Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-02-25T11:11:00+01:00

Mon accompagnant est revenu!

Publié par Marie-Lore

maitreYODA.jpgJe suis en joie, j'ai rendez-vous avec mon accompagnant .
Il était partit 3 semaines. J'avoue les semaines les plus lourdes de mes dernières années.
Alors est-ce que cette difficulté est le résultat de l’absence de son regard extérieur? Est- ce que la vie m'encourage-elle pas à vivre les choses seule quand il n'est pas là pour mettre à profits tout notre travail?
Toujours est-il, cet épisode m'a permis de mieux comprendre pourquoi mes clients me disent qu’ils sont contents de me retrouver quand je rentre d'un séjour...

C'est vrai, je me réjouis depuis 2 jours de le voir.
Enfin, est-ce de la dépendance? J'y ai réfléchis et cela me pose un cas de conscience aussi quand mes clients attendent impatiemment mon retour...

Ma réponse est que j'ai juste décidée de me faire aider pour ne pas tomber dans la ratiocination,  ce cycle infernal de la machine à « non laver » de mon cerveau... Un tambour plein qui tourne le linge sale en le rendant encore plus taché, vous voyez ce que je veux dire, j'en suis sure.
Aller le voir me permet de prendre du recul et d'apprendre à regarder les événements différemment. Et après l'orage passé,  cela permet aussi de débriefer et être sure que la tempête est bien loin et que je n'ai pas oublié un petit nuage noire derrière la montagne...
Je suis bien entouré, il est mon accompagnant et mon mentor. J'apprends beaucoup de lui. J'aime ses qualités humaines et je me dis que dans une prochaine vie nous serons amis. Dans celle ci, il est mon guide qui tient une lampe allumée aux croisements des grands carrefours de ma vie. Je suis très reconnaissante d’avoir rencontrée par hasard cet extra terrestre qui fait son métier autrement.

Voir les commentaires

commentaires

genfi 25/02/2011 15:03



Ce qu'il y a de bien avec Yoda, c'est qu'il ne te regarde jamais de haut....


 


C'est de là que vient toute sa grandeur!


 


Mais alors qui est l'accompagnant de l'accompagnant de l'accompagnant? remonte t-on un système pyramidal? Pouvons nous remonter jusqu'à un super accompagnant?


 


Le mérite de ton article est de montrer qu'il n'y a pas de pyramide, mais des liens qui se créent entre les gens, un accompagnant éclaire le chemin et nous avons tous besoin de la lumière de
quelqu'un. Une lumière aussi faible soit-elle est suffisante pour ne pas se cogner. S'éclairer les uns les autres et la garantie d'une vie lumineuse.


 


bisous à très bientôt.


 


 



Hadda 25/02/2011 15:01



Je suis ravie de connaitre cet accompagnant aussi, je dirais qu'avec lui je n'ai aucun tabou, c'est un genre de confessionnal, je n'ai jamais vu quelqu'un avec qui j'ai autant le sentiment qu'il
n'y a pas de jugement, aucun, c'est la première avec qui j'ai parlé franchement, sans détours d'un évenement qui me rongeait de culpabilité et ces quelques mots m'ont fait du bien, m'ont
déculpabilisés


Et pourtant au début j'ai lutté, beaucoup de fans autour de moi, j'ai trouvé ça louche, je me sens aucunement en dépendance avec lui, je le vois comme quelqu'un qui me permet de prendre du recul
et de livrer des choses de ma vie qui me semble lourde et que j'ai pas envie forcément de faire porter à mon entourage, c'est un moment salutaire.


Parfois en un mot , un regard je me rends compte à quel point je me fais des noeuds et je porte des jugements sur moi.



Moi j'aime bien l'idée que mon accompagnante est un mentor, d'ailleurs je me demande ce qu'il fait lui, ce qui le nettoie


Merci de l'avoir trouvé par hasard ;)



Florence 25/02/2011 14:10



Oui, c'est vrai qu'il est exceptionnel cet accompagnant.


Avouer qu'en tant qu'accompagnant, on a soi même un mentor est drolement rassurant. C'est même devenu un critère de choix pour moi d'un coach.


Je me disais en lisant ton billet "je suis voyante" dans lequel tu expliques l'importance du travail sur le corps qu'il fonctionnait d'une manière un peu similaire.


On va le voir pour débriefer, mais au contraire d'un psy avec lesquel la discussion va être plutôt intellectuelle, lui commence par nous faire allonger et placer quelques aiguilles d'acupuncture
et cela fait toute la  différence. Je me rends compte que cette détente qui s'installe me permet de parler de sujet très sensibles dans la douceur. 


Je me souviens aussi d'un acupuncteur des beaux quartiers qui plaçait (genre) 3 aiguilles puis partait (autre client dans la pièce à côté), puis "ça va ?" puis "c'est 100 €" puis "au revoir" . Il
m'a juste dit un jour "c'est le plexus!" oui et donc ? (donc, rien la consultation était terminée)


Merci à toi de partager les adresses des gens qui te font du bien, il fait aussi partie des gens que j'M.



kinou 25/02/2011 13:34



Hi hi j'adore l'idée de maître Yoda pour symboliser l'accompagnant ! Et j'apprends le mot ratiociner,  je connaissais pas ce terme ! Oui ça fait du bien d'avoir un phare ! Perso, j'apprends
de plus en plus à me faire confiance et à gérer les situations délicates moi même mais cela ne s'est pas fait tout seul ! j'ai eu différentes personnes qui m'ont aidée vers cela dans ma vie et je
crois que j'aurais toujours besoin d'avoir quelqu'un, au delà, des relations familiales et amicales.


Merci pour ces partages si pûrs Marie-Lore, t'as l'air trop sympa !!! Bonne journée



Marie-Lore 28/02/2011 16:04



Merci Kinou, ça me fait bien plaisir de te lire!


"Partage encore tu auras, sur Féee minine tu reviendras"


;o)



Thalie 25/02/2011 13:12



Un accompagnant, c'est comme un phare. Tu emploies souvent ce mot, et je trouve qu'il convient parfaitement. Il éclaire la route à notre rythme, et il éclaire les moments où on est perdu, où on
ne comprend pas. Avant, pendant, après, le timing est différent selon aussi, notre capacité grandissante à dépasser les évènements seuls ((-;


Tu as raison et c'est génial que tu te poses cette question de la dépendance. En tant qu'accompagné et en tant qu'accompagnante. Se poser ce genre de question, c'est toujours quand on a une
conscience aigue de quelque chose dont on ne veut pas. Pour soi et pour les autres.


Nombreux sont les accompagnants qui ne se la posent pas, cette question. Pire sont ceux qui font de la dépendance leur fond de commerce pour garder leur clientèle.


Heureusement, je suis suivie par des accompagnants qui sont à l'opposé et m'apprenent à me rebrancher à mon libre arbitre, la liberté et l'autonomie.


Merci de tous ces partages. Merci d'être l'un  des phares qui éclairent ma route.  Pleins de bises



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog