Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-01-29T20:05:00+01:00

2009 à 2010, entrez dans la danse...

Publié par Marie-Lore

poupeedoll0837rn.gifJe vous ai harcelé en 2009 avec ce fameux « cadre » à poser. Rappelez-vous mes termes (au cas où…) : « Revisitez vos valeurs, déterminez votre cadre, soyez intègre !… »

L’énergie de cette année écoulée nous a  invités à déterrer nos fondations, à vérifier leurs structures et à nous demander si elles étaient vraiment nôtres.

Nous avons parfois buté face à la difficulté de cette étape. Difficile de remettre en questions des décennies d’habitudes et d’héritages familiaux, sociaux, religieux, etc…

Cette année là n’était pas une année de changements radicaux à proprement dit, ni de résultats concrets. Elle était là, lentement mais surement, pour nous faire vivre et revivre les yeux grands ouverts, ce que nous avions déjà parfois largement compris les années précédentes pour comprendre et ressentir dans nos trippes cette fois ci et plus que dans la tête si nous étions vraiment en accord avec ces fonctionnements. C’est une année qui a ouvert  notre cœur, développé notre intuition et amplifié notre ressenti dans la chair.

2009 était donc une année très importante et vitale pour retrouver notre nature,  notre âme d’enfant  mais pas vraiment fructueuse. C’était frustrant à force d’ailleurs pour certains qui se relevaient sans cesse  les manches pour aller au charbon encore et encore  revenant  pourtant les mains vides…

Regardez en arrière du haut de la fin de ce mois de janvier 2010. Jetez un œil ou deux sur cette année passée. Je suis sûre que vous constaterez facilement les prises de consciences et les compréhensions reçues sur vos envies profondes. La difficulté résidait principalement dans l’impossibilité de les appliquer dans votre présent alors, au milieu de vos proches qui ne voyaient pas les choses du même œil (ça va être encore le cas cette année, hummm ;o). N’est ce pas ?

Normal, 2009 était l’année de l’éveil du libre-arbitre et de la responsabilité personnelle. Chacun avait son propre chemin à découvrir de son coté, en se faisant aider souvent par des personnes dans le discernement et la bienveillance, mais en développant petit à petit sa propre énergie les guidant vers l’autonomie.

2010 est l’année du déclenchement.

C’est une année d’action, mais tranquille si on sait ce qu’on veut. Un peu plus brute si on ne connait pas ses vraies valeurs. 2010 propose de rattraper les lacunes de 2010 pour certains, ça peut bousculer.

Quel changement ! Je vous en parlerai plus en détails dans les semaines à venir, je referai peut-être aussi une soirée sur cette énergie comme l’année dernière si une bonne âme m’aide à l’organiser !;o)

Alors ne vous désespérez plus 2010, ça passe ou ça passe !!!!

En attendant, chassez la fatigue par du repos, des moments de détente… Elle sera très mauvaises conseillère et coach cette année.

Bonne année à tous ! Il est encore temps !

Parole de voyante. :0)OOO00o

Voir les commentaires

2010-01-27T14:16:00+01:00

Les miracles du quotidien...

Publié par Marie-Lore

stairwaytoheaven.jpgAujourd’hui était programmé dans mon agenda, une demi-journée  administrative. Quand on est en profession libérale, c’est à nous de faire notre comptabilité. Certains détestent, moi j’adore ! Mais j’ai malheureusement peu de disponibilité pour le faire, alors je passe mon temps libre à sprinter vers les diverses administrations pour tenter d’être à jour…

Ce matin, je me suis donc levée en ayant comme objectifs d’aller aux Recettes des  impôts et contacter ma mutuelle pour connaître les modalités de mon contrat d’assurance maladie pour  le remboursement éventuel de mes implants dentaires…

Je me suis arraché du lit à 9H45. Mon amoureux était chez moi, nous avons pris un petit déjeuner dans le bain, mon QG préféré pour papoter avec lui… Et au moment de nous quitter, nous n’arrivions pas à nous lancer chacun dans notre programme « Spécial administration » (ça tombait pour lui le même jour) …

Nous avons été prendre un café qui s’est transformé en déjeuner et nous avons passé un moment très tendre et agréable. Il culpabilisait juste à la fin de me faire planter ma demi-journée administrative et je lui répondis que j’étais un peu fatiguée de toute façon, que je n’avais pas arrêté de travailler ces dernies jours et que je n’avais en fait qu’un impératif aujourd’hui  qui était de téléphoner à ma mutuelle.

Je rentrais chez moi en passant devant ma boite aux lettres. Je décidais d’y prendre mon courrier et de l’ouvrir ce que je fis (ça c’est vraiment un miracle déjà pour moi !!). Et oh bonheur, je trouvais un chèque pour le paiement des séjours ainsi qu’une lettre de ma mutuelle qui m’écrivait pour me parler de mon contrat… Je les ai appelé immédiatement dans la foulée. Mon contrat va arriver sur mon adresse e-mail à temps pour mon rendez-vous  de vendredi. J’ai dit spontanément tout fort : « MERCI, MERCI la vie, vous êtes vraiment formidable ! ». Là j’ai pensé que n’importe qui me parlerait de hasard et je me disais que pour que ce hasard soit si ajusté pour moi à ce point aujourd’hui encore, ce ne pouvait être que l’œuvre de Dieu. Je crois de plus en plus qu’Albert Einstein avait raison « Le hasard, c’est Dieu déguisé incognito ».  Alors j’ai exprimé ma gratitude envers Dieu. Dieu est grand, j’en suis sûre.

Parole de voyante… ou parole de croyante :o)OOO00o

Voir les commentaires

2010-01-22T09:57:00+01:00

Hommage à Martin Luther King, quand le rêve devient réalité...

Publié par Marie-Lore
"Je vous dis aujourd’hui, mes amis, que malgré les difficultés et les frustrations du moment, j’ai quand même fais un rêve. C’est un rêve profondément enracinée dans le rêve américain.

 

J’ai fait un rêve, qu’un jour, cette nation se lèvera et vivra la vrai signification de sa croyance : "Nous tenons ces vérités comme allant de soi, que les hommes naissent égaux."

J’ai fait un rêve, qu’un jour, sur les collines de terre rouge de la Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité. J’ai fait un rêve, qu’un jour même l’état de Mississippi, un désert étouffant d’injustice et d’oppression, sera transformé en un oasis de liberté et de justice.

J’ai fait un rêve, que mes quatre enfants habiteront un jour une nation où ils seront jugés non pas par la couleur de leur peau, mais par le contenu de leur caractère. J’ai fait un rêve aujourd’hui. J’ai fait un rêve, qu’un jour l’Etat de l’Alabama, dont le gouverneur actuel parle d’interposition et de nullification, sera transformé en un endroit où des petits enfants noires pourront prendre la main des petits enfants blancs et marcher ensemble comme frères et sœurs.

J’ai fait un rêve aujourd’hui.

J’ai fait un rêve, qu’un jour, chaque vallée sera levée, chaque colline et montagne sera nivelée, les endroits rugueux seront lissés et les endroits tortueux seront faits droits, et la gloire du Seigneur sera révélée, et tous les hommes la verront ensemble."

Martin Luther King

 

 

Les américains doivent être trop fièrs de fêter cet homme aujourd'hui et ils ont bien raison.Quel bonheur de relire ce texte... Rêvons tous à notre présent et notre futur... Bel exemple de foi ne trouvez-vous pas?

Voir les commentaires

2010-01-20T12:17:00+01:00

2010: Programme Bien-être?

Publié par Marie-Lore
20084162Allons-nous continuer à lire des magazines féminins dans le métro ou dans notre bain (heu... c'était mon cas ce matin :o) ou choisissons-nous cette année de passer à l'ACTION?
mag feminin
Et si nous mettions en place un petit programme hebdommadaire facile à faire ensemble?

Un petit rendez-vous chaque semaine avec une astuce bien-être à essayer le week-end ou pendant la semaine en se donnant chaque semaine des nouvelles de la facilité ou de la difficulté à entrer celle-ci dans notre présent?
20084164
Vous êtes partants?

Voir les commentaires

2010-01-18T12:22:00+01:00

Soyons fières de nos valeurs et défendons les !

Publié par Marie-Lore

footJ’ai entendu parler "football" toute la semaine au Maroc. Je n’ai pas osé leur demander ce qu’ils pensaient de la qualification de la France pour la Coupe de Monde. Il me reste une  petite peine à ce sujet j’avoue. Je voulais en parler depuis le billet de Thalie...p7090937.jpg

Quand j’étais petite, j’ai toujours entendu dire que le plus important était « de participer ». C’était plutôt embêtant jadis,  parce que je ne sais pas pour vous, mais quand nous mangions la Galette des Rois, j’avais toujours envie d’avoir la fève… En tous cas, il me reste aujourd’hui le plaisir de jouer encore adulte et d’utiliser parfois le jeu pour apprendre et comprendre les comportements humains. Et aujourd’hui, je saisis mieux cette phrase de Coubertin (même si j’adore toujours avoir la fève…) Elle parle d’échange, de convivialité et non de compétition ou de tricherie pour être le plus fort et compter parmi les grands… Nous sommes des êtres uniques, incomparables, à quoi bon la compétition en fait ? Notre unicité est notre force, non ?

Cela me fait penser à ma joie après cette étape médiocre de sélection il y a quelques semaines, quand j’ai regardé le film "Cars" de Disney. Je ne sais pas si vous l’avez vu… Une histoire de compétition pour une coupe du monde de course automobile. Je passe sur la mignonne histoire d’amour et de fraternité et je ne parlerai que du comportement du personnage principale Flasch.

Flasch est une voiture de course aux victoires prometteuses…  qui disparait une semaine avant la "Piston CUP", une célèbre coupe du monde très convoitée de course automobile.

Le fameux Flasch rêve de remporter cette victoire pour bénéficier ensuite de l’appui d’un grand sponsor riche et populaire… Au moment de passer la ligne d’arrivée, il s’arrête net pour aller aider l’aîné de la course, un brave pilote qui participait à la dernière course de sa carrière. Il avait été mis hors piste par la tricherie d’un coureur envieux de gagner cette première place.

Toute la foule acclame Flasch qui a pourtant perdu cette course. Quand le fameux sponsor lui propose de rentrer dans ses écuries, Flasch s’étonne ...

Et le sponsor ajoute « L’esprit de la course, c’est bien autre chose que la seule victoire. »

Les enfants découvrent la vie à travers le jeu. Nous adultes, sommes là pour les accompagner et leur faire découvrir les valeurs profondes et belles de l’être humain. Ce que nous ressentons dans notre cœur.enfants qui jouent

Alors si les adultes qui continuent à jouer en grandissant ne respectent pas les valeurs humaines, quel exemple donnerons-nous à nos enfants ?maroc


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog