Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-06-05T10:21:00+02:00

Le corps, ce merveilleux allié

Publié par Marie-Lore

 

Je ne cesse de parler du corps ces derniers mois en consultation, en rendez-vous de coaching, sur mes blogs, dans ma vie de tous les jours… J’insiste beaucoup sur ce passage nécessaire pour aller mieux : entrer dans le corps par le repos, la détente, la relaxation ou toute forme de bien-être… Je radote et chaque jour qui passe me donne raison de répéter la même chose… Mon père avait la maladie d’Alzheimer et répéter était une obligation pour l’accompagner si je voulais que cela se passe bien pour lui et son entourage. Alors je prends cela comme un training pour ma vie professionnelle...

Comme je m’absente de France la semaine prochaine une semaine pour aller terminer l’Abécédaire et reprendre des forces avant l’été, je me suis dit que j’allais vous laisser le temps ainsi d’intégrer et d’essayer chez vous les bienfaits de « rentrer dans son corps ».P5010104

Mais qui a-t-il de si particulier et de si génial à se rebrancher à notre corps ?

Nous (vous et moi) qui sommes des hypersensibles, nous souffrons déjà de la brutalité de ce monde,  de la dureté des autres, de la déstabilisation du collectif en ces temps de crises, de la peur de l’avenir ; comment allons nous gérer le fait d’être encore plus relié à notre ressenti et donc a ressentir de plus en plus de choses??

C’est ça qui coince et nous retient et c’est également cela le secret pour aller mieux… intégrer son cerveau dans son corps, faire équipe ensemble, choisir d’avoir son corps comme allié dans la vie.

Quand nous sommes branchés à notre corps, il nous signale très vite quand une situation un évènement, une attitude d’une personne est agréable ou désagréable. Il ne cherche pas de preuves ou d’approbations extérieures comme le cerveau. Il ressent physiquement un mal-être et ne supporte pas d’y rester plus d’une minute, c’est trop violent. Alors il cherche à s’éloigner de ce qui lui fait mal. Ce n’est pas de l’isolement, c’est de la protection naturelle. Observez un bébé, c’est un corps qui fonctionne naturellement. Il pleurera face à certaines personnes et sourira face à d’autres dans la même minute. Un bébé n’a pas encore mis de protections contre l’extérieur (carapace, surpoids, susceptibilité…)

En grandissant, nous hypersensibles, nous avons développé une telle carapace épaisse autour de nous, qu’il faut une dose gigantesquissime de dureté, d’injustices répétées, de trahisons, de méchanceté, d’incompréhensions, de manipulations et/ou d’abus pour qu’on finisse par CRAQUER, par dire stop. Et d’ailleurs, bien souvent, on ne le dit pas, C’EST LE CORPS QUI S’EXPRIME à ce moment là. Notre instinct de survie prend le relais à travers une expression du corps comme une souffrance, une maladie, une fatigue extrême, une cassure qui nous oblige à nous arrêter…P5110187

Une solution ?

Comment faire pour relier son cerveau à son corps ?

Accepter de se donner et de prendre des mois et des mois (1 an minimum à 30 ans) pour réapprendre à écouter son corps avant de ressentir un plaisir dans la détente. Faire dans la douceur cette rééducation du corps vers le bien-être pour sentir un vrai mieux-être dans sa vie.

Se donner 5 minutes, puis un quart d’heure, puis une demi-heure par jour pour mettre un vrai rythme de vie en place à notre mesure. Un rythme qui nous permet de trouver des espaces pour laisser se décharger la colère qui s’est installée insidieusement sur les non-dits depuis notre enfance. Un meilleur rythme de vie pour prendre le temps d‘aller reconnaitre les injustices auxquelles nous avons été confrontées, pour évacuer le stress accumulé à cause de nos agendas débordés, pour digérer notre passé. Un temps pour se pardonner et pardonner de tout ce qu’on nous a infligé ou que nous nous sommes collés sur les épaules comme charges ou jugements... Le temps d’intégrer nos compréhensions pour avancer et ne pas recommencer les mêmes épreuves… Et il suffit simplement pour cela d’accumuler des moments de RIENP5120003

Le Déclic ?

Si on n’arrive pas seul à se poser, il est important d’accepter de ce faire aider par plusieurs accompagnants bienveillants, sincères et honnêtes et leur faire confiance sur plusieurs mois, voir quelques années. Au bout de 6 mois, 10mois, un an, on ne maîtrise pas complètement nos émotions ni notre vie, mais en travaillant sur le corps, on développe forcément notre discernement. On se sent mieux, avec une meilleure confiance en nous, avec plus d’envies et surtout plus d’actions concrètes. On sent dans notre corps ce qui est bon pour nous et ce qui ne fait pas écho à nos valeurs profondes. On sort du coup de ses doutes, de ses peurs et de ses incertitudes.

Je sus sure que cela vous... Parole de voyante! :o)

 

Voir les commentaires

commentaires

Sofie 08/06/2010 13:56



Oh qu il est super cet article et tellement vrai !
Il a fallu que je tombe serieusement malade pour en prendre conscience. Je crois tres sincerement que c est ce qu il me fallait autrement j aurais continue a pousser la machine encore plus,
aveuglement. Notre corps si on l ecoute a beaucoup de nos reponses ...
Mieux dans son corps, mieux dans sa tete :-))



Hadda 07/06/2010 13:47



Ah oui j'oubliais le miracle ne s'est pas fait seul il a fallu des séjours de débranchement, des années de reiki ( oui mine de rien ça va faire trois ans en juillet), des mois de relax et depuis
peu des soins de réflexo et de shiatsu  pour que je commence à comprendre que mon corps avait une existence et que jusque là il avait étai bien gentille de faire tampon mais que maintenant
il fallait peut être que je l'écoute si  je voulais entré encore plus dans la vie.


Et pour reprendre tes mots si on n'entre pas dans le corps on ne peut pas être dans le discernement


;)



Hadda 07/06/2010 13:41



Mon corps je ne l'ai pas entendu pendant longtemps ( peut être même qu'à la longue à force de hurler il a fini par se taire pour se rappeler à moi un beau jour), j'ai refusé de l'écouter.


Quoiqu'il en soit désormais il s'exprime très distinctement ...quand il a mal, quand il a besoin de repos, quand il me sent partir dans des émotions négatives ou m'emballer.


Mais j'ai encore un long chemin à faire qui est celui de prendre en compte ses messages à chaque fois  mais c'est de plus en plus fréquent d'avoir  commme  "un réflexe", un acte
dicté par le corps  qui me conduit à m'arrêter au milieu d'une activité pour reprendre mon souffle, écouter le tiraillement corps/tête et repartir plus posé en étant dans un état d'accord
corps/tête.



Nathalie 06/06/2010 14:51



ME PARLE! carrément! ton texte est génial et super important. Il explique simplement tout ce que m'a apporté le fait de me rebrancher sur le corps.


Je ne savais pas ce que c'était en fait : j'étais toujours 100% dans la tête.Mon corps a bien essayé de m'alerter, plusieurs fois (grosse entorse du genou, blocage du cou et du bras régulier, mal
de dos, crise d'angoisse...) mais ma tête passait outre. Et elle m'embrouillait bien aussi ma tête : à tourner et retourner tout et n'importe quoi dans mon cerveau, à peser continuellement le
pour et le contre, je tournais à rond. Sans jamais agir, ou du moins pas dans le sens qui me correspondait vraiment au fond de moi. Et quelle fatigue, ces ruminations et cogitations incessantes!


Depuis que je pratique le reiki et que je participe aux relaxations, je me rends compte que j'ai un corps, qu'il me parle super bien (enfin qund ma tête me laisse tranquille, ce qui arrive
heureusement, de plus en plus souvent), et que je dois lui faire confiance à lui d'abord, avant de faire confiance à ma tête. Il ne se trompe jamais.


Et ça change la vie! Moins de fatigue, plus de discernement dans mon quotidien donc moins de cogitations stériles, et la mise en place de choses qui me correspondent vraiment dans ma vie.


Merci Marie-Lore, de m'accompagner sur ce chemin.


Bon dimanche, bises



marlene 05/06/2010 13:54



je ne sais plus qui a dit: tout ce qui ne s exprime pas, s imprime (dans notre corps, dans notre adn...brefpartout). 


je l aime mon coprs depuis que jelui ai ecrit une declaration d amour il y a 4ans et depuis, ben, on est les meilleurs amis du monde!!!



canelle56 05/06/2010 13:50



Coucou Marie Lore , je te lis toujours aussi regulierement et cet article m interpelle plus que d'habitude ...car il est tellement plein de realisme que je viens l'appuyer , une fois par mois je
vais faire une séance de reflexologie et bien crois moi s'ecouter et prendre soin de soi et son corps est une chose qui m'est devenue indispensable


bises



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog