Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-06-11T12:10:00+02:00

Les erreurs qui font grandir

Publié par Marie-Lore

20084164

Je suis depuis quelques années maintenant avec mon amoureux. Quand on s’est rencontré, il était dans un changement de vie. Il avait envie de transformer sa vie affective, personnelle et professionnelle. Grand chantier me direz-vous ! A l’époque je ne travaillais pas beaucoup en coaching. A l'époque, j’avais commencé à suivre quelques hommes d’affaire sur leur business uniquement. 

Avec mes dons de voyance, je devinais tout ce qu’il allait lui arriver. Quand on vit cela avec quelqu’un qu’on aime et qu’on voit qu’il va se faire plumer par ses ex et laminer au boulot, on a du mal à ne rien dire. Surtout moi, pipelette et impliquée dans une envie de changer le monde depuis toute petite, je voulais encore rendre heureuse la terre entière en défendant à corps et à cries que l’homme avait droit au bonheur.

Je veillais sur lui chaque jour. Chaque week-end nous débâtions de ses problèmes diverses. Je crois que je n’avais jamais rencontré quelqu’un autant accablé de soucis, avec autant d’ardeur à s’impliquer et à vouloir améliorer les choses de sa vie pour lui et tout son entourage. Un petit héros en herbe qui se prenait des coups violents à chaque bataille menée depuis son enfance et qui continuait à porter l’étendard de l’homme heureux en devenir. J’étais admirative et désolée pour lui en même temps. J’étais totalement impliquée affectivement, je lui tenais la main presque jour et nuit...

Je me suis épuisée sur son champ de bataille à lui porter de l’eau, à manger et à panser ses plaies. Malheureusement, je n’ai plus eu le choix au bout de 2 ans, usée, au bord du craquage, j’ai décidé de le laisser faire. J’ai choisi enfin de lui faire confiance et de ne plus me mêler de rien. Je lui ai demandé même de ne plus me parler de l’évolution ou non de ses problèmes. Ce qu’il fit. Au bout de 4 ou 5 mois, il m’a demandé de le prendre en suivis de coaching. Nous en avons longuement parlé avant de commencer. Il était important de poser un cadre clair. Encore plus clair qu’avec un de mes clients, étranger à ma vie personnelle.

Nous avions décidé de nous voir tous les 15 jours à mon bureau dans les mêmes conditions qu’un autre client et qu’en dehors de ces séances, nous n’aurions aucun échange sur les sujets et  le travail évoqués pendant nos séances. Cela à durer je crois 8 à 1O mois. Nous avons entrepris dès le début un travail sur le corps en parallèle. Aujourd’hui ses problèmes n’existent plus et se sont réglés en moins d’un an. Il est en reconversion professionnelle et se sent très bien dans ses baskets. Je le sens heureux et à sa place. Tout ce qu’il fait l’intéresse, le passionne même et est entrain de devenir la trame de son futur job.

J’ai fait l’erreur au départ par amour, affection, pitié, peine, complaisance et en croyant que je pouvais l’aider… d’être trop prêt de lui dans son malheur. J’ai cru que, pour le soulager et l’aider, je devais le soutenir, le porter et partager sa peine. Je me suis retrouvée dans le même état que lui et je suis devenue d’aucun secours dans sa situation. Au contraire, j’ai dû m’éloigner pour aller me reposer sinon il y avait danger pour mon activité professionnelle. Pour pouvoir continuer à travailler de mon coté, j’ai du prendre du recul sur notre histoire.

Je suis heureuse aujourd’hui d’avoir vécu cette expérience et d’avoir commis cette erreur. J’ai compris que la réussite de ce cheminement s’est fait parce qu’un moment, nous avons  accepter de la vivre à deux.

La responsabilité de l’épreuve, nous l’avons décidé consciemment de la prendre ensuite ensemble, dans un cadre bien précis, en étant en accord sur tous les points, en ayant chacun sa place et ses responsabilité, moi de guide et lui de responsable de ses actes et non actes. Il n’y a plus eu de culpabilité, de fausse aide, de générosité mal placée, de débordement de conseils. C’est devenu un rapport de confiance. Je lui faisais entièrement confiance dans le fait de réussir ses envies et il me faisait entièrement confiance sur ma guidance. Nous avons avancé à deux puis quand ce fut le moment, nous avons décidé de suspendre l’accompagnement. J’ai compris à quel point quand un individu était clair dans ses envies, tout se mettait en place peu importe le temps. L’accompagnement suit juste le mouvement mais ne crée pas le mouvement. Je ne fais qu'accompagner l'expérience de l'autre.

Aujourd’hui je bénis les erreurs de ma vie, avec le recul, elles m’aident toutes à grandir.

Voir les commentaires

commentaires

Violette 21/06/2010 19:45



Bonsoir Marie Laure, je n'ai que 5 mots à dire Merci du fond du coeur...



Sofie 18/06/2010 21:18



Je voulais juste te dire: MERCI de nous faire partager ce si touchant et personnel moment de ta vie.
Je te fais de gros bisous ainsi qu a ton amoureux :-))



Dom 13/06/2010 22:25



Bien d'accord avec ça !!! Parfois sous pretexte de vouloir aider l'autre, et très souvent sans son accord, on se mèle de sa vie et on s'épuise, au point de plus être capable de s'occuper de
soit...


Ce que je suis entrain d'expérimenter depuis quelques temps, c'est que l'autre a besoin de faire ses expériences pour grandir et se construire, et que bien souvent ils ont plus de ressources que
ce l'on croit... j'ai remarqué qu'aider l'autre pouvait être une façon de se rassurer et d'atténuer ses peurs vis à vis des actes qu'il pourrait faire, parce que d'une certaine manière, on exerce
un contrôle, et peut engendrer une dépendance...


Dom.



Sandrine L 12/06/2010 22:43



Merci pour la générosité de se partage et me permettre une meilleure compréhension de la si difficile mission pour moi en ce moment de poser mes réelles envies...


Je t'embrasse


Sandrine L



Thalie 12/06/2010 14:17



Merci beaucoup de partager avec nous cette expérience et les compréhensions fondamentales qu'elle t'a apportées. Accompagner le mouvement, tout à laissant à l'autre le soin et la responsabilité
de le créer.


Plein de bises



Tristan 11/06/2010 17:01



Merci !  Merci !  Merci !  Quelle belle aventure, qui ne fait que commencer ! Que dire de plus ! Plein d'amour pour toi !!!



soulafati 11/06/2010 16:41



Ne pas trop s'inquiéter pour l'autre et lui faire confiance :)


pas toujours facile à mettre en application avec nos proches


Merci Marie-Lore pour ce témoignage et ce rappel qui tombent à pic (comme d'hab;)


bizzzouxxx



marlene 11/06/2010 15:03



merci tres sincerement pur ton partage qui est touchant de verite. pr moi il n y a pas d erreurs, juste des experiences...et ce qu on decide d en faire ou non..de s en servir pr re-ajuster les
liens dans la relation. chacun sa place...et quand on est une personne enthousiaste, passionnee et le coeur sur la main c est encore moins facile de rester dans sa position...c est comme quand on
a le ballon dans un match, on joue...mais quand on l a pas et qu on cherche a prendre le ballon du porteur sans attendre qu il nous fasse la passe, alors on sort de sa position, on peut s epuiser
et donc cafout la pagaille au sein de l equipe....bon des fois ca peut etre utile, quand meme. ah c est tout un exercice!!!! belle fin de semaine..heureuse pr toi et ton amoureux



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog