Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-03-28T14:24:00+02:00

En 2012, on se positionne

Publié par Marie-Lore
unejoliecolombe.gifDepuis quelques années dans le milieu ésotérique, on parle de l'importance de choisir son camp en ces temps délicats. C'était très difficile à expliquer avec des mots. Vous avez du sentir ces dernières années un besoin de positionnement dans votre vie en général, une envie d'aller chercher votre intégrité au fond de vous et de la poser sur la table. Avec les élections qui arrivent, cet état prend toute sa dimension.
Depuis l'automne, en tirant, pour m'accompagner durant tout ce trimestre là l'ange de la Paix d'Eileen Caddy, j'ai sentie cette impulsion fortement dans mon coeur. Je comprends à quel point cette phrase est importante et l'est plus encore maintenant en 2012.
Pour avancer dans nos vies, il n'y a qu'en étant dans un état de paix qu'on se sent pousser des ailes, qu'on se sent léger et heureux de vivre.
Choisir son camp, je crois en avoir compris la signification, c'est aller vers la paix ou vers la guerre.
Tant qu'on ne s'interroge pas en profondeur sur notre désir profond et notre capacité à être heureux ou de choisir de vivre heureux, on tourne en rond au gré du vent comme des girouettes. On s'entoure de personnes gentilles, on se sent bien et en paix. On fréquente dans les jours qui suivent des personnes en colère, on part en guerre contre la terre entière.
Décider de choisir la paix nous mène à la paix. On fait la paix avec l'autre. Choisir la guerre, nous laisse en guerre. On fait la guerre contre l'autre. C'est un état que l'on choisit d'assumer. Pour faire la guerre, les deux doivent être l'un contre l'autre. Il faut donc être deux à avoir envie d'être contre l'autre pour que la guerre continue.
Mon maître d'Aikido nous dit, "Gagnez la guerre par la paix". Gagner la guerre signifie "Etre en paix", non? Est-on en paix avec soi quand on a fait la guerre contre quelqu'un, même quand on l'a déclarée et gagnée cette guerre?
Alors gagner la guerre par la paix prend tout son sens. 
Il est sage cet homme. L'Aikido et son enseignement m'aident dans ma vie de tous les jours à être plus souple, à ne pas mettre de résistance et à laisser passer la violence comme un vent qui souffle au hasard et s'en va  continuer sa course plus loin
J'ai choisi la paix dans ma vie et je suis heureuse et en paix avec moi de ce choix. Je sais aujourd'hui que je ne pourrai plus entrer en guerre contre quelqu'un, ni contre moi d'ailleurs, j'ai envie de marcher avec vous et non de me mettre contre vous. J'ai envie d'être ma meilleure amie et non ma pire ennemie.
  Ne plus déclarer de guerre et gagner la guerre par la paix, voici mon positionnement dans ma vie.symbole-de-paix.gif

Voir les commentaires

commentaires

Thalie 29/03/2012 19:25


Le Pardon, c'est l'ange d'Eileen Caddy qui m'accompagne toute cette année 2012. Je l'ai regardé bizarrement au début en me disant "ouille ouille ouille". Et puis plus j'avance dans cette année,
plus je comprends pourquoi il est là : pour m'apprendre à pardonner à moi même et aux autres. Et donc pour être en paix avec moi et avec les autres. Et je suis ravie, même si les expériences qui
se présentent ne sont pas faciles.


Comme il devient impossible de lisser, je suis obligée de me positionner, au quotidien. C'est génial. Mais aujourd'hui, je le fais encore souvent genre "boulet de canon", avec dureté. Et puis je
rumine, je fulmine, je lutte, mon ego veut avoir raison bref...épuisant et stérile, parce qu'effectivement, je tourne en rond. Si la personne en face est dans la lutte aussi, c'est l'engrenage et
l'escalade. Je l'ai vécu récemment; l'expérience a été violente et m'a ouvert les yeux. Je ne veux plus de ça dans ma vie : ça ne mène nulle part et ça pourrit la vie.


Merci pour ce super texte.


 


 

Maryline 28/03/2012 22:42


en ce moment, j'ai l'impression d'être confrontée à différents problèmes dans des situations diverses. A la lecture de votre message, je me suis demandée jusqu'où aller dans notre acceptation de
la situation telle qu'elle est et jusqu'où doit-on essayer de changer certaines choses - changement qui peut faire naître des conflits. Devons-nous devenir indifférents ?  Merci pour votre
guidance

Marie-Lore 29/03/2012 00:14



Bonsoir Maryline,


C'est l'année du positionnement. Je ne connais pas votre situation. J'ai eu il y a quelques jours un cas où quelqu'un était très en colère contre moi et
cherchait la guerre en me menaçant de tout avec beaucoup d'agressivité, du chantage et des menaces. Je ne répondais pas, j'ai acceuilli sa colère et je lui ai dit de faire ce qu'elle voulait en
son âme et conscience, que mon envie était d'être en paix et que je ne rentrerai pas sur ce terrain là. La réponse a été géniale. La personne s'est calmée immédiatement et nous avons pu discuter
ensemble et nous accorder dans la paix. L'idée n'est pas de ne rien faire ou de lisser, c'est juste de dire les choses avec calme, sincérité et bienveillance. Si la personne en face a envie de
paix, tout s'arrange, si elle a envie de faire la guerre, on ne peut rien faire, juste avoir confiance en la vie et en soi! C'est un acte de paix et de foi pour soi. On est protégé par la
vie.


Bon courage.


Marie-lore



nadine 28/03/2012 18:50


Mon ange du printemps tiré aujourd'hui "Souplesse" :)


En réponse à ma demande de comment réagir face à des situations de "guerre" ?


Quelle synchronicité ;) Merci Marie-Lore


"Pratique la souplesse et tu deviendras ferme. Exerce-toi dans la faiblesse et tu deviendras fort.


La supériorité du doux étant en lui-même, il possède une puissance sans mesure. »


Maitre Yu. Yu Hiong,  « le Vrai Classique du vide parfait »

Marie-Lore 29/03/2012 00:06



La souplesse, oui c'est génial! Vive la paix!!! Bon stage :o) 



Hadda Djeribi-Benkobi 28/03/2012 18:00


Merci pour ce texte, ce qui me parle surtout c'est ce que tu dis sur le fait d'être une girouette, à la merci de l'environnement extérieur.


Ce que j'en saisi c'est que choisir son camp c'est profond, c'est un choix intérieur, c'est être sur son axe. En toute honnêteté j'ai du chemin à faire.


Je peux dire en parole que je choisis la paix mais en acte j'ai encore à affirmer ce positionnement par mes actes, mes intentions, mes pensées.

Marie-Lore 29/03/2012 00:04



Oui se faire ballader à droite à gauche parce qu'on ne se positionne pas... Pas agréable du tout!!! La paix est un état
d'être! Le vouloir est un bon début!!!


Grosses bises!



Florence 28/03/2012 17:22


Merci pour ce texte.


Lors de ma procédure de divorce, j'ai fait le choix de la paix. Ce n'était pas une simple posture intellectuelle ou des mots lancés "pour faire bien", cela a été une véritable expérience et
j'ai du faire une belle remise en question.


Aujourd'hui je sais que ce choix me remplit, faire le choix contraire m'aurait épuisée ...

Marie-Lore 29/03/2012 00:02



Oui je t'ai vu prendre ton courage à deux mains, mettre ton Ego de coté et y aller la fleur au fusille, les yeux et le coeur grands ouverts. Femme
courageuse. Vive la paix!!! C'est un choix pour soi avant tout!!! :0049:


 



Maria 28/03/2012 16:33


Si je comprends bien la guerre me met en dépendance de l'envie de l'autre de faire la guerre contre moi et la paix ne dépend que de moi?


Je vais réfléchir à tout ça. 

Marie-Lore 29/03/2012 00:00



Ah ben ça je ne l'avais pas vu!!! Je vais réfléchir là dessus... La guerre maintient une dépendance vis à vis des autres et la paix se vit avec soi...
Trop fort, merci Maria!!!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog