Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-07-12T16:44:00+02:00

Attendre de l'aide et demander de l'aide

Publié par Marie-Lore

telechargement-copie-1.jpg

J'ai posté l'autre jour un billet pour vous demander votre ressenti entre "attendre et demander de l'aide". 

En 15 ans de métier, pendant lesquelles j'ai reçu des milliers de gens en rdv qui me questionnaient sur leur vie,  lors des rdv de voyance, de coaching ou de reiki, j'ai constaté que chacun n'était pas très clair sur son besoin d'aide. Inconsciemment beaucoup attende une aide extérieure pour bouger ou changer de vie. Souvent c'est le besoin d'être rassurer ou la peur de faire des erreurs qui prime.
Tant que cette demande d'aide n'est pas formulée clairement (dans sa tête), on attend. Cette attente se manifeste de mainte et mainte manière. On croit qu'on va nous comprendre et trouver le truc à faire, on souhaite en silence le conseil miracle, on attend la solution magique,  le déclic qui va faire bouger notre vie.

Regardez-vous faire et demandez- vous où se cachent vos attentes dans votre quotidien. On en a tous.

Un bon exemple est une consultation de voyance. Lorsqu'une personne attend de voir ce que vous avez à lui dire sans ouvrir la moindre porte, c'est celle qui a le plus besoin d'aide et qui a été tellement déçu par ses proches qui n'ont jamais rien compris à sa personnalité d'enfant,  que l'exigence de compréhension et d'aide est énorme et insatiable. En plus la résistance et la méfiance sont si forte que rien ne passe, il y a comme une résistance. C'est très difficile parce que dans ce cas précis, ce n'est pas une demande, c'est une attente lié à des déceptions d'enfants. Energétiquement, dans une demande exprimée, on est prêt à bouger, on est actif. En attente d'aide, on est immobile, on est passif.


Quand on demande de l'aide, c'est une tout autre démarche. On est conscient de ses défaillances, on a compris que seul on y arrivait pas, on est ouvert face à l'autre à qui on demande de l'aide. On s'est intérrogé sur nos problématiques personnelles et nos difficultés et on s'est posé la question à savoir vers qui on allait se diriger pour demander de l'aide, un proche compréhensif, un thérapeute conseillé par un collègue, un ami bienveillant, on se fait confiance sur la démarche et la personne à contacter. On sait qu'on a quelque chose à entendre ou à faire. Notre attitude n'est pas la même. L'ouverture est plus grande et on est dans sa pleine responsabilité. On sait que par la suite, nous allons devoir agir et nous dépasser en intégrant d'abord les conseils.
Dans le cas contraire, on compte sur les autres. on espère que ces autres prendront les responsabilités à notre place de nous dire si oui ou non on va s'en sortir, si c'est le moment de bouger et pourquoi est-on coincé ainsi. Il n'y a aucune volonté de se prendre en main, on rumine des doutes et des craintes qui s'agitent dans la tête et aucune décision d'action n'est décidée. On est figé dans la peur de se tromper, de ne pas être à la hauteur ou de ne pas être reconnu...

 Quand quelqu'un ne vous demande pas clairement de l'aide et que vous l'aidez malgré sa non demande, observez le résultat. Vous aurez très peu de chance de voir bouger l'autre dans sa vie. Votre conseil aura été perdu dans le flot de son agitation, dans le flou de son mal être ou de son désordre mental. Ou pire encore, c'est que vous estimez ou jugez que l'autre n'est pas en mesure de prendre ses responsabilités et vous les faites à sa place. Vous pensez que l'autre devrait comprendre puisque c'est clair pour vous, ça devrait l'être pour lui aussi maintenant, ce n'est peut-être pas le moment. Vous avez la chance de voir la situation pour être plus patient, plus conciliant peut-être.

Aider est une démarche en réponse à une demande sinon c'est de l'assistanat qui ressemblerait de loin à de la manipulation, qui nous détourne juste de notre propre chemin, ou de notre attente caché... En attendant que  la vie ou une bonne âme nous prêtre main forte à nous-même...
Soyons clair et allons chercher de l'aide pour avancer. La transmission est nécessaire pour grandir et ce n'est pas les personnes les plus proches qui nous transmettent les meilleures choses...
La première responsabilité quand on se rend compte qu'on a besoin d'aide, c'est de l'accepter, puis de faire confiance et de se lancer les yeux ouverts dans l'expérience. Une fois le résultat obtenu, on prend le temps de ressentir dans quel état on se sent. Et on comprendra mieux cet état de transmission que nous avons tous en nous pour notre entourage et les erreurs à ne pas commettre.

 

Merci pour vos réponses sur l'aide, votre expérience est très précieuse.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Françoise 14/07/2012 11:04


Hello Marie-Lore,


ça fait plusieurs années maintenant que je suis tes billets,


j'ai compris que si on souhaite se respecter dans ce qui vibre en nous, il faut savoir que seul on aura du mal à parcourir le chemin, mais si on se fait aider par quelqu'un d'extérieur, il mettra
le doigt sur ce qu'on ne voit pas forcément et qui nous empêche d'avancer. 


j'ai choisi de travailler sur moi depuis quelques années et la vie a toujours mis sur mon chemin les personnes aptes à m'aider dans cette démarche.


C'est long, c'est vrai, ça nous force à nous regarder en face, c'est vrai aussi, mais quand on devient capable de faire des choses qu'avant on disait : moi faire ça, mais non je ne pourrais pas !
hé bien, ça change tout, parce que ça donne une dynamique et on se sent épaulé. On n'est plus seul, on sait qu'il y a quelqu'un qui saura donner un coup de pouce quand ça bloquera. et S'occuper
de régler ses propres ses problèmes, blessures ou disfonctionnement est se respecter et accepter de devenir soi.


C'est en faisant cette démarche qu'un jour on sera capable à notre tour de soutenir quelqu'un qui en aura besoin, parce qu'on l'aura vécu et qu'on saura que ça marche. 


si je n'étais pas allé voir ce spécialiste en EMDR, je n'aurai pas exprimé ce qui me tenait à coeur et cela n'aurait pas engendré le changement qui s'opère actuellement. 


Tout regard accepté d'être porté sur soi, engendre tôt ou tard le changement dans notre propre vie. 


Et rien que pour ces victoires là, ça vaut le coup de demander de l'aide et d'accepter de se faire accompagner. 


Bises Marie-Lore, à bientôt !


Françoise

Florence 12/07/2012 18:35


Ton billet tombe à pic Marie-Lore et je te remercie.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog