Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-01-27T13:23:00+01:00

E comme Ego Spirituel

Publié par Marie-Lore

Je suis partie une semaine dans le désert et j’ai vécu une expérience géniale. Je quittais Paris avec un sentiment d’impuissance face à certaines de mes clientes qui restaient coincées dans leur têtes et refusaient ainsi de rentrer dans l’action, le corps et de dépasser ce cap de l’agacement, de l’immobilité. Leur cerveau prenant toute la place et tenant les commandes de leur libre-arbitre, je ne pouvais rien faire de plus qu’attendre patiemment avec confiance.

J’étais convaincue au travers de l’expérience de cette année 2008 qu’il fallait pour avancer, passer par le corps. Revenir à des sensations physiques, se pousser à être dans l‘action, se rebrancher à nos trippes étaient divers moyens pour lancer la machine et se laisser ensuite entrainer vers l’avant par l’enthousiasme et la fierté du dépassement.

Je suis donc partie seule pour une semaine de coupure avec Paris dans la ferme intention quand même, de trouver un solution. La première découverte et compréhension que je fus pour mon travail, était de constater que j’avais développé un Ego Spirituel. Et je compris le problème auquel était confronté nombres de personnes. Les livres initiatiques, certains courants religieux comme le bouddhisme par exemple, de nombreux thérapeutes nous amènent à découvrir une autre partie du monde, de notre monde. Seulement, au lieu d’utiliser ces nouvelles compréhension pour développer la tolérance, le lâcher-prise et l’Amour, on flirte avec une élite qui se croit et se sait différent.

C’est ça, je vis durant ces vacances une partie de moi se congratuler d’être dans la conscience et de comprendre tout se qui se passe dans l’invisible. Cette partie de moi commente non seulement tout se que je fais et même tout ce que je comprends chez les autres. Un vrai journaliste du monde invisible et magique. Elle pourrait écrire la Gazette du Sorcier avec autant peu d’objectivité et de discernement qu’un journaliste de Marie-Claire ou de Libé. Un Ego qui démantèle le conseil d’administration qui se bat dans ma tête à chaque évènement de ma vie. Une partie qui se croit plus intelligente, plus consciente, plus forte, moins capable d’être prise au piège par les autres…

Un Ego « spirituel » qui a pourtant oublié d’être à chaque instant dans l’Amour Universelle et l’humilité. Il pense et estime que les autres sont souvent dans le jugement ! Mon Dieu…

Il sait aussi ce qu’il faut faire pour que je sois mieux et pourtant il ne le fait pas. Quelle marque de supériorité ! « Je sais tout, ce n’est pas la peine que je fasse des efforts pour le faire, j’ai déjà tout compris, je connais même le résultat si je m’exécutais… »

Il se gratifie de savoir comment gérer mon futur. Et quand il s’agit d’en venir aux actes, Il n’y a plus personne. Il oublie, tergiverse, remet au lendemain, parlemente pour se convaincre et se donner les arguments qu’il peut attendre encore avant d’agir. Et bien oui, voyons, il pourrait faire encore mieux et trouver encore plus ce qui est bon pour moi !! Les solutions sont déjà trouvées depuis longtemps et tardent à se mettre en application.

Et la meilleur, vous savez quoi ? C’est qu’un moment, je finis par me lever et je bouscule ce bel Ego spirituel. Et je me relève les manches pour aller au charbon. Là il se fait tout petit parce qu’il comprend que son baratin était fugace, merdique, un écran de fumée pour cacher sa paresse, son manque de courage, son manque de foi en lui… Il sait tout mais il ne fait rien, mais qu’est ce qu’il est intelligent ! Si, si, il le pense en plus, enfin, avant que j’agisse, parce qu’au fond, il y a une Marie-Lore qui a vraiment avant d’être heureuse.

C’était génial comme expérience de le regarder faire en souriant. Alors ne développons pas un Ego Spirituel qui nous empêche de rentrer dans le corps. Restons simples, revenons à nous, faisons des actes pour nous, même petits. Soyons la belle personne que nous sommes dans le fond.

Voir les commentaires

commentaires

belame 21/03/2009 21:46

bonjour,je passais par là, et me suis arrêtée sur votre blog, j'ai aimé vos paroles basés sur l'amour et le bien être intérieur, j'ai aimé vos dialoguesPour pouvoir grandir, il faut aussi s'abandonner à l'écoute de l'invisible et de la nature. Ecoutez son coeur et ce qu'il nous dit : ego en tous genres, nous en avons tous. Mème ceux ci nous font grandir , si on sait méditer sur notre petitesse et nous remettre à notre juste valeur . Grand par la grandeur du créateur, mais petit car toutes nos connaissances (don, savoir etc) ce ne sont rien à comparer des multitudes des savoirs, des secrets, de toutes la beauté de la création et de ses mystères. Mais le plus grand des bonheurs, ce n'est pas de se sentir supérieur mais grand dans le coeur de Dieu et refléter l'amour  Cette approche de cette méditation qui fait que l'on comprend que se nourrir le nombril et se croire supérieur à l'autre (mème inconsciemment ) , vous venez de la connaitre Dans une vie , beaucoup sont interpelés par cette analyse de soi mème Mais vos paroles sont belles et si bien expliquéesil est dit " que pour devenir grand , nous devions devenir petit "  (à qui veut comprendre )merci

florence 30/01/2009 17:25

Faire suivre une compréhension par des actes ... cela me demande du courage. Tristan et toi êtes d'ailleurs un exemple, car vous posez des actes et vous nous les faites partager via vos blogs respectifs. Merci car cela m'incite à faire de même ... L'ego spirituel est bien loin de ma condition d'humaine qui a des choses à accomplir sur terre maintenant ... sacré message a ne pas oublier.Bravo Maryvonne pour ton témoignage.

dom 30/01/2009 00:19

C'est génial de se regarder faire et d'avoir la compréhension qui va avec !!! Du coup, on ne peut plus faire comme si on ne savait pas ... Et c'est vrai qu'on fini par rire de se voir faire, ça m'arrive assez souvent... Mais du coup, je le prend, en me disant "oh non, là, Dom tu déconnes !!!! Essaye encore un peu pour voir.... !!!Gros bisous.Dom.

maryvonne 29/01/2009 14:27

Je découvre à travers ce message une Marie-Lore très humaine, très humble et cela me réchauffe le coeur. Oui, je perçois depuis que je fréquente la blogosphère le danger qui nous, qui me guette : Se satisfaire de belles paroles, de grands principes, de magnifiques énoncés...et en oublier des les vivre, de les intégrer au plus profond de notre corps, de notre coeur, de notre pratique quotidienne. C'est cette sensation qui me déchire aujourd'hui : Avoir l'impression de savoir ce qu'il faut faire, de le dire aussi sur mon blog, mais d'en être à des kilomètres dans les faits. Et on se retrouve alors en "donneur de leçon" mais sans les appliquer soi-même ! Et je prends conscience, là, à l'instant où j'écris, que c'est entre autre ce déchirement, le fait de réaliser cette dualité entre ce que je dis et pense, et ce que je suis, qui me fait hésiter à t'appeler...Quel intérêt si je reste dans le verbe, me dit ma petite voix ? Suis-je actuellement capable d'écouter avec mes tripes, mon coeur, mon Etre...ou seulement avec ma tête bien pensante....

Marie-Lore 29/01/2009 19:07



Maryvonne,
Merci pour  ce témoignage qui me touche beaucoup. J'aurais aimé le mettre en dessous de celui de Céline.
La consultation est valable tout au long de 2009... C'est quand tu veux ou plutot quand tu te sentiras prête. Il n'y a pas d'empressement. Bonne
soirée.
Marie-lore



Maman enchantée! 29/01/2009 09:51

Je pense que c'est humain de tomber dans ce piège de l'Ego et que c'est humain aussi de vouloir s'en sortir. Je ne suis ni accompagnante ni guide mais lorsque je travaille au contact d'enfants je me rends compte que j'apprends beaucoup plus d'eux que eux n'apprennent de moi. C'est un sentiment très gratifiant et je comprends ce que tu as ressenti. Reçois toute mon affection pour continuer ton chemin d'accompagnante !

Céline 28/01/2009 22:54

ah que ce message resonne en moi.A la fois il me rassure parce que je me rend compte que je ne suis pas la seule à me depatouiller avec ce ego spirituel mais aussi, il me remet devant mes priorités.Il y a quelque temps maintenant, je suis allée voir une thérapeute. Et le choc a été rude........la remise en questio a été terrible pour moi.Je suis une personne ayant pratiquement aucune confiance en moi et pourtant j'ai developpé cet ego spirituel paradoxale non?Sans me sentir veritablement supérieure, j'avais tjrs ce petit je ne sais quoi qui faisait (qui fait encore parfois) que quand je regarde les gens "qui ne savent pas" j'ai tendance à me dire, je suis un peu mieux qu'eux.......et pourtant c'est sans  mechanceté aucune.Alors quand vous pensez etre un modéle d'humilité et que l'on vous met ce miroir sous le nez......vous en croyez pas vos mirettes.......a quoi a servi le chemin que j'ai parcouru jusque là? finalement je n'ai peut etre pas tant avancé que ca? et tout s'ecroule................ce fut un passage terrible pour moi.......alors j'ai d'abord rejeté la faute sur la thérapeute, elle me connait meme pas, de quoi elle se mele.....comment elle peut me juger!!!! c'est vrai qu'elle a pas eu des mots tendres mais peut etre qu'i lme fallait ca pour finalement decouvrir que je me faisait berner par cet ego tellement doué et perfide qu'il avait reussi à se deguiser pour passer inapercu.Maintenant je sais qu'il est la, j'essaye de le cerner plus pour pouvoir vraiment lui clouer le bec, une bonne foi pour toute.Merci marie lore pour ce partage.......les echanges d'expérience sont enrichissants et nous font avancer surement plus qu'un livre de bonnes theories.........Abientotdis bonjour à ton ego spirituel pour moi Céline

Mato Sapa 28/01/2009 08:00

j'avais posté une réponse qui n'a pas du s'enregistrer. Je racontais que... le piège est énorme et nous y sommes tous passés je crois ! Je me revois dans la valée des ours il y a une 10aine d'années, à l'occasion d'une quête de vision, prendre conscience de la même chose, tantôt pleurant à chaudes larmes, tantôt riant aux éclats... Promis, j'avais pas mangé des petits champignons qui font rêver ! humbles tendresses

Mato Sapa 28/01/2009 07:51

rassure-toi, le piège est énorme, mais je crois que nous y sommes tous passés. Je me revois il y a une 10aine d'année, lors d'une retraite de 4 jours que j'avais fait seul dans la forêt de Gorce (la vallée des ours), face à moi-même, tantôt pleurant à m'en vider le corps, tantôt riant à perdre haleine, pour la même raison. Finalement, j'ai fini par accepter cette partie de moi-même, qui ne se sentant plus pourchassée, s'est en quelque sorte effacéeHumbles tendresses

France 28/01/2009 06:06

Marie-lore, mettons que vous étiez derrière "le petit mur" et que vous vous êtes observée... tout en rajoutant les commentaires... ça me fait sourire.... Excuse-moi...  Je suis souvent derrière le petit mur itou et je me trouve assez comique parfois à regarder aller! Chacun mon tour... À+

carmina 27/01/2009 23:04

c'est tout à ton honneur, marie lore, d'opèrer ces remises en questions.Oui, l'ego spirituel empêche tj de sentir l'égalde l'autre.j'ai rencontré diffrents accompagnats dans ma vie et souvent, l'échange est trés désequilibré, car ils se plaçaient comme des personnes qui savaient tout, et à qui on ne peut poser aucune question. ils me donnaient tj l'impression qu'ils avainet tout réglé, d'ou cette barriére qu'ils érigeaient entre eux et les autres.la vie rattrape tout le monde hélas, et bien souvent, ces personnes sont sujettes à des remises en questions trés douloureuses.Merci Marie lore, de nous le rappelerje t'embrasse

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog