Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2008-08-31T06:21:00+02:00

Soyons nous-même... C'est mieux, non?

Publié par Marie-Lore
Ceux qui cultivent le Tao
Ne cultivent pas le devoir et la justice sociale
Mais développent d'abord leurs qualités propres.
Car celui qui voit les autres sans se voir lui même,
Celui qui entend quelqu'un d'autre sans s'entendre lui même,
Perd la clarté de sa vision et devient quelqu'un d'autre
Que lui même.

Hua Hu Ching, oeuvre du sage taoïste Lao Tseu

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Aladin 02/09/2008 11:51

He oui, c'est toute la difficulté de notre culture judéo-chrétienne de piger ça... On est tellement bourré de culpabilités qu'on met le devoir et les obligations avant tout le reste. Et là, c'est mort, on n'avance plus... J'ai eu souvent à lutter autour de moi avec cela. Car quand on le dit haut et fort, quand on déclare que l'on préfère se consacrer à soi-même, oeuvrer sur soi d'abord avant d'oeuvrer sur les autres, on se fait traiter d'égoïste. Pourtant je crois que c'est une sagesse toute altruiste de désirer être juste avec soi avant de tenter de l'être avec le autres.

Anne 01/09/2008 11:32

Comme cette citation sonne juste! Merciè

françoise 31/08/2008 23:46

Marie Lore.Je suis OK pour une Voyance sur moiPayante, bien surdis-moi si tu es d'accord ?

françoise 31/08/2008 21:03

Phrase très juste et à méditer et c'est un travail de tous les jours pour améliorer sa vision de la vie, dans le tumulte actuel

Mahina 31/08/2008 20:44

Une pensée de sage.... s'aimer pour aimer les autres!

Hadda 31/08/2008 14:29

 
La première phrase renferme un élément qui va au-delà seulement de sa propre personne dans le sens où au lieu de chercher à améliorer la société, notre entourage par l’extérieur c'est-à-dire en prenant des responsabilités pour les autres, Il « suffit » que chacun de nous se donne pour priorité sa quête personnelle d’un monde meilleur pour lui-même.
Les gens qui ont réalisés de grande chose ont d’abord cherché à accomplir leur destinée personnelle
Donc comme dit florence : recentrage et il en découlera un amour de soi qui nous rendra capable d’entendre dans tout le bruit sa voix, son image, sa vision qui deviendrai plus clair de jour en jour ….parce que vivre dans le costume de quelqu’un d’autre à la longue on n’y respire plus

dom 31/08/2008 13:59

Pendant très longtemps, j'ai toujours fait les choses par rapport aux autres, pour leur faire plaisirs, un besoin de reconnaissance... Peut être par manque de confiance en moi (je veux dire, surement...Et quelque part, je me suis rendu que c'était dans l'attente de quelque chose, qu'on me remarque, qu'on me dise que j'était quelqu'un de génial, que j'étais belle...Avec peut être une part de la peur du rejet...Et cette dernière année, je me suis rendue compte que du coup, je m'étais complétement oubliée, que j'avais été ce que l'on attendais de moi et que je réagissais en fonction au point de ne plus m'écouter, ni mon corps, ni ses alertes, ni mes émotions, j'étais devenue un légume, un automate...En fait je me suis j'avais tout mis en sourdine pour ne plus subir les agréssions exterieures tout en continuant à répondre à la demande, aux attentes des autres...Depuis ce que j'ai compris, c'est qu'avant de m'occuper des autres, il fallait surtout que m'occupe de moi, et que j'écoute Ma petite voix et surtout qu'il fallait que je m'aime, que cet amour que j'attendais des autres, ce besoin de reconnaissance, je devais d'abord le trouver chez moi, au fond de moi... Pour moi, ça représenterait le  fait de sortir d'une prison et de gouter enfin à la vrai liberté ...Dom.

Florence 31/08/2008 12:23

Oui, recentrage ...

amelle 31/08/2008 10:37

Bonjour Marie-Lore,Je connais un peu la pensée taoiste pour en avoir étudié les fondements à la fac de philo et elle m'émerveille toujours autant !C'est d'une telle finesse et clairvoyance !Quel programme de vie, la voie du tao !En effet pour développer ses qualités propres, encore faut-il les avoir identifiées et reconnues.Pour s'entendre soi, encore faut-il apprendre à s'écouter, apprendre à se connecter à soi, reprendre ou prendre contact avec son corps, son coeur, son âme.Apprendre à se respecter, à se vouloir du bien, à s'accorder le droit de se faire du bien, à ne pas voir bêtement là-dedans une forme d'égoisme.C'est drôle mais lorsque j'ai lu la citation que vous avez publiée aujourd'hui, j'y ai évidemment vu une suite logique aux citations précédentes mais ça m'a fait comprendre quelque chose que je croit être fondamentale : on a tendance, en tout cas, c'est vrai pour ma part, à considérer l'autre comme prioritaire à soi, à accorder un plus grand crédit à son avis, à ses opinions, à satisfaire ses désirs avant de penser aux siens, à se soumettre à ses injonctions avant de répondre à ses propres besoins, parfois les plus élémentaires.Bref, par une espèce de conditionnement produit peut-être par l'education ou sa propre culpabilité de merde, on est capable de respecter et parfois de tout accepter de l'autre et pour l'autre alors que soi-même on passe à la trappe.D'où la pertinence ultime de votre citation.Je finirais en disant : " et si charité bien ordonnée commençait par soi-même, tout le monde ne se porterait-il pas mieux ?Amelle

~~ Kri en Provence ~~ 31/08/2008 09:07

Peux tu me rappeler où ces photos d'ânes ont été prises steplé

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog