Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-01-14T23:59:00+01:00

Pour partager sa lumiere

Publié par Marie-Lore



L'énergie de quelqu'un d'engagé. Merci à cet artiste au coeur d'or et à la voix trop courte. Je le sens présent comme s'il était encore vivant. 25 ans déjà, parfois les hommes sont éternels.

Voir les commentaires

commentaires

Seve la Jardinière d'Eveil 15/01/2011 10:29



c'est comme de perdre un bout de Soi, et au fond sentir qu'il est toujours là... :-) La lueur de l'amour et de l'espoir...



Valérie 15/01/2011 10:23



Qu'est ce que j'ai pu pleurer quand il est mort ! J'avais 17 ans et le seul qui était affiché sur les murs de ma chambre, c'était lui ! Je connaissais ses chansons par coeur... J'apprenais la
sténo et je m'entrainais sur ses chansons... Ah ! que de souvenirs...



Tristan 15/01/2011 09:52



Il y a quelque chose chez lui qui te ressemble dans son portrait de face. C'est étonnant. 



amelle 15/01/2011 00:56



Je me souviens très bien de l'annonce de la mort de Daniel Balavoine, j'étais très jeune, j'avais huit ans et sa mort m'avait boulversée, j'avais senti qu'il se passait quelque chose de
décisif avec sa mort, que ça ne serait plus comme avant, ça a été un vrai choc et un deuil pour moi, mais aussi pour mes parents en particulier ma mère. Mes parents adoraient Daniel
Balavoine, on aurait dit qu'il faisait partie de la famille, mes parents l'admiraient et le respectaient beaucoup, ça m'avait toujours frappée. Ma maman qui s'appelle Aziza adorait sa chanson "
L'Aziza ", évidemment. Je me souviens très bien de la première fois où nous avions découvert cette chanson, à la télé, j'adorais les paroles, elles étaient très fortes pour moi... elles le sont
toujours, ma mère avait été éblouie par la chanson et hyper flattée qu'elle se prénommât comme elle, on aurait dit qu'elle pensait que Daniel Balavoine l'avait écrite spécialement pour elle !
C'était rigolo.


" Tous les cris des sos ", j'avais appris cette chanson à l'école, je me souviens encore de l'émotion qui m'avait saisie à son écoute...


Balavoine, pour moi, c'est une partie de mon enfance, quand il est mort, je me souviens m'être sentie abandonnée, seule, à l'époque son départ m'avait angoissée comme si inconsciemment je m'étais
dit " qui va rester maintenant ? "


Oui, c'était un homme bon...


Bisous



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog