Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-07-01T20:55:00+02:00

Je blogosolde: V comme VACANCES

Publié par Marie-Lore

J'ai décidé en ce premier jour de juillet, comme ça sent fort les vacances avec ce soleil de dingue, de blogosolder "V comme VACANCES", avant de vous parler plus en détails de l'énergie de l'été 2009...

Bonne lecture et bonne vacances pour ceux qui partent bientôt!

:o)OOO00o


Pendant mes 7 premières années d’exercice grâce à mon don de voyance, j’ai eu à transfmettre un message agréable qui pourtant semblait répétitif et à la fin rébarbatif. Une espèce de light-motiv, une sorte de demande insistante et parfois incessante durant toute la consultation :

 « Prenez des vacances ! »

« Je sais » ; « Oh oui j’en rêve » ; « J’aimerai tellement », « Mais… » et derrière ce « mais » vous ne pouvez imaginer ce que notre tête est capable d’inventer comme stratagème pour nous laisser mijoter encore dans notre jus jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de sauce… Prendre des vacances apparaissait pourtant jusqu’alors comme la solution miracle pour sortir de l’engrenage, du ras le bol ou de l’ennui morbide de notre vie.

Aujourd’hui,  je comprends mieux la réaction de la plupart des personnes que j’avais en face de moi. Nous sommes tellement formatés pour le labeur et la récolte immédiate de la sueur de notre front que tous croyaient sans doute qu’il était question d’oublier les problèmes et d’aller faire la fête sur une plage de sable blanc sous les cocotiers… Mais que nenni ! Au contraire, c’est la seule opportunité de nous mettre vraiment à nu !

Etre en vacances signifie « être vacant ».

On s’autorise, pendant ce mois largement mérité avec grand peine pendant 11 mois, de vivre (enfin !) à notre rythme. On fait ce que l’on veut, quand on veut ! On écoute ses envies. On n’est plus obligé de suivre un programme à heures fixes ! Quelle délivrance !

Il fait beau, on va à la plage. Il pleut, on joue au Monopoly avec les enfants. On arrive parfaitement à s’adapter à l’instant présent ! Tiens donc ! On façonne sa journée minute après minute, en découvrant son début et en ignorant sa fin et ce n’est pas grave ! Fini les plannings stressants, les retards culpabilisants, les obligations à tenir, les courses dans le métro, la sensation de fatigue au réveil, l’estomac qui se noue… On écoute son corps. On est fatigué ? Facile, une grasse mat ! On a envie de manger des fruits savoureux ? On flâne au marché le matin. Un peu de sport ? On se fait une ballade à vélo au bord de l’eau.

Prendre des vacances ne veut pas dire seulement se payer une semaine de thalassothérapie ou 15 jours sur une île déserte à nager avec les dauphins. Prendre des vacances, c’est choisir de ne pas se mettre d’obligations sur le dos, c’est écouter  et respecter ce qu’on envie de faire. C’est changer de rythme pour s’apercevoir enfin que notre course quotidienne nous enferme dans une fatigue moral et physique qui nous empêche d’avoir un quelconque discernement. On finit par oublier nos vrais besoins fondamentaux. On est pris dans un tourbillon d’habitudes qui nous fait renier nos valeurs ou oublier de poser notre cadre à nous.

J’ai l’impression depuis cet été d’être en vacances tout le temps et pourtant mes semaines sont bien remplies et je suis de plus en plus heureuse au quotidien. Je suis partie au Maroc trois semaines l'été dernier. Je n’avais rien programmé ni pour occuper mes journées, ni pour préparer ma rentrée et pourtant jamais les choses n’ont autant avancées dans ma vie. Je n'ai rien fait la première semaine, si j'ai beaucoup dormis.

Les vraies idées et projets me concernant directement, sont revenus dans ma tête naturellement au fil des semaines au retour,  mieux construits et épurés. Tout s'est mis en met en place tout seul sans avoir besoin de forcer ou de m’inquiéter quand un retard se présente. Tout est clair et logique et comme je ne bourre plus ma tête sans arrêt de nouvelles  idées ou d’obligations, de programmations titanesques, je vois tout mieux, sans inquiétude. Je laisse les choses venir à moi et j’ai alors le temps de ressentir dans mon cœur si elles sont justes pour moi, si elles font écho à mes valeurs profondes. Ça change tout.

Chacun prend plus facilement ses responsabilités autour de moi  et surtout je ne prends plus celles des autres puisque j’arrive à discerner plus clairement ma propre responsabilité dans tout se qui se passe ! Et, j’ai plus de temps pour moi, qui l’aurait cru ?

C’est vous qui m’avez servis d’exemple, c’est votre vie que j’ai vu se métamorphoser après trois semaines d’arrêt contraints et forcés par votre corps. C'est en vous  observant prendre enfin du temps pour vous relaxer et mieux comprendre votre vie que j'ai compris la notion de discernement qu'on ne peut avoir sans ces fameux temps de pause, de rien. Se reposer, digerer, ne rien faire est ce que j'ai vu de mieux pour avancer dans sa vie. Ce sont vos exemples qui m’ont donné le courage et la force d’essayer de m’écouter davantage de faire confiance à la vie et ça marche !

Si nous choisissions d’être vacants tout le temps et d'accepter de vraies vacances pour une fois ? On essaye cet été, juste pour voir ?

Voir les commentaires

commentaires

Dom 13/07/2009 14:34

Je fais suite à mon dernier commentaire du mois de novembre, 6 mois on passés, et j'ai appris encore quelque chose depuis et fais quelques amèliorations. J'ai appris ces derniers temps, il ya 1 mois à peine, à poser mes vrai envies, tenir compte de ce dont j'avais vraiment besoin pour être bien et ne pas me laisser envahir par ma tête et mes obligations, c'est de poser mon cadre !!!! Hein Marie-Lore ;) ????? Et maintenant, j'essaye, je n'y arrive pas toujours, il peut m'arriver de me laisse dépasser par les envies des autres et du coup de les confondres avec les miennes...Apprendre à poser mon cadre, c'était ce qui pouvait m'arriver de mieux pour vivre ma vie tel que je l'entendais et éviter de ruminer parce que je n'avais pas assez de temps pour moi !!! Le bonheur !!!! J'ai choisi d'être vacataire pour pouvoir me laisser le temps de faire ce que je voulais, et de ne plus avoir la tête dans le guidon, et ça marche !!!!! Je n'ai jamais eu autant de repos, sans me sentir coupable de prendre ce temps, c'est un vrai changement pour moi qui faisait toujours 10000 choses à la fois, et à qui on était obligée de rappeler que ce serait bien que je prenne des vacances !!!! Aujourd'hui, je me regarde et je suis assez fier de ce que j'ai réussi à faire, je m'écoute bien plus et je suis capable de dire stop à quelqu'un quand ça dépasse ce que je suis capable d'accepter.Merci Marie-Lore !!!! Tu as déjà provoqué énormément de déclic chez moi qui font que ma vie aujourd'hui ressemble de plus en plus à ce dont j'ai envie.T'embrasse très fort.Dom.

hadda 02/07/2009 14:28

c'est dingue comment ce texte résume ce que tu ne cesses de nous reperter quelques tempssuivre ses envies, poser le cadre, le discernement ce blogsoldes tombe à pic

Valérie 02/07/2009 14:25

Pour les vacances, c'est justement tout cela... ne plus avoir d'horloge dans la tête, vivre à mon rythme... Je vais avoir une première période de vacances (3 semaines à partir de demain soir), pendant laquelle mes filles vont chez leur père. Mon conjoint travaillera encore et je serai donc seule toute la journée, pour m'occuper au gré de mes envies, prendre le temps de faire les choses à tête reposée, me reposer aussi tout simplement ! Ensuite, au mois d'août, nous serons tous les 6 réunis et là, par contre, ça m'inquiète un peu car même si nous allons partir ailleurs, je crains que le fait d'être 24 h/24 ensemble crée quelques conflits notamment à cause des enfants... Je ne sais pas trop quoi faire pour que tout se passe le mieux possible... Dois-je à raison m'inquiéter ? Je ne planifie rien car cela ne sert à rien mais j'aimerais tellement que l'entente soit au beau fixe, que tout le monde profite ! Mon conjoint a tendance à s'énerver facilement car il est assez (beaucoup) maniaque et avec 4 enfants, ça va rarement comme il le souhaite... Que faire ? 

Azur 02/07/2009 00:39

Bonjour!  Mon travail officiel est physique et saisonnier, ce qui veut dire que je pense beaucoup à mon corps et à mon âme quatre mois par année et depuis que je laisse venir à moi les événements dont j'ai besoin dans ma vie, plutôt que de les provoquer, je sais que ce qui se présente est bon et juste pour moi à cet instant. Être «vacant» est fréquent chez moi, c'est le seul moyen de voir clair dans notre vie et de digérer ce qui s'y passe, autant le positif a besoin d'être digéré (ah! le cher labeur et la sueur au front des cathos!) que le négatif, qui n'en n'est pas en bout de ligne. Vivre, c'est respirer, non???

dom 11/11/2008 23:35

Moi aussi j'aic hoisi d'être en vacances à temps partiel !!! C'est vraiment génial et comme tu dis, on n'a plus de temps pour le reste, réfléchir, poser des choses... Prendre du temps pour soi, se mettre en vacances, permet de se vider la tête, et de voir plus clair dans nos envies, nos idées.Il y a tellement de gens qui vivent (moi la première fut un temps), sans prendre se poser, et du coup ils ont la tête dans le "guidon" comme on dit, il ne voit plus se qui se passent autour d'eux, plus la possibilité de prendre du recul sur ce qui les entourent... Et c'est comme ça qu'on se retrouve dans des situations sans en voir la sortie car la tête trop pleine et trop fatiguée...Pour ce temps là est révolu, et je dis vive le repos de la tête !!!Dom.

marlene 30/10/2008 02:40

on pourrait dire aussi, etre disponible ouvert a ce qui est la, dire oui a la vie, entre autre. bel exemple que tu donnes marie-lore. merci.

Sofie 29/10/2008 13:30

Je veux temoigner !!!Tu m avais sensiblement dit la meme chose lors de ma toute premiere consultation ... Mais qu est ce qu elle me raconte !!!Des vacances, non mais ca ne va pas la tete ...J ai compris apres tout juste 3 mois qu il fallait accepter la situation ds laquelle j etais car y a tjs une raison aux choses !

Florence 28/10/2008 17:13

Merci Carmina et Hadda, vous êtes de bons relais. Ce message est incroyable (important)  et je m'en souviendrai ...

Marie-lore 28/10/2008 09:27

Tu déconnes???C'est hallucinant!Heuuu, prenons soin de nous voui!!!!Marie-lore

Hadda 28/10/2008 09:10

juste envie de partager un commentaire laisser sur mon blogLaissé par : carmina hier à 22h16

Email : carminabayer@yahoo.fr
IP : 83.152.246.7



je voulais partager avec vous cette histoire. ce week end, je me suis connectée sur le site d'une thérapeute que je connais et quelle ne fut ma surprise de découvrir son mot d'adieu... j'ai contacté son secrétariat et discuté longuement avec la dame. Mme D est morte d'épuisement. tout son temps était consacré au travail....comme si elle voulait rendre service à tout l'humanité.... le message d'adieu disait: n'oubliez pas, vous êtes une personne importante. prenez soin de vous. A bon entendeur....

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog