Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-04-19T13:17:00+02:00

Ma compréhension de professionnelle...

Publié par Marie-Lore

anim240.gif"Un travail sur soi implique un travail sur le corps et un travail sur le corps nous conduit naturellement vers un travail sur soi."

Marie-lore

Mes 15 ans en libéral m'amène à cette conclusion là. L'un ne va pas sans l'autre. L'un implique l'autre pour évoluer.

Ceux pour qui ce mot travail est un gros mot, on pourrait dire la même chose en remplaçant "Travail" par "Ecoute" ou "Respect" ou "Maîtrise" ou "Amour":

 "Un écoute de soi implique une écoute du corps et une écoute du corps nous conduit naturellement vers une écoute de soi."

"Un maîtrise de soi implique une maîtrise du corps et  une maîtrise du corps nous conduit naturellement vers  une maîtrise de soi."

"L'amour de soi implique l'amour du corps et l'amour du corps nous conduit naturellement vers l'amour de soi."

"Le respect de soi implique le respect  du corps et  le respect  du corps nous conduit naturellement vers  le respect  de soi."

Voir les commentaires

commentaires

Thalie 23/04/2012 13:30


C'est un long (ré)apprentissage que de réintroduire mon corps dans ma vie. J'avais tellement pris l'habitude de fonctionner à 100% avec le mental, coupée du ressenti et donc du corps. Je ne
l'écoutais que rarement, quand il se rappelait à moi de manière un peu violente. Mais je soignais, mettais un pansement et je ne prenais pas la peine de décrypter ses messages et d'aller plus
loin pour changer ce qui n'allait pas. Et puis je ne prenais pas soin de lui (donc de moi) et je ne l'aimais pas du tout (pareil pour moi).


Je vois aujourd'hui combien l'ouverture sur le corps me permet de vivre de mieux en mieux avec moi même et les autres; d'être de en plus en plus en accord et dans l'acceptation. De moins me
prendre la tête et de plus profiter de chaque moment de la vie. Et je vois autour de moi combien cette démarche est encore difficile pour beaucoup et combien le corps est négligé. Alors que sans
lui, notre cerveau ne pourrait rien faire. Il ne serait même pas là! ((-,

maryvonne 21/04/2012 13:59


Merci pour ce rappel...je suis convaincue de cette interaction fondamentale entre mon corps et mon mental. Mais encore faut il se donner le temps de le vivre...je dois dire que parfois, je
l'oublie un peu...et alors mon corps se charge bien vite de me le rappeler : crises d'aérophagie hyperdouloureuse, sciatique qui me rappelle à l'ordre, eczéma sur le mains...j'en passe.


Je suis en train d'expérimenter la méthode Vittoz, qui me parait une bonne approche pour vivre cette conscience du corps au quotidien. J'apprends peu à peu à m'écouter, à écouter mes sensations,
à respecter les messages de mon corps. 


Bises

Florence 20/04/2012 11:19


J'en ai mis du temps à comprendre cela car je ne comprenais pas, je ne ressentais pas ce que cela voulais dire "faire un travail sur le corps". J'avais une telle carapace que cela me semblait
presque abstrait.


Je commence à entrer dans le corps et tout est plus facile finalement, les compréhensions sont intégrées plus vite, je me sens mieux physiquement ...


C'est un travail de longue haleine mais cela en vaut vraiment la peine pour se sentir bien dans sa vie.

Marie-Lore 19/04/2012 17:36


Oui Kinou, ça me fait penser à "Un esprit sain dans un corps sain" :o) c'est un tout!!!!!

kinou 19/04/2012 15:23


Je suis d'accord, c'est un grand Tout. 

Hadda Djeribi-Benkobi 19/04/2012 14:57


Grâce à toi testée et approuvée, je te rejoins donc et je vais me faire une joie de relayer ce texte précieux.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog