Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-12-31T19:38:00+01:00

Une décennie qui s’achève ce soir !

Publié par Marie-Lore

 1-ange.gifVoici que défilent devant nous les dernières heures de cette grande décennie. Je me souviens encore du Réveillon de 1999 où l’on ne parlait que de ce fameux « Bug » de l’an 2000 qui techniquement menaçait la planète. Fin d’un siècle, d’une autre décennie, que nous réserve la prochaine ? Pourra-t-on passer à coté du « grand Bug » de la société cette fois ci ?

On a tenu jusque là bien trop souvent en faisant bonne figure, en serrant les dents et en faisant « avec »… Cette nouvelle dizaine d’années apporte avec elle une sensibilité exacerbée… Ouf !!! On va finir enfin par s’écouter !

On s’est déjà bien entrainé dans certaines chaumières…. Moi je vous le dit ! ;o)

 J’ai passé des heures aujourd’hui à faire du "rien "et à me reposer pour bien boucler cette année et en sortir en surfant sur un bien-être physique jusqu’au début de cette nouvelle année qui va bientôt commencer !

Alors si je devais donner juste un mot pour représenter cette nouvelle année je dirais, « 2010 l’année du déclenchement » ! Pas mal non ?

La bonne nouvelle c’est que les choses vont enfin bouger. 2009 était une année dense, mais lente pour les actions concrètes et  celle-ci nous demandait beaucoup de patience et de foi. Pour tout ceux qui ont fait le tour de leurs envies, valeurs et qui ont pris conscience de leur responsabilité personnelle, de leur juste place et sont prêt à la prendre, vive 2010 !

La mauvaise nouvelle est que ceux qui n’ont pas posé de cadre en 2009 vont être poussé par la vie à faire exploser leurs cadres obsolètes… Cela va sembler difficile et  ce sera dure c’est vrai. Ces déclenchements hasardeux de la vie seront les révélateurs de notre mauvais positionnement dans notre vie. Il nous restera deux choix, commencer à chercher nos envies ou se lamenter. Chacun verra midi à sa porte.

En attendant, je vous invite à remercier cette année qui s’achève et à vous féliciter de tous les nombreux dépassements que nous avons tous entrepris. Je le sais derrière mon ordinateur, je vous observe, je suis branchée sur vous de plus en plus, je vous vois vous remettre en question de plus en plus chaque jour et je suis heureuse de cette nouvelle ère qui arrive. Merci à vous tous qui participez à ce nouveau changement.

 Ecoutons-nous de plus en plus, nous sommes nos meilleurs indicateurs de bien-être…

Parole de voyante !

lamourrr.gif

Voir les commentaires

2009-12-29T10:11:00+01:00

L'abécédaire de la voyante : P comme PEUR

Publié par Marie-Lore

des-news....gifLa peur cache toujours une envie. Une grosse énorme envie qui nous plait bien dans le fond.

« J’ai envie de quitter mon mari », «  J’ai peur de ne gagner suffisamment d’argent. »

Notre cerveau est très intelligent en fait, il est génial ! Comme on n’est pas encore prêt à  vivre dans le présent cette envie  et qu’on est incapable d’accepter consciemment ce fait, le cerveau fabrique une peur qui a l’air vraie. Elle  repose sur des vérités pour nous empêcher de concrétiser tout de suite notre envie.

Alors, si nous y regardions de plus prêt quand nous avons une peur pour découvrir l’envie qui se cache en dessous ? Puis demandons-nous si nous nous  sentons capable  de la vivre dans l'instant cette fameuse envie ? Est-ce qu’aujourd’hui, notre impatience accepte de nous laisser en paix pour permettre à notre envie d’arriver à son rythme, pour nous laisser nous y préparer en toute tranquillité et avec confiance? Est-ce vraiment le meilleur moment pour entrer dans cette réalité qui nous plait tant ?

Sinon, remercions notre cerveau et ces belles peurs de nous accompagner jusque là. Au pire on traversera nos peurs, au mieux on se sentira plus fort ensuite.

Vive nos peurs ! Elles sont de bonnes nouvelles déguisées…
Ah que l’être humain est futé ! Il regorge de surprises et de ressources insoupçonnées…

Voir les commentaires

2009-12-26T02:40:00+01:00

Si seulement je pouvais savoir à l'avance ce qui se passera !

Publié par Marie-Lore

J’ai reçu un commentaire sur le billet « A comme Ami » de l’Abécédaire de la voyante et je voulais en profiter pour vous parler de quelque chose. Merci Valérie de me donner cette occasion. Voici le texte :

« Je crois bien qu'en ce moment, je suis ma pire ennemie ! Ouille, comme je me fais du mal ! A croire que cela me plait! Pourtant non, je suis malheureuse de ne pas réagir comme je devrais le faire... mais tout simplement parce que je ne sais pas quoi faire ! J'écoute mon cœur mais il me dit deux choses différentes : "Tu aimes un homme, il te plait, reste avec lui !" et l'instant d'après : "Tu aimes aussi encore le père de tes filles et ta vie d'avant te manque alors retournes-y !"... Je ne sais plus quoi faire mais pourtant, il va bien falloir que je prenne une décision pour mon bien mais aussi pour le bien des autres qui en souffrent avec moi ! Quoi que je prenne comme décision, je ne supporte pas l'idée de faire du mal à l'un ou à l'autre ! J'ai peur aussi de regretter... Si seulement je pouvais savoir à l'avance ce qui se passera ! L'un jure de toujours m'aimer, d'avoir bien compris ce qui n'allait pas, qu'on s'entendait bien et qu'il n'y a aucune raison que ça ne remarche pas parce que c'était la vie que je voulais... L'autre me dit qu'il m'aime, qu'il ne veut pas que je le quitte, qu'il a abandonné l'idée de revivre avec sa propre fille et son ex pour être avec moi, etc... Quelle torture ! Mon corps souffre de tout cela, j'ai des douleurs dans la poitrine, essoufflements, palpitations, perte de mémoire,... Faites vos jeux, rien ne va plus ! »

Voila un exemple de ce que je lis ou j’entends parfois en explication des demandes de voyance que je peux recevoir auxquelles il est impossible que je donne suite. A quoi sert la voyance alors me direz- vous si on ne nous dit pas ce qu’il va se passer pour nous aider à prendre une décision ??

C’est justement là que réside l’erreur ! Un voyant ne peut parler que de ce qui s’est mis en route grâce à la volonté, aux actes et aux décisions prises par la personne en face de lui.

Lorsque quelqu’un est dans le flou, sa consultation restera vague et pourra, selon les voyants et le moment de la consultation, changer d’une semaine sur l’autre suivant les peurs ou le stress du client. Vous comprenez ? C’est vous et uniquement votre état qui influencent l’avenir.

Autrement dit, lorsque vous ne savez pas où aller ni que choisir, un voyant ne pourra jamais voir quoi que se soit, puisque vous ne lancez aucun signal à la vie de votre envie du présent. Vous ne prenez aucune responsabilité dans la direction que peut prendre votre vie. Il n’y a donc aucune répercussion sur le futur et vous pouvez stagner dans une situation inconfortable très longtemps sans qu’il ne se passe absolument rien. Au pire, la vie qui bouge autour de vous, continue son petit bonhomme de chemin, vous emporte dans son mouvement. Elle peut vous pousser le nez au mur et vous obliger à choisir une situation d’urgence. Ce ne sera peut-être pas la meilleure voie, mais au moins votre situation changera… Vous râlerez sans doute en parlant d’injustice jusqu’au jour où vous vous apercevrez avec le temps et le recul,  que ce sacré hasard, à cet instant  là, vous avait heureusement fait changer de direction !

C’est la grande difficulté des voyants, comment dire à leurs clients qu’ils ne voient pas tout ? Alors que celui-ci paye et s’attend à se qu’on lui parle de son futur comme un film de son avenir qu’on projetterait sur un grand écran privé.

Si on ne prend pas ses responsabilités, si on n’utilise pas son libre arbitre, les évènements nous bousculent, nous font valdinguer de droite à gauche comme des feuilles mortes à l’automne. Et parfois cela peut être très pénible.

N’allez jamais voir un voyant lorsque vous n’avez pas pris de décisions en souhaitant qu’il vous dise ce qui va se passer, vous risquez d’être très déçus !

Pour avancer dans un jeu, un lancé de dé est nécessaire ! C’est mon dernier mot !

Parole de voyante !

voyance--.jpg

Voir les commentaires

2009-12-21T19:57:00+01:00

L'abécédaire de la voyante : A comme AMI ou E comme ENNEMI

Publié par Marie-Lore

des-news....gifOn peut être son meilleur ami ou son pire ennemi.

Nous sommes notre premier supporter. La personne qui peut le plus nous comprendre et nous aimer, nous pardonner nos erreurs et de nos boulettes à répétition. Qui de mieux placé que nous, pourrait être notre meilleur allié ? Qui peut avoir à chaque instant un regard bienveillant sur nous-mêmes ? Nous-mêmes, bien sur ! S avoir se porter une attention vraie, se féliciter de ses avancées, accepter ses fatigues, être compréhensif et surtout se dire qu’à chaque minute de notre vie, on fait toujours du mieux qu’on peut. Quand nous sommes reliés au meilleur de nous-mêmes, à ce que nous avons envie d’être, nous sommes le meilleur coach du monde.

A l'opposé, quand nous sommes dans un jugement de nous-mêmes, dans la critique, dans la culpabilité, si nous manquons tout simplement d’amour et de compassion envers nous même, aïe aïe Aïe… les situations de la vie peuvent tourner au cauchemar et nous pouvons devenir notre pire ennemi …

Quand on se laisse envahir par des  croyances collectives, quand on n’oublie ses valeurs, quand on ne prend pas le temps de poser notre propre cadre, on se noit dans la culpabilité, on reste ancré dans de vielles croyances récupérées d’héritages familiaux ou sociaux et là, méfiance, « sauve qui peut », voila notre pire ennemi qui prend l’apparence de notre meilleur conseiller particulier… Celui en fait qu’on ne paierait jamais à la fin, tellement il est mauvais psychologue et coach. Il sait malheureusement mieux que quiconque ce qui nous fait peur et on dirait qu’il s’amuse à appuyer sur tous les boutons de nos pires angoisses en même temps. Un drame qui peut démarrer au quart de tour quand il est là et nous enfoncer bien profondément sous terre, bien loin de nos vraies envies et choix conscients… Notre pire ennemi est dans notre corps !

Alors comment pouvons-nous faire quand nous sommes dans cet état ?

Se demander si « cet ami là », on aimerait le garder dans notre entourage proche. Et surtout regarder dans quel état cela nous met de parlementer avec lui… On se rendrait vite compte que, même trop complaisant dans la vie en général, un « pote comme ça » on aimerait le raccompagner à la porte…

Puis questionnons-nous sur quelle sorte d’ami avons-nous envie d’avoir autour de nous pour nous protéger, nous faire du bien et quel genre de conseils aimerions-nous entendre pour aller mieux… Soyons tendre avec nous même et faisons-nous du bien, parce que nous le méritons ! Déclarons-nous meilleur ami pour la vie et remercions notre meilleur ennemi de nous avoir aidés à devenir qui nous sommes et laissons-le s’endormir pour très longtemps.

Et si nous choisissions les yeux et le cœur grands ouvert  notre entourage proche ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog