Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-09-04T23:01:00+02:00

R comme REMISE EN QUESTION

Publié par Marie-Lore
Depuis quelques jours cela flotte dans l’air. Accepter de se remettre en question. Dure dure de remettre en cause nos actions. Nos parents nous ont très peu montré l’exemple et je crois bien que les jeunes générations portent cette mission en eux. En tous cas le vie nous le demande en ce moment, vous devez le sentir. Alors qu’est ce donc la remise en question vraiment ? Que ce passe-t-il en ce moment ?

Les structures familiales et professionnelles craquent et se fissurent dans tous les sens. Nous vivons une transformation en profondeur du monde qui va nous faire faire un grand pas en avant vers un monde meilleur en détruisant les bases actuelles obsolètes.

Ce qui n’est pas juste ne tiendra plus longtemps debout. Certains compromis ou décisions injustes pris dans le passé, ne nous rendent plus heureux aujourd’hui et peuvent même mener parfois au conflit. Et jusqu’à présent que faisons-nous pour contrer ce qui ne tourne pas rond dans notre vie ? On se met dans un bataille, on râle, on ratiocine, on trouve un coupable, des excuses  très vraies pourtant. On attire indirectement des situations absurdes qui dans les faits ne sont pas le résultat de nos choix. Et en y regardant bien…

Et si nous acceptions de voir notre propre responsabilité dans le cours des évènements? Et si nous décidions de remettre en question ce choix, cette attitude, cette parole que nous avons fait, eu ou dit un jour ? Regarder la part de nous-mêmes qui nous a embarqué dans une situation inconfortable est la première démarche. C’est difficile d’aller chercher dans le passé où et quand nous avons manqué de discernement, où et à quel moment nous avons peut-être pas eu le courage de dire « non », fait les mauvais choix pour nous et crus qu’en faisant plaisir aux autres cela se passerait bien pour tout le monde dans le futur.


Savoir regarder avec compassion et amour notre responsabilité, mettre le doigt dessus et comprendre le point de départ. Il est important d’avoir suffisamment d’amour pour soi pour se pardonner de n’avoir pas été au top tout le temps. Chercher ce point de départ, nous ramène souvent très… très loin en arrière.  Quand on regarde comme ça, on ne voit pas comment on pourrait être concerné par cette difficulté du présent. Et ensuite, quand on a dépassé cette première épreuve, faut-il encore accepter de changer et de transformer cette erreur commise. Imaginez si cela remonte à 5 ans, 10 ans, 20 ans ou même 50 ans ? Aurons-nous la même facilité ? Devoir tout recommencer dès le début parfois ?

Il faut avoir une sacré foi dans la vie pour accepter ce deal. Il faut avoir une sacré envie d’être heureux pour accepter d’avoir perdu du temps et tout recommencer. On ne perd jamais de temps, tout est expérience qui nous sert à avancer et à comprendre un jour notre responsabilité. Chaque minute que nous vivons nous aide à comprendre et à mieux choisir notre vie dans la conscience, les yeux ouverts, pour nous-mêmes.

C’est plus facile de se taire, de nier, de faire comme si ce n’était pas de notre faute. C’est lui, c’est le boulot, le manque d’argent, le hasard ! Se remettre en question est le seul chemin vers notre libre-arbitre, vers notre liberté. Notre responsabilité d’être humain prend tout son sens. Et surtout cela nous permet de choisir vraiment notre vie. La remise en question semble être lepassage obligatoire vers notre propre chemin. Sans expérience nous n’allons pas à la découverte de nous-mêmes . Nous ne sommes pas encore des boudas, nous ne serions pas là autrement. Les erreurs nous aident à comprendre qui nous sommes et ce que nous avons envie d’accepter. Elles nous font grandir. Ayons un regard bienveillant sur nous-mêmes.

Et vive les remises en question !

Voir les commentaires

commentaires

Thalie 07/09/2009 12:40

En plein dans le mille...)-;Difficile la remise en question. Nous pouvons nous laisser embarquer dans des situations absurdes, qui prennent des proportions incroyables...parce que nous ne sommes pas toujours capables de nous dire STOP et de regarder notre responsabilité dans ce qui s'est passé ou en train de se passer. C'est fou! Question de remise en question et de communication. Je me laisse encore bien trop souvent piégée par cette spirale qui peut m'emmener assez loin. Heureusement, je suis entourée de personnes compréhensives et bienveillantes qui ne m'en tiennent pas rigueur et m'aident à passer le cap.  Et je sais que chaque expérience me permet, petit à petit, de mieux comprendre ma mécanique et de la désamorcer quand elle veut se mettre en route...La remise en question n'est pas chose facile, mais je m'aperçois maintenant de tout ce que l'absence de remise en question amène comme lourdeur, rancoeur, tristesse, rumination dans ma vie. La remise en question au contraire, me permet d'aller vers mes envies, de m'alléger, de construire de nouvelles bases et de vivre plus harmonieusement avec les autres...et bientôt avec moi même ((-;

Dom 05/09/2009 16:02

Oh oui, tu as raison, l'heure de la remise en question à sonner, enfin pour moi en tout cas ;). A tel point, que parfois, j'ai un peu l'impression d'être une girouette, sauf qu'en fait j'ai compris que mes changement d'attitude étaient liées au fait que je posais plus de question sur mes attitudes et qu'est-ce que cela allait engendre, bon j'ai encore pas mal de dossiers, mais en tout cas pour les plus récents, j'arrive à être un peu plus consciente de mes choix, ce qui est un vrai challenge, et à chaque fois que je pose un choix conscient, je suis capable de l'expliquer et d'être à l'aiseavec, même si l'autre en face ne comprend pas trop ce qui se passe.Je sais aujourd'hui que tous mes expèriences mal vécues dans le passé, on faient de moi, ce que je suis aujourd'hui, et m'ont aidé à grandir, à avoir envie de construire un cadre, mais aussi effectivement à reconnaître à quel moment j'avais rippé et pourquoi. C'est vrai, c'est pas évident de reconnaître que ce qui s'est passé, les souffrances qu'il a pu en découler sont en partie de nos propes actions, c'est difficile à croire, qui a envie de souffrir conciemment de souffrir ? Personnellement, aujourd'hui, ce qui fait que j'arrive plus facilement à me remettre en question plutôt que de remettre la faute sur l'autre, c'est cette envie d'avancer et d'être heureuse, alors oui, c'est facile, mais franchement qu'est-ce que ça en vaut le coup et fait d'être en accord avec soi, avec ses actions, je trouve que ça donne beaucoup plus d'assurance et de confiance en soi, et je pense que c'est seulement de cette façon que nNotre cadre peut exister...Gros bisous.Dom.

Marie-Lore 05/09/2009 16:13



Merci Dom toi aussi pour ce temps que tu viens donner au lecteur de Fée Minine! Merci du soutien que tu apportes pour l'évolution du schmilblick qu'on essaye tous de faire
bouger!
Love for you Darling de mon coeur!!
:o)



louisette 05/09/2009 11:43

Je suis dans le passage et le Reiki m'aide a avancerMerci

Valérie 05/09/2009 09:28

En me relisant, j'ai oublié de te remercier ! Et je t'envoie une grosse bise...

Marie-Lore 05/09/2009 14:44


Merci Valérie!!
J'ai choisi de blogosolder certaines lettres de l'Abécédaire parceque je sentais qu'elles étaient importantes à lire avant cette rentrée et pour ce début de septembre. Je suis branchée sur vous en
permanence! Et mon souhait est vraiment de faire du bien, du mieux possible pour tous, à travers mon travail et même via ce blog!
Merci pour tes coms!

:o)


Valérie 05/09/2009 09:24

C'est étonnant comme tout ce que tu publies ces jours-ci me concerne ou me touche de près... Se remettre en question, c'est ce dont je parlais à mon chéri cette semaine. Je me suis penchée sur mon passé amoureux et j'ai repensé à ce que je reprochais à mes ex conjoints et la raison pour laquelle je les ai quittés. Leur égoïsme dû à leur passion a fait que je me suis vite fait retrouvée au deuxième plan. Je les laissais faire, leur reprochant quand même de temps en temps de ne penser qu'à eux, mais rien de plus. Je continuais en plus à m'occuper de tout à la maison, à leur concocter tous les jours leurs petits plats favoris, etc. Mais en fait, quand je décide de ME REMETTRE EN QUESTION, je me dis que finalement, j'ai eu tort de leur reprocher puisque j'étais au courant avant de vivre avec eux mais c'était à moi de m'investir également de mon côté dans une activité personnelle, juste pour moi. Je ne l'ai jamais fait, j'attendais que ce soit eux qui changent. Erreur, c'était à moi de changer et de ne pas me contenter de vivre à leur côté mais de vivre également pour moi... Mais finalement, pour ma décharge, c'est l'exemple que j'ai eu pendant toute mon enfance alors sans m'en rendre compte, j'ai reproduis ce que pourtant je reprochais à ma mère ! C'est ça le plus fort !!! Alors aujourd'hui, je vais vivre aussi pour moi, comme j'ai un peu commencé à le faire depuis un an, rien n'est jamais trop tard...

Hadda 05/09/2009 00:17

j'ai encore du mal avec la phase d'acceptation y a toujours un bout de moi qui veut réécrire l'histoire ( merci docteur P)ce n'est plus la colère qui m'habite mais un sentiment de "pas juste", "ça n'aurait pas du se passer comme  ça", "pourquoi j'ai pas été plus lucide?"mais bon je crois que j'accepte peu à peu que j'ai fait au mieux à ces moments là, je dois désormais avancé avec ces expériences pour écrire MA propre histoire avec les YEUX OUVERTS.:))

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog