Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-10-31T19:21:00+01:00

C'était il y a 13 ans...

Publié par Marie-Lore

Il y a 13 ans, le 31 octobre 1997,  je me baladais dans la rue avec ma meilleure amie et je lui confiais que je ne savais vraiment pas ce que je devais faire de mon avenir professionnel. En fait je le savais très bien mais j’avais la trouille… Elle me répondit du tac au tac, « Tu le sais très bien, tu dois tirer les cartes pour aider les gens à y voir plus clair dans leur vie ». J’étais tétanisée à l’époque à cette idée. C’est vrai, depuis des mois je trouvais toutes les excuses de la terre pour ne pas y venir à ce fameux métier de claire-voyante. Je reculais face  aux responsabilités de ma future vie professionnelle : accompagner avec justesse et bienveillance les autres à être mieux dans leur vie, surtout ne pas perturber les autres par mes annonces.

« Qui suis-je ? » « Vais-je être à la hauteur ? »  « En quoi suis-je légitime à aider les autres ? » Toutes les mêmes questions que je retrouve chez toutes les personnes que j’accompagne en coaching aujourd’hui, qui sont passionnées et bienveillantes et ont décidés de se tourner vers l'accompagnement. Je vois aujourd’hui à quel point c’est sain d’avoir cette peur. On est obligé pour être sur de soi et faire ce métier délicat d’une manière juste, d’aller creuser dans ses valeurs humaines, de travailler sur la confiance en soi, sur l’écoute des autres, sur le détachement de la souffrance humaine pour avoir le discernement matin midi et soir, d’accompagner les autres vers leur mieux-être en ne doutant pas de son positionnement.

Je suis touchée par vous tous dans votre chemin, par l’attention que vous mettez à vouloir bien faire, à développer votre conscience professionnelle. Je suis fière de vous que vous passiez par cette peur au ventre avant de vous lancer. Je suis apaisée quand je vous ouvrir vos trippes pour sortir le meilleur de vous-même avant d’aller vers les autres pour les aider à avancer.

feedalloween.jpgA l’époque mon amie m’a dit « Avec le culot que tu as (je venais de manifester 15 jours dans la rue devant la société qui refusait de me payer mon salaire), entre dans ce bar set installe toi avec tes cartes."

J’ai lancé un challenge à l’Univers en disant : « Ok et si quelqu’un se présente dans les 2 minutes, j’accepterai de croire que c’est le métier de ma vie » Et quelqu’un s’est approché de moi dans la seconde. J’avais à peine sortie mes cartes. J’ai eu la peur de ma vie, j’ai balbutié un  « oui » quand la personne m’a demandé si j’étais voyante. Et j’ai entendu en moi une phrase simple avec une grande autorité : « Maintenant fais et laisse tomber cette peur ! »

Voila ma première consultation, un soir d’Halloween, c’était il y a 13 ans et demain, je commence ma 14ème année de consultation. Je comprends aujourd’hui pourquoi j’avais tant peur et pourquoi c'est important d'avoir à ses cotés quelqu'un qui croit en vous. 

Soyez sur de la personne que vous avez en face vous. On fait plus de mal avec des mots , qu’avec un geste. Questionnez vos trippes avant de vous installer en face d’une voyante ou d’un accompagnant et si votre cœur vous dit de rester, ayez confiance et laissez-vous guider. Vous verrez qu’au bout d’un moment, vous vous sentirez mieux dans vos baskets. halloween.jpg

Voir les commentaires

2010-10-29T21:16:00+02:00

Le retour sur le sol français

Publié par Marie-Lore

Je suis revenue hier avec 5 heures d'avance...

Mon avion a été avancé. Il faisait beau à Paris et tout le monde m'a souhaité la bienvenue en arrivant, le chauffeur de taxi marocain, ma maman au téléphone et mon amoureux et sa fille qui m'attendaient chez moi... Quel bonheur de rentrer chez soi au milieu des gens qu'on aime. Plus de wifi chez moi alors j'essaye de vous envoyer des news vite... pour vous raconter nos aventures si vous avez envie.

PA200363.JPG

En attendant, je suis épuisée, je pars me coucher fissa comme disent les marocains!

Plein de bises pour vous remplies de l'énergie du désert... J'espère que vous allez bien!

Voir les commentaires

2010-10-26T19:56:00+02:00

Encore une autre aventure humaine

Publié par Marie-Lore

 

Le dernier séjour initiatique de l’année s’est terminé dimanche. Je suis encore au Maroc pour deux jours pour me reposer et digérer cette grande semaine remplie merveilleux cadeaux.

Cuvée 2010-10

Je fais toujours un petit exercice sympathique au début de la semaine, nous tirons chacun une carte des anges. Ces fameuses petites cartes sur lesquelles sont inscrit un mot, en vous écrivant cela je me rends compte que j’ai oublié de faire un autre petit jeu super important…. Comme quoi les partage apprennent toujours quelque chose, grâce à vous blogueur, je vais me rattraper auprès des participants. Je vous expliquerai plus tard… Je fais un nœud dans mon mouchoir pour l’instant… ;o)

J’ai tiré deux anges, le premier pour savoir vers quoi mon accompagnement allait amener le groupe qui part avec moi pour cette aventure et le second pour moi-même, pour savoir ce que ce séjour va pourvoir m’apporter dans les mois qui viennent.

J’ai eu la Paix et l’Enthousiasme ! Etrange d’avoir l’enthousiasme moi qui suis de nature gaie et souvent de bonne humeur… Je ne comprenais pas bien au départ ce tirage au sort insolite, je l’avoue… Comme à chaque fois d’ailleurs, il y a toujours quelqu’un qui fait une drôle de tête en découvrant le mot sortie de ce sac divinatoire et magique…  Et pourtant… C’est toujours pile poil ce que la personne a besoin pour avancer au mieux dans son évolution. Au bout de quelques semaines, en y faisant attention, on s’en rend bien compte.

Je me suis ouverte pour recevoir une réponse, une lumière et  j’ai demandé à l’ange de la compréhension de venir me murmurer à l’oreille la raison de cette présence pour les mois à venir. Et j’ai compris très vite. J’ai traversé au cours de cette dernière année des épreuves qui me mettaient d’un côté face à mes exigences et du coup, à mes insatisfactions et de l’autre, face à mon impuissance de calmer ou de stopper les insatisfactions des autres. J’étais malade parfois de voir les autres vivre mal leur situation présente et s’embourber dedans au point de ne plus voir le soleil briller mais la noirceur de leurs ratiocinations. Et le pire, c’est que je quittais moi-même mon enthousiasme face cette impuissance dans laquelle cela me jettait. Pendant ce séjour initiatique, la vie m’a mise à l’épreuve. Face à des insatisfactions même mineures, allais-je lâcher-prise ? Allais-je accepter de laisser chacun gérer son exigence ou ses insatisfactions ? Allais-je me couper de ce réflexe de parer à tous les petits bobos de chacun? Allais-je avoir suffisamment confiance en eux pour les laisser eux-mêmes dépasser leurs exigences ou insatisfactions qui pourraient les ronger pendant ce séjour ?

Et bien, j’étais assez fière de moi toute la semaine, je me sentais dans un détachement total, je sentais que ma présence était juste, mature et beaucoup plus légère et douce que tous les séjours réunis. Je savourais cette avancée, je prenais aussi du temps pour moi pour digérer ce grand dépassement dans la vie. Et hop quand je n’ai plus été assez vigilante, l’insatisfaction m’est tombée dessus me cassant tout mon enthousiasme en petit morceau!

Il m’a fallu des heures pour remonter la pente, me remonter le moral. Je me suis dit que pour être bien, il fallait que j’aille chercher au fond de moi cet enthousiasme naturel avec lequel j’ai choisis de venir à la naissance. J’ai remonté mes manches, une lampe de poche sur le front et j’ai été au fond de mes entrailles pour le chercher. Je me suis rendue compte de toutes ces couches d’insatisfaction qui venait se poser au dessus et m’empêchaient donc d’être dans l’enthousiasme en chaque instant de ma vie. C’était lourd et pesant. J’ai pris mon courage à deux mains, le temps à mes cotés pour enlever cette épaisse couche sombre. Quel bonheur de retrouver ma joie !

Ces séjours sont précieux pour moi. Je me disais, (oui j’ai osé le penser) que j’allais les arrêter. Trop de travail et  d’organisation à chaque fois. Et surtout la souffrance (et l’insatisfaction) de ne pas avoir pu satisfaire tout le monde. J’ai compris que c’était cela qui me pesait et me blessait le plus. J’ai tellement envie de rendre heureux la terre entière que je finis par être malheureuse de voir des gens malheureux quand j’ai cette exigence. Je me revoyais enfant, ado, puis jeune femme vouloir faire plaisir à ma maman pour la sentir heureuse un jour dans sa vie. J’ai bien compris que je n’y pouvais rien. Si chacun ne décide pas du chemin à prendre dans sa vie, on ne peut pousser quelqu’un a prendre une direction de vie qu’il n’a pas décidé dans son cœur. On devient alors manipulateur, on fait dévier la personne de sa route. Parfois on a besoin d’expérimenter jusqu’au bout son coté sombre avant de marcher vers la lumière.

Je sais que j’offre déjà des bulles de bien-être. Je fais expérimentais le bonheur dans les séjours. Le bonheur de s’écouter, d’être en paix dans son corps, d’être heureux, joyeux, se sentir vivre même si cela ne dure qu’une seconde, une minute, une heure, une journée seulement. Ces moments ont été une fenêtre ouverte sur la possibilité de sortir de son état d’enfermement et de se sentir vivant. Une fenêtre sur un autre monde, une porte vers son libre arbitre, je choisis plus de bonheur dans ma vie, ou pas. Je laisse chacun face à son propre choix. Est-ce qu’aujourd’hui dans ma vie j’ai envie d’être plus léger ? Est-ce que je suis prêt à croire que ma vie peut changer ?

Est-ce que je me destine à plus sincérité, de puissance, d’harmonie, de responsabilité, de liberté, d’aventure, de confiance, de compassion, de bonne-volonté, de transformation, de paix ou d’enthousiasme ? Est-ce que je suis prêt à m’éduquer au bonheur de vivre ma vie comme si elle était un grand jeu géant où j’apprends chaque jour qui je suis et décide de qui j’ai envie d’être ? Les séjours, c’est la possibilité d’expérimenter la vie dans le laboratoire du bonheur !

C’est quand vous voulez, il y en aura encore plein d’autres, je m’y engage.

Parole de voyante.

24102010704Je salue le courage de tous les participants, nous avons grandis ensemble cette semaine et vous remercie infiniment de tous ce que vous m'avez offert.

Segolene et Ml

Merci aux nouvelles venues, je suis admirative de vos choix de vie.

Marie et ML

Bon vent aux anciennes...

Nat et moiLe soleil brillera sur de nouveaux séjours pour vous!

24102010689

Voir les commentaires

2010-10-21T09:03:00+02:00

Courage...

Publié par Marie-Lore

 

anim240.gif"Quelle que soit la ligne de conduite que vous avez décidé de suivre, il y a toujours quelqu’un pour dire que vous avez tord. Vous êtes toujours confronté à mille difficultés qui vous amènent à croire que vos contradicteurs ont raison. Définir un projet et s’y tenir demande du courage."

 

EMERSON (1803- 1882)

Voir les commentaires

2010-10-18T12:17:00+02:00

Comment allons-nous les retrouver?

Publié par Marie-Lore

P4010437Nous voila dans le désert depuis hier soir Prune est avec nous...  , Nathalie,  CIMG0077Béatrice, Sophie, aussi et pour son 8ème séjour Hadda.   CIMG0083Vous les connaissez peut-être sur leurs blogs respectifs.

Je suis ravie de partir avec plein de nouveaux, des presques nouveaux et les anciens qui vont faire leur dernier séjour!!! Oui oui oui.... Bon j'ai déjà en tête plein d'autres idées pour qu'elles puissent prendre une semaine pour elles aussi quand même... J'en parlerai peut-être plus tard.

Alors bonne semaines à vous, je vous retrouve vendredi!

:o)

 


Voir les commentaires

2010-10-17T11:44:00+02:00

En route vers la grande aventure!

Publié par Marie-Lore

SDC18726.JPGLe dernier séjour initiatique de l’année 2010 commence cette après midi. J’attends pour 14H30 les parisiens… Les 3 premières sont déjà arrivées et se prélassent à la piscine sous les palmiers des Jardins. SDC18706.JPGJ’ai fait un aller-retour au désert depuis mon arrivée jeudi. Parait-il à Paris il fait moins de 10° ! Ici  il fait près de 30°. A 3 heures d’avion sentir déjà cette différence de température est le premier lâcher-prise sur nos conditionnements.

SDC18774.JPGCette semaine est là pour qu’on puisse se regarder vivre sans nos vieilles habitudes ! Et quelle métamorphose à chaque fois, c’est incroyable comme on se découvre, une autre personne, plus calme, plus drôle, moins timide, plus souriante… C’est là qu’on se rend compte à quel point nous sommes devenue des automates qui ne suivons plus notre instinct et n’écoutons plus notre ressenti.  

Grâce à l’organisation des séjours, entre les repérages et les 4 ou 5 séjours de l’année, je vis comme tout le monde cette semaine de coupure avec ma vie quotidienne. Quel bonheur, je reviens transformée à chaque fois. Alors comment va-t-il se passer cette fois-ci ? C’est le grand mystère à chaque fois. Celui-ci est sous le signe de la fête et du farniente, parce que cette année a été intense.

 

Prendre du temps pour se féliciter et faire la fête est vitale, non ?

Vous pensez à vous remercier à chaque fois que vous faites un grand pas en avant ?

CIMG0155

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog