Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-04-03T07:17:00+02:00

L'Abécédaire de la voyante: D comme Discipline

Publié par Marie-Lore

des-news....gifLa discipline est une notion vitale à intégrer dans notre quotidien quand nous avons envie de changer nos vies. Elle nous aide à nous sentir bien en faisant ce qu'on aime et à effacer peu à peu nos vieilles habitudes.

Pour réussir à se fondre dans une discipline en vue d’arriver à nos fins, de prendre en main nos dépassements, d’atteindre nos buts ou tout simplement pour être au top dans notre discipline préférée, il est crucial de poser un cadre, de mettre de la constance, de la bienveillance et du respect envers soi, sans se soucier du temps que cela va prendre, sans céder à l’impatience. C’est incontournable.
Le chemin devient plus important que le résultat quand on a déterminé des buts justes en cohérence avec ce qu'on a envie d'être et de devenir. Quand on pose une vraie discipline qui nous correspond, tout est fluide. On peut enfin  profiter de l’instant présent sans culpabilité et avec sérénité.
Sans cadre, on s'éparpille. 
Sans constance, on abandonne vite notre rythme car on est rattrapé immédiatement par notre quotidien et nos mauvaises habitudes. 
Sans bienveillance, la discipline peut devenir dure et cassante.
Cette discipline « consciente » s'adapte alors à notre personnalité d'aujourd’hui, à notre être intérieur. Pour nous aller comme un gant, elle se coud sur mesure, avec souplesse et douceur.
Si nous ne parvenons pas à trouver seul la bonne mesure dans une juste discipline, n’hésitons pas à demander de l’aide.
Un parent bienveillant, un ami intuitif ou un coach peut nous accompagner pour poser un cadre et une constance, si nous acceptons de faire une expérience de confiance et de patience. 
Choisissons de mettre de la discipline avec amour dans notre vie pour mieux toucher notre rêve et faire qu'il devienne réalité. Et si nous avons décidé d'être heureux, faisons du bonheur notre discipline préférée où nous excellerons.
La discipline est le chemin vers la maitrise, à travers l’expérience qu’elle nous propose,  avec comme alliés et amis, un cadre, de la constance, du temps, de la patience, du plaisir, de la confiance et du respect de soi.

Ma discipline, c’est l’Amour, et vous ?

Voir les commentaires

commentaires

Francoise 09/04/2012 19:17


Les mots que l’on utilise sont importants. A leur simple évocation, certains nous mettent en joie et certains nous minent… A chacun son histoire et ses références, les mots
peuvent être des moteurs ou des freins, rien que des mots…


Je n’aime pas le mot discipline, et je ne l’utilise que pour me l’infliger, alors je préfère me faire un programme, un emploi du temps, et tout de suite c’est plus léger… Même si cela ne
m’empêche pas de ne pas toujours les respecter, mais avec ces mots-là je mets plus de chance de mon côté de respecter mes impératifs.


Maitre, discipline, …, il y en a quelques-uns comme cela qui de suite me hérissent… Vive les synonymes!

Tristan 09/04/2012 12:42


Mettre de l'amour dans notre discipline, cela devient possible quand on aime sa discipline. Souvent on ne l'aime pas, alors on lache l'affaire. Oubien on l'aime, mais on ne sait pas la rythmer.
J'ai de la chance avec l'astrologie, les cycle de la lune immuable me donne le rythme dans une discipline que j'aime !

Thalie 04/04/2012 11:48


Merci bcp pour ce texte qui me fait voir la discipine "autrement", et l'enlève la lourdeur du "il faut que" que je lui collais. Il faut que je fasse ces 10 trucs aujourd'hui, il faut que je
m'oblige à travailler sur ça tous les jours, il faut que...Fatigue, etouffement, ras-le-bol, culpabilité, épartpillement, inefficacité...la totale.


Depuis quelques semaines, je fais un exercice que mon accompagnante m'a donné  : travailler 4 à 5 heures par jour max sur les activités que j'ai envie de faire; et le reste du temps, me
reposer, tricoter, lire, me balader, voir des amis. Cela m'oblige à définir et respecter mes priorités. Petit à petit, je vois que je suis plus sereine, que je fais les choses avec plus de
facilité...et que j'en fais autant voir plus qu'avant. Du coup, je culpabilise de moins en moins et je m'éparpille moins aussi. Et surtout, j'ai plaisir à faire les choses là où avant, je mettais
une lourdeur.


En me disciplinant pour mener la vie que j'ai envie de mener, en faisant ce que j'ai envie de faire, je me mets de plus en plus dans le plaisir de faire et de vivre. Et j'intègre que je peux
faire confiance : tout viendra en temps et en heure, du moment que je chemine tranquillement avec un cadre qui me correspond et que je mets une conscience pour le respecter. Reste que toute
seule, je n'y arriverai pas.


Merci, passez une belle journée

Anne 03/04/2012 20:09


@Arielle: j'ai été très exactement dans ton cas jusqu'à très récemment. Ce qui m'aide, c'est de me dire que la constance, ça nne veut pas forcément dire "tous les jours absolument". C'est
accepter de faire les choses tous les 2 jours, tous les 3 jours, ... quand on peut, quand l'envie est là: savoir les lâcher, avoir envie de les reprendre... sans se prendre la tête sur la
fréquence, mais sans jamais les perdre de vue. Le tout, je crois, c'est de rester bien à cheval sur son envie, garder confiance dans son envie.


 

arielle 03/04/2012 16:25


salut!


cette thématique m'interpelle justement en ce moment.


 mon probleme, c'est que dès que je pose un cadre ou une certaine forme de discipline pour être constante dans une activité, à plus ou moins long termes, je prends beaucoup moins de plaisir
à pratiquer cette activité ,qui finit par me dégouter.


et ça me fait ça avec tout, dès que j'essaye de mettre un peu de constance ou de discipline sur quelque chose, j'en vient à abhorrer ce pourquoi je m'étais disciplinée.


du coup je ne sais pas comment agir entre un laisser aller total et des tentatives de discipline-pourtant assez souples- qui en viennent inéluctablement à m'enlever le gout des choses.


je ne comprends pas et je n'arrive pas à trouver la position juste.


à bientôt

Hadda Djeribi-Benkobi 03/04/2012 15:32


Mettre en place chez moi une discipline c'est un vrai parcours, entre l'intention, une envie, le sens de cette envie (pourquoi et de quoi j'ai envie exactement).


Une discipline chez moi qui n'est pas nourrie par une vraie envie, un plaisir ne prend pour ainsi dire jamais.


Alors ensuite Rome ne s'est pas fait en un jour et parfois j'émets une envie forte et il me faut un an, deux ans pour que la graine germe mais je constate aujourd'hui avec un peu de recul que ça
marche.


Je dois dire que j'ai des sacrés  jardiniers autour de moi (accompagnants, personnes autour de moi)  qui y sont pour beaucoup.


L'Amour comme discipline j'adhère à fond 

kinou 03/04/2012 14:43


Mettre de la discipline avec amour, ça, ça me parle beaoucoup. C'est très bien dit :)

marlene 03/04/2012 13:55


oui l amour et aussi la paix avec soi meme! quand je me sens en paix alors tout est possible meme si le mot discipline m a toujours fait fuir...j en avais besoin au fond de cette discipline, de
ces rituels de vie. merci pour la piqure de rappel. 

Florence 03/04/2012 11:11


Je vais le lire et le relire ce mot de l'abécédaire, merci :-)

Anne 03/04/2012 10:02


Incroyable!!! J'ai réécouté hier notre dernier rendez-vous de coaching, où tu as commencé à me parler du "D comme discipline", et je me disais que cela tombait à point nommé: juste ce dont j'ai
besoin à présent. Et voilà que tu le postes dans sa totalité aujourd'hui. Chouette!!!


Bon, je vais aller le lire! (et le digérerai ensuite à l'aide d'un bon jogging!)


Kisses

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog