Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-04-29T16:45:00+02:00

Le vilain petit canard

Publié par Marie-Lore

images.jpg

Je suis anormale depuis que je suis toute petite. J'écoute mon intuition plutôt que ma raison depuis que je suis enfant, je fais confiance à mon ressenti sur les gens plutôt qu’à leur apparence. Je ne suis pas normale.  

Je ne suis toujours pas mariée à 42 ans et je n'ai pas encore d'enfant. Je pense bien en avoir dans les années qui viennent. Je suis anormale. Je sors avec un homme divorcée deux fois avec 3 enfants. Je ne suis pas normale.

Je n’ai toujours pas de maison à moi, je paye un important loyer mensuel et je ne me vois pas faire autrement aujourd’hui encore. Je n'ai pas d'économie de côté. Je ne suis pas normale.

Je suis salariée,  libérale, tantôt gérante minoritaire, tantôt actionnaire majoritaire d’une société, auto-entrepreneuse, bientôt auteur. Je change de métier à chaque fois que celui ci fonctionne très bien et a une excellente rentabilité pour moi. Je me base plus sur mon expérience, ma bienveillance, mon humanisme et mon ressenti que sur des diplôme que j’aurai accumulés en payant des formations, pour faire mon travail. Je suis une autodidacte, je me sens légitime et à ma place de faire chaque chose quand je décide de me lancer dans un projet professionnel. Je ne suis pas normale.

Je crois en un Dieu qui est en moi. Je ne suis pas normale.

Je fais un 40-42 de taille plutôt qu'un 36-38 et je ne me trouve pas belle quand je suis trop mince, je me préfère ronde. Je ne ressemble en rien à ce qu'attendait ma mère de moi. Je ne colle pas aux moules de la société, je pense qu'on est tous différents et complémentaires, qu'on n’a pas tous choisi d'être heureux. Je pense qu'on préfère parfois être victime que responsable dans la vie. Je ne suis pas normale.
Je n'ai pas peur de dire que je fais des erreurs et j'en fais plein. Je n'ai pas de honte à demander pardon aux autres, je ne suis pas parfaite et souvent je suis un vrai petit bourrin. Je n'ai pas de difficulté à me remettre en question. Je constate que je ne réussis pas tout super bien du premier coup et ce n’est pas grave. Me tromper m'aide à grandir. Mes erreurs sont des trésors de compréhensions à chaque fois de ce que je suis et de ce que je n'ai plus envie d'être. Je ne suis pas normale.
Je rigole tout le temps, je suis capable d'éclater de rire dans une cérémonie religieuse ou dans une conférence. J'ai gardé mon âme d'enfant, je la revendique et je suis heureuse de ne pas être une adulte sérieuse qui a oublié cette partie merveilleuse de moi-même, mon vrai moi. Je ne suis pas normale.

C’est vrai, je ne ressemble en rien aux critères de la société, je ne suis pas comme tout le monde. C'est vrai qu'en étant ainsi, je ne me protége pas du jugement et des critiques des autres.

Et pourtant je suis heureuse de ma vie et plutôt bien dans mes baskets. Je prends la vie comme un grand jeu et je pense que tout ce que je vis, n'est que le résultat de mes choix conscients ou inconscients. Je ne suis pas victime de la société, ni des partis politiques, ni de mes parents ou des clients qui ne m'aiment pas.

Je suis anormale et je me trouve pourtant super normale à mes yeux et c'est ce qui compte. Pour le reste, c'est aux autres de gérer leur vision de mon monde. S'ils le trouvent sympa, ils viendront vers moi, dans le cas contraire, on ne se croisera pas. Et ce n'est pas grave.

J'ai remarqué que le monde se remplit de plus en plus de petit canard et notre particularité, est de nous accepter telle que nous sommes.

Et si nous devenions tous des cygnes?  

Voir les commentaires

commentaires

Seve(ri...nette lol) 11/05/2012 11:58


Ah, les photos avec des couettes ! lol


Dans mon souvenir, il y en a aussi une photo où  j'ai une de ces têtes semi-permanentée ! lol Genre échevelée au réveil en train de manger un M'smen le soleil dans les yeux. C'est ça les
vacances ! ;-)


J'étais déjà riche sans avoir grand-chose pour vivre, on dirait... ;-) Je ne savais pas encore à quel point la chance de pouvoir vivre ce type de pauses allait me préparer pour les années plus
difficiles encore financièrement parlant.


Je sais qu'un jour je vivrais à nouveau des supers vacances. Et même des jours tellement géniaux que ce era presque comme si j'étai en vacances tous le jour à m'éclater, et sans soucis d'argent.
Je le sais.


J'ai juste à calmer ma part humaine qui pigne avec son "quand". Elle doit ressembler au petit enfant dans la voiture qui n'arrête pas de répéter "quand est-ce qu'on arrriiiiiiivvvve ?" J'étais
comme ça petite, en voiture. Je compatis en repensant à mes parents, tiens ! lol Je vais aller amuser ma petite fille intérieure qui trépigne alors ;-)


Muack ! ("Bisous" ambiance coin-coin lol)

Mischa 05/05/2012 22:03


Ooh Marie-Lore, tu l'as fait, encore ! Je ne me sens pas normale non plus mais je ne vais pas jusqu'à dire que je suis anormale, car péjoratif, plutôt différente et impossible à caser et je veux
encore moins rentrer dans un moule pour répondre aux attentes de....


Je suis contente de savoir qu'il y a d'autres personnes pas normales même si elles manquent terriblement dans mon entourage.

Francoise 01/05/2012 21:45


Je n’étais pas en colère dans mon précédent commentaire… Juste il y a un moment où il faut arrêter la compromission et juste affirmer ce que l’on croit être juste. Etre gentille
n’est plus d’actualité pour moi, même si c’est une tendance naturelle, je dois me rendre à l’évidence que cela ne doit pas être à mes dépends ou aux dépends de ce que je crois. J’aurais bien
ponctué par un "bordel de merde!!!" 3ème degré bien-sur…


Même si a coté de cela je suis persuadée d’être né dans ce milieu avec ces difficultés là, parce que j’ai quelque chose à y comprendre et à dépasser… J’avance sur mon chemin… 3
pas en avant, 2 pas en arrière…, j’ai mis une option sur la fusée..


Bisous à tous les paranormaux!

Marie-Lore 03/05/2012 15:14

Oui c'est important de se positionner dans ces valeurs, je pense la même chose et je le fais. J'assume pleinement mon anormalité par rapport à cette normalité que la société impose ;0) tu n'es pas en colère, tu exprimes ce que tu penses avec passion... j'avais bien compris cela comme ça ;0) plein de bises de Paris!

Florence 01/05/2012 16:43


Petite, j'étais "anormale" dans le sens où tu l'entends.


Puis, j'ai accepté, avec une grande tristesse, de rentrer dans un moule, qui ne me correspondait pas.


De temps en temps, j'avais des explosions d'anormalités, la soupape lachait, je pense.


Depuis quelques années, je redeviens de plus en plus "anormale", en fait plus "moi", pour mon plus grand bonheur ;-)

Marie-Lore 03/05/2012 15:15

Oh ma non normale I kiff you ;0)

Seve(ri...nette lol) 30/04/2012 20:42


En réfléchissant à ton article, je me sui dit qu'en fait, le terme "normal", c'était pas tout à fait ça... En fait, on est tous "normaux", en tant que canards-cygnes. on est juste pas "NORMéS" !
lol Chacun à notre manière, nous n'avons pas des statuts "classiques". On vit dan ce monde mais autrement, avec une autre norme.


Personnellement, ce décalage génère encore un peu de souffrance et de tristesse car dans l'immédiat subssiste encore un état de survie. Bin oui, même si il paraîtrait que mon âme ait choisit de
vivre la galère financière et professionnelle, donc que ça attaque sur les besoins vitaux, je pigne parfois, je rame. Mazette, j'suis humaine, quoi !

Je suis heureuse quand même, dans le fond, mais je sais reconnaître que des fois pfiou je suis lasse de cette situation qui dure. Heureusement que j'ai tout un arsenal de truc pour enrayer cet
état, hein lol J'ignore quand mon âme a décidé de sortir de cette phase d'apprentissage précise, mais j'ai hâte. La blague, c'et qu'en me voyant écrire ça, j'entends que plu j'ai hâte, moins ça
vient...rrrhhhoooo lol

Marie-Lore 03/05/2012 15:18

Demande le à ton âme, je suis sûre quelle te donnera la réponse! Gros bisous... J'ai retrouvé les photos du séjour de septembre 2003, ça ma éclaté de nous voir presque 10 ans en arrière! On a gardé le meilleur de nous :0)

kinou 30/04/2012 17:43


C'est chouette ce que tu racontes, ça me parle, ça me touche, j'ai les poils qui se hérissent ! Merci de parler autant avec ton coeur, ce sont des petits shoots de bonnes ondes ces posts ! Tu es
une femme vraiment géniale Marie-Lore ;) . J'ai ma dose "d'anormalité" moi aussi, je l'assume de plus en plus et c'est absolument délicieux...

Valérie 30/04/2012 14:40


Normale, pas normale ? Où est la normalité ? J'ai un frère qui ne vit pas et n'agit pas comme tout le monde... est-il anormal ? A ses yeux... non ! Ma fille ainée est végétarienne, ne veut plus
aller au collège, ne rentre pas dans le moule... Est-elle anormale ? Elle a des problèmes certes, mais je ne pense pas qu'elle ne soit pas normale... L'essentiel est de bien vivre ses
différences... et toi, tu as l'air d'être heureuse et bien dans tes baskets alors c'est ce qui compte ! Si on se penchait d'un peu plus près sur les êtres qui nous entourent, on aurait plein de
raisons de penser qu'ils ne sont pas normaux... à chacun sa normalité !

Thalie 29/04/2012 23:33


Top ce texte, il fait bien écho!


Petit à petit, j'ouvre les yeux et je me rends compte que oui, je suis "autrement" donc anormale pour la grande majorité de ceux qui m'entourent. Mais pour ce qui est de l'assumer vraiment à
100%, j'ai encore du chemin : m'assumer moi et m'aimer tel que je suis, et n'attendre aucune reconnaissance et acceptation de mon "anormalité" par les autres. Les expériences et prises de
conscience sont parfois violentes, mais petit à petit elle me permette de sortir de ce rôle de vilain petit canard et d'oser vivre au grand jour comme je l'entends.


En même temps, ça fait du bien de comprendre que non, je ne suis pas utopiste, perchée, idiote, inconsciente...de penser ce que je pense et de faire ce que je fais. Je ne fais pas et ne pense pas
comme la majorité, c'est tout. Mais je suis de plus en plus en accord avec moi-même.


Alors vive les jolis petits canards qui, en grandissant, deviennent de superbes cygnes ((-;

Jardinière d'Eveil 29/04/2012 22:24


Je ne dirais qu'une chose : coin-coin ! lol (trad : "bien d'accord avec toi, ça me parle, le coup du vilain petit canard a été le premier thème pendant ma formation et ma relaxothérapie
didactique...")


Plus sérieusement, je suis bien contente de ne pas être la seule anormale du coin, j'aime bien les canards-cygnes en devenir. En fait, je crois bien que l'on est déjà cygnes, sauf qu'on ne s'en
rend pas assez compte... A ce sujet, je dois faire encore un peu le canard-autruche lol (il semblerait qu'en réel j'ai un côté flamant rose dixit mon intuition à travers un dessin, la
blague lol)


La taille 40-42 est la taille standard en France. Ce sont les médias qui nous font penser le contraire (j'ai des fois mal quand je vois ces femmes aux jambes allumettes que l'on voir dans les
séries).


[J'ai le souvenir lointain d'une femme qui avait pété un plomb par écrit face à mes articles de blog, me disant que son mari était psychiatre et que ma manière de m'exprimer sur mon blog ne
faisait pas crédible. La pauvre, je crois bien qu'elle avait une idée bien arrêté de ce que doit être dire écrire et faire un accompagnant lol A coup sûr elle serrait des fesses, j'ai eu envie de lui dire de se
détendre un peu. Aujourd'hui, je lui ferai bien lire ton article + celui de cette artiste qui lance des défis au crochet. Il était très humoristiques et a généré des commentaires qui m'ont fait rire, tout autant que les réalisations sur les blogs de
chacunes...


Tu as déjà pleins de bébés, à ta manière, avec tout ces métiers, ces articles, et ces autres créations. La famille ne fera que s'agrandir, c'et inexorable, la créativité et relié aux cycle de la
Vie... ;-)


 

Francoise 29/04/2012 20:20


J’ai eu dès l’enfance ce sentiment d’être anormale, ce n’était pas qu’un sentiment d’ailleurs c’était ce que me renvoyait mon cercle le plus proche, trop grosse, trop moche, faut
que tu fasses ton originale… Que de violence et de souffrances… qui m’ont amenées à faire les plus grosses erreurs de ma vie, essayer de cacher ma différence, remettre en question qui j’étais,
devenir une mendiante de reconnaissance et d’amour...


Je suis encore à presque 50 ans à me reconstruire, à apprendre à m’aimer telle que je suis, à oser être et aimer ma différence, à repérer quand mes réflexes de petite fille en dépendance
affective ressurgissent…, à oser vivre et être libre et heureuse comme je suis.


Quel gachis, et il y a beaucoup de famille comme cela, cela ne peut plus durer..!!


Et si la norme devenait plutôt que de devenir conforme d’être intègre par rapport à soi-même et d’enrichir le monde de notre différence?.. Il serait peut-être temps de remettre les pendules à
l’heure..!!!


Vive les petits canards, qui osent se montrer et vivre comme des petits canards qu’ils sont, en pataugeant joyeusement dans la grande mare à canards, petit à petit ils font que la norme change..


Ah, je ne vous ai pas dis, quand j’étais petite on m’appelait coin-coin (véridique!).

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog