Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-02-06T09:20:00+01:00

L'Abécédaire de la voyante: E comme Expérience

Publié par Marie-Lore

des-news....gifPour passer du concept à la réalité, le seul chemin est l'expérience.

On maîtrise toujours bien les programmes, les constructions de vie dans notre tête. Les plans ont été très bien étudiés, calculés, dessinés, retracés, mais peuvent parfois ne jamais prendre forme, ne jamais voir le jour et rester longtemps à l’étude.
N'ayons pas peur de faire des erreurs, c'est ainsi qu'on apprend et qu'on comprend exactement le pourquoi du comment de nos envies. C’est ainsi qu’on peut redéfinir plus précisément ce qui nous correspond parce que nous l’avons expérimenté personnellement. Sans expérience, nous n'allons pas à la découverte de nous-mêmes. Les expériences nous font ressentir dans nos trippes si nous sommes en accord avec ce que nous faisons, si nous prenons plaisir à faire les choses. Elles nous aident à comprendre qui nous sommes et qui nous avons envie d'être.

Les expériences nous font grandir parce qu’en acceptant de les vivre, nous devenons maître de la situation. Nous sommes alors responsable de ce que nous expérimentons et seul juge. Face à nos erreurs, nous ne sommes pas en faute. Nous pouvons simplement mieux comprendre dans la réalité de l’expérience vécue ce que nous pouvons améliorer ou abandonner. Les expériences servent à nous apprendre à choisir en conscience qui nous sommes et nous aident à poser nos valeurs. Nous nous sentons plus légitimes à entrer dans le concret ensuite parce que nous savons pourquoi nous faisons les choses et comprenons notre particularité, la raison profonde qui nous a poussées vers la concrétisation de nos idées.

On choisit avec conscience ensuite de prendre nos responsabilités, de construire ou de démolir.  Notre réalité est alors en accord avec notre personnalité. On passe du concept au concret.

L'expérience est l'essence de notre vie et lui donne tout son sens.

Voir les commentaires

commentaires

Speranza 07/02/2012 10:14


Merci Marie-Lore pour cet article qui donne vraiment envie de laisser la peur d'agir derrière soi et d'enfin oser concrétiser ses projets !

Hadda Djeribi-Benkobi 06/02/2012 21:30


Plus je choisis de faire mes expériences, moi je vis ( subis) celle des autres, celles qu'on a programmé pour moi.


Au début, c'est flippant, parce que c'est collé à pleins de croyances, qu'est ce qu'on va dire, penser de moins et après c'est juste amusant et ce que les autres peuvent en penser importe peu.


Les expériences c'est la seule façon de savoir si nos beaux concepts, nos valeurs, notre intégrité tiennent la route, parfois je peux constater qu'il y a des ratés mais ça ne va qu'en
s'améliorant.


C'est aussi le meilleur moyen de sortir des schémas connus et de voir ce qui est en adéquation avec nous qu'il soit questions de personnes, d'activités.


Vive les expériences, la vie est un énorme laboratoire ;)


 

Thalie 06/02/2012 11:06


Lors de nos séances de coaching, tu me répétais (et em répètes encore parce que j'ai encore du mal, même si ça va mieux) : DO IT. Et moi de répondre "oui mais non mais j'ai pas encore bien
conceptualisé le truc, je vois pas encore bien ce que je vais faire, je vois pas comment. Et puis j'ai pas encore assez lu de trucs à ce sujet, j'y connais pas grand chose. Et bla, et bla, et
bla".


Quand j'ai enfin accepté de sauter le pas et de timidement, "oser faire", je me suis rendue compte combien j'avais perdu de temps à conceptualiser, triturer des idées dans ma tête et...fantasmer
des trucs, amplifier des difficultés quasi nulles voir inexistantes. Pas à pas, j'ai construit une plus grande confiance, j'ai un peu plus pris conscience que je savais faire des choses et que
mes expériences passées me servaient au quotidien, sans que je m'en rende compte.


Et puis j'ai pu enfin commencer à faire le tri, de ce qui me plaisait réellement ou pas. L'étape d'après, c'est du coup de se rebrancher sur ses envies. Parce que plus je fais, moins j'ai peur,
plus j'ose. Plus j'ose, plus je vais vers des expériences que je n'aurais même jamais osé imaginé avant, et surtout plus je me dis "tout est possible. Il n'y a de limites que celles que je me
fixe par mes envies. Si j'ai envie, alors tout sera possible, d'une manière ou d'une autre".


J'ai beaucoup (trop!) étudié et passé un temps inifini, la tête dans les bouquins. C'est important aussi, mais moins que le concret, l'expérience. Ca y'est je l'ai enfin compris et intégré. Ma
soeur me disait un jour "tu es une bibliothèque. Tant que tu n'as pas lu tous les livres du rayonnage, tu ne fais rien. Moi au contraire, comme j'ai toujours tout fait au dernier moment, je suis
obligée d'être synthétique et d'aller à l'essentiel". C'est ça : l'expérience permet d'aller direct à l'essentiel. Et après, si j'i envie, alors je lirai des bouquins pour approfondir un truc ou
chercher des idées, des inspirations. pas l'inverse.


Je déplore que notre système éducatif, puis ensuite le système professionnel, mette en avant le conceptuel et non le concret. Dommage, après il faut des années pour se "déformater".


Merci de m'avoir mis sur le chemin de l'expérience. Sinon, je serai toujours en train de planer et fantasmer dans ma tête, en me disant "un jour, je ferai..."


Bises et bonne journée à tous.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog