Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-08-27T23:00:00+02:00

C comme CORPS

Publié par Marie-Lore
Depuis 10 ans que je reçois des personnes de tous âges en consultations de voyance, je n'ai cessé d'avoir des messages sur le corps. Ils invitent à prendre conscience de notre corps, à développer la détente pour trouver le calme en soi, faire la paix avec soi-même pour pouvoir enfin entendre nos propres réponses à toutes ces questions fondamentales que nous nous posons sur notre chemin de vie.

Ce corps est fait à la perfection et ne demande qu'un entretien régulier et facile ainsi qu'une nourriture adaptée.

C'est simple comme recette pour vivre en accord avec soi, en parfaite santé et sans difficulté jusqu'à nos 150 ans.

Le corps est une merveilleuse machine, intelligente, qui se régénère toute seule. Elle fonctionne sans tableau de bord perfectionné.

Alors pourquoi le critique-t-on autant, ce corps ? «Je suis fatiguée », « Je suis trop grosse », « J'ai la vue qui baisse », « Je n'ai plus du tout la même force et forme qu'il y a 20 ans »

Que se passe-t-il ? La machine est-elle vraiment usée ? A changer ? A jeter?

Et pourtant tous les messages que je reçois, répètent inlassablement, année après année, la même chose : « Reposez-vous », « Adaptez mieux votre rythme », « Détendez-vous » ; « Faites du sport » ; « Faites-vous du bien » ; « Développez votre créativité » ou «Votre corps sait mieux que votre tête ce qu'il doit manger pour être en plein forme, faites lui confiance! » …

Je suis époustouflée de la bienveillance que nous avons pour notre propre voiture - cette mécanique bien huilée et chromée  peut tenir plus d'un siècle si elle est bien chouchoutée - et du peu d'application que nous avons à soigner notre corps. Est-ce que nous nous aimons finalement moins que nos voitures? Et pourtant qu’est-ce qu’elles polluent!…

Notre corps est programmé pour bien fonctionner, pour nous faire avancer « en parfait état » jusqu'à la fin. Si, c'est vrai !

Finir sa vie stressé, fatigué, impotent, handicapé, malade, réduit à la déchéance n'est pas naturel ! En sommes-nous vraiment conscient? Sommes-nous prêts à le croire et à changer cela?

Et si nous le laissions faire ce corps ? Si nous l'écoutions un peu plus? C’est lui qui détient toutes les clés…

Pour l'entendre, encore faut-il accepter de s'arrêter, de freiner notre rythme infernal…

Reprendre possession de ce corps, prendre plaisir à vivre mieux. N'est-ce pas un merveilleux programme?

 

Il est tellement simple à appliquer ce secret pour être heureux… Quand on se donne le temps de prendre soin de son corps, il nous révèle tous les mystères de la vie, tous les enchantements qui endorment notre discernement, délie tous les nœuds qu’a fait notre cerveau et nous laisse entrevoir la vie avec simplicité et authenticité.

Alors vénérons ce corps de rêve et laissons le libre d'être humain! Il a tant de choses à nous apprendre!

Voir les commentaires

commentaires

Vanessa 29/08/2009 04:28

PassionnantTon billet tombe à point nommé, je me ballade sur ton blog, il est 4h du matin, je tombe sur ce texte et j'écoute mon corps, qui me dit qu'il veut s'allonger et dormir alors je vais le satisfaire et l'écouterJe te souhaite une très bonne nuitEt merci encore pour ce blog qui est une mine d'or, tout comme toiGros bisous

Hadda 28/08/2009 13:01

Mon corps m'a dit récemment repos.Dimanche dernier, je me suis levée un matin avec dans le haut du dos une douleur entre les deux omoplates qui rendaient tout mouvement brusque super douloureux et le genou droit  quasi bloqué.J'ai du admettre fait prendre conscience je m'étais chargé à un moment même où je suis entrain d'avancer et que mon corps avait supporté mais que là il réclame un temps de pause.J'ai aussi réfléchi à ce qui permet le mouvement de notre corps toute ces belles articulations et comment je pouvais faire pour qu'elles se portent mieux et q'elles soient plus fluides.Et plus récemment, ce matin en repensant à mon cadre je me suis dit que j'avais pas fait de place à "l'entretien de mon corps" et que je ne le chouchouter pas assez, que je m'occupai pas assez de son apparence extérieure à l'exception des fois où je confiais au soin des autres. J'ai donc fait le choix de prendre du temps pour le faire en commencant par des gestes simples comme utiliser les produits que j'achète. Le corps aime qu'on s'occupe de lui, exemple tout bête par exemple je me fais un bleu ou égratignure si je m'en occupe pas, que je mets pas mon intention pour le soigner il met deux fois plus de temps à s'en remettre.Je prends de plus en plus conscience de mon corps du fait qu'il me porte et que je lui dois toute mon attention et pas seulement en gros mais dans le détails.

charlotte 28/08/2009 08:29

Coucou Mair-Lore,Il y a un tel matraquage publicitaire pour nous vendre de la pseudo jeunesse que nous manquons de discernement. Mon amie Marie me disait l'autre jour: "Crois-tu que c'est normal d'être aussi fatiguée? Je vieillis." Certes , mais la fatigue provient d'un manque d'enchantement dans son quotidien et de rytmes et de conditions de travail inadaptées au rythme du corps: rester debout 8 heures par jour est en soi un supplice! Aucun animal ne le fait. Oui, veillons sur notre corps: il nous appartient  et il est précieux de veiller sur lui avec amour. Tu le dis toujours, à juste titre: reposez-vous, détendez-vous, faites-vous du bien. Les choses les plus simples ont besoin d'être expérimentées pour en percevoir les bienfaits.Je t'embrasse.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog