Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-07-13T16:28:00+02:00

L'Abécédaire de la voyante: P comme PARDONNER (suite)

Publié par Marie-Lore

Pardonner, c’est accepter qu’un être humain ait pu faire des choses horribles envers nous-mêmes ou d’autres. Pardonner, c’est avoir l’esprit suffisamment large pour reconnaitre que cet être humain a manqué d’amour envers lui-même et certainement des autres.

Pardonner, c’est comprendre qu’il ne sait sans doute pas ce qu’est l’amour et qu’il connait peut-être que la violence et la dureté. La difficulté de pardonner vient souvent du fait que cet être humain est parfois de notre propre famille, nous le connaissons bien. Il nous a fait du mal alors que nous étions dans un état d’amour envers lui. Pardonner c’est accepter de voir que cet être humain qui est peut-être de notre sang, n’est pas dans un état d’amour.

Pardonner est le plus grand acte d’amour qu’un être humain puisse faire à un autre ou à lui-même. Accepter de continuer à aimer l’autre même si celui-ci n’a pas ou peu d’Amour en lui. Cela n’exige pas pour autant de maintenir une situation qui nous fait du mal.

Pardonner à celui qui nous a blessés et à qui nous n’avons rien fait, c’est comprendre et accepter que nous sommes tous unis, reliés les uns les autres. C’est abandonner toute logique de relation individuelle et œuvrer pour l’univers de toutes ses forces.

Je constate au travers de mes rendez-vous que ce sont les personnes les plus sensibles qui sont attaquées et qui ont ce chemin du pardon  à parcourir parce qu’elles ont un cœur immense comme si elles devaient aimer l’humanité entière et aider à faire changer le monde. Si vous vous sentez concernées, je vous en prie, attelez-vous à votre tache. Le monde bouge, accompagnons ce mouvement avec amour…

Si vous avez envie de retrouver la première partie du pardon, c’est ICI

Voir les commentaires

commentaires

Dom 16/07/2009 00:37

C'est vrai que c'est dur de pardonner, et encore plus quand on été trahi par quelqu'un en qui on avait confiance et qu'on aime. Mais ce que j'ai remarqué, c'est que pour être capable de pardonner à l'autre, il faut déjà se pardonner, et avoir de l'indulgence envers soi, de s'être laisser abuser de la sorte, ou de ne pas avoir pu stopper la chose même quand elle était sous nos yeux. Car en regardant de plus près, cette colère que l'on a, est bien plus souvent dirigé contre nous que sur l'autre. Et c'est uniquement quand cette colère est partie que dessous on y trouve la tristesse, la tristesse de se dire qu'on s'est trompé sur la personne, sur ses intentions, et du coup c'est notre coeur qui souffre.... C'est ce que j'ai vécu il n'y a pas si longtemps sur une étape de 2ans, et pendant un petit moment, j'ai cru que j'étais en colère après ceux qui m'avait fait du mal, jusqu'à ce que je me rende compte que c'était à moi que j'en voulais pour avoir été aussi naïve.... Faire ce genre de constat, c'est très dur, et pour faire preuve d'indulgence envers soi, il faut s'aimer suffisament... J'ai fais un pacte avec mon coeur il y à quelques jours à peine, à la suite de ce que tu m'avais dis après mon dernier son reïki... J'ai compris que ma demande de réparation à d'autres personnes pour soigner mes blessures, devait d'abord passer par moi. Alors, j'ai parlé à mon petit coeur et je lui ai dit que désormais plus personne ne lui ferait du mal, car maintenant je serais là pour lui. En lui faisant cette promesse, je me suis rendue compte que je l'avais laissé tomber depuis un moment trop occuper à demander d'autres réparation.... Et franchement, je me sens bien mieux maintenant, on ne se rend vraiment pas compte de ce que l'on peut projeter et des attentes que l'on a sur l'extèrieur, qui font parfois de nous des robots et du coup toute notre vie tourne autour de ça et plus rien d'autre n'existe, sauf que l'on se meurt à petit feu. J'ai aussi compris que vivre le prèsent, c'était ce que j'avais de mieux à faire, plutôt que de stagner dans le passé ou de me projeter dans quelque chose qui n'est pas encore là, qui risque peut être de ne jamais arriver et me fait passer à côté de plein de choses qui pourraient me rendre heureuse.Le pardon, c'est la plus belle chose que l'on puisse s'accorder.Dom.

Tristan 15/07/2009 12:34

Oui, si on comprend réellement et profondément que l'on est tous uni, alors le pardon est plus facile. Les personnes que je connais et qui ne veulent pas pardonneront toutes comme besoin de se sentir séparer de ceux qui leur ont fait du mal. C'est une illusion, mais tellement compréhensible. Mais c'est une illusion, nous sommes unis.

Thalie 14/07/2009 19:01

Je ne crois pas que j'arrive réellement à pardonner. Mais depuis quelques temps, j'essaie de comprendre le comportement de la personne qui m'a blessée. Et non plus, comme avant, de me braquer direct, de ruminer...et de vivre dans la rancune et la colère. Non seulement cela entretien la peine et la blessure, mais cela prend aussi un temps et une énergie considérable. En écrivant cela, je sens bien que cela ne veut pas dire pardonner : pardonner c'est plusieurs crans au dessus. J'espère être sur le chemin...Merci pour ces billets très importantsBises 

amelle 13/07/2009 23:10

Merci, merci Marie-Lore !!!C'est un magnifique message qui m'a fait comprendre et ressentir plein de choses. Et puis, il transmet tellement d'amour, je me sens tellement heureuse !!!J'ai compris l'énergie d'amour universel dont nous faisons tous partie et que nous nourissons chacun par nos actes et pensées bienveillantes.Cela donne du coeur à l'ouvrage, ton billet a décuplé mon envie d'aimer et de pardonner et il m'a fait comprendre la responsabilité d'amour et de pardon qu'il nous est donné d'assumer les uns envers les autres.Génial !!!Plein de bisous et encore merci !!!

gaelle 13/07/2009 22:28

merci marie-lore. c'est un magnifique message. être dans le pardon et dans l'amour, voilà une belle invitation! mille baisers... 

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog