Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-08-06T08:18:00+02:00

E comme Ecoute

Publié par Marie-Lore

 

des-news....gifSommes-nous toujours attentifs quand on vient s’adresser à nous ?

Pourrions-nous traduire avec nos mots, l'essence du message qu’on vient de nous transmettre ?

Sommes-nous toujours disponibles pour écouter notre interlocuteur ?

Et nous-mêmes, choisissons-nous le bon moment pour que l’autre soit dans une disposition à écouter ce qu’on a à lui exprimer ?

 Souvent je me rends compte pendant les consultations que chacun se fait des idées sur ce que l’autre (partenaire de vie, ami, patron, collègue de travail) pense ou dit. On interprète la pensée ou la parole de l’autre sans respecter son idée racine, sans avoir écouté, ni entendu ou ressenti le véritable message de son interlocuteur. On s’accroche parfois aux mots qui ne sont peut-être pas les bons ou on est perturbé par le ton de voix qui ne reflète pas l’intention profonde. 

En fait nous avons nos idées en tête et nous ne sommes pas suffisamment ouverts à l’opinion de l’autre. Nous réagissons plus que nous écoutons.

Nous portons facilement un jugement sur ce que l’autre dit.

Lors d’une discussion, nous nous préparons à répondre au lieu d’écouter les propos de l’autre. Nous sommes impatients de donner notre point de vue sur la « question ». Nous sommes en attente de lui prouver qu’il n’a pas raison et prêt à lui donner tous les arguments pour le rallier à notre cause, à notre manière de voir les choses. Nous sommes prêts à l’aider, qu’il nous écoute maintenant.

Dans la majorité des cas, on coupe carrément la parole pour imposer notre son de cloche. On enchaîne nos propres paroles sans répondre à la vraie « demande ».

On ne respecte pas le temps d’intégration, de digestion, de compréhension du message ou du point de vue de l’autre.

Souhaitait-il seulement une réponse ? Pas sûr. Peut-être avait-il simplement besoin d’une écoute. Le silence est parfois la meilleure réponse à l’écoute.

Soyons prêts à écouter les oreilles grandes ouvertes l’opinion, les paroles de l’autre avec bienveillance ou à l’informer que ce n’est pas le moment propice pour nous.

De même que la responsabilité de celui qui a envie qu’on l’écoute, est de trouver le moment opportun, le meilleur endroit et de s’enquérir de la disponibilité de l’autre.

 

Voir les commentaires

commentaires

Thalie 10/08/2011 00:22



A lire, relire, rerelire et méditer. Je me retrouve dans tout : quand j'écoute, quand j'écoute d'une oreille, quand j'écoute pas du tout parce que j'ai un autre truc en tête, quand je veux qu'on
m'écoute mais que je suis maladroite et/ou que c'est pas le moment, quand je réagis...bref, j'ai tout à bosser



Florence 06/08/2011 13:47



Cela me fait du bien d'entendre ce message, un vrai dossier pour moi ;) Merci



kinou 06/08/2011 13:01



C'est génial ce texte. Je souffre ces jours-ci d'un problème découte et de reception au travail. J'en perds toute mon energie et ça me met mal :( j'espère que je vais retrouver ma joie de vivre
rapidement... merci pour ce beau conseil du jour !



Lise 06/08/2011 10:33



rien à ajouter ! merci Marie Lore.



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog