Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-10-26T08:16:00+01:00

R comme RÊVE et non F comme FANTASME

Publié par Marie-Lore

J’ai été amené à constater en consultation que nous mélangions rêve et fantasme. Malheureusement autant l’un nous guide vers notre évolution autant l’autre nous gèle et cristallise notre vie dans un présent castrateur. Alors il est temps de partager cette compréhension avec vous, pour vous aider à identifier votre imaginaire comme étant du domaine du rêve ou du fantasme, d’une prometteuse réalité ou d’une profonde frustration.  

Le rêve touche une forte envie intérieure d’épanouissement. Elle aboutit un jour avec le développement de la confiance en soi. Le rêve peut jouer le rôle de moteur dans notre émancipation ou notre réalisation personnelle. Sa concrétisation ne dépend que de nous, de notre enthousiasme, de notre confiance en nous et de notre énergie pour se matérialiser dans le présent. Il est important par exemple d’encourager un enfant à croire en ses rêves, on l’aidera à développer une foi en lui et dans le fait qu’il a raison de croire qu’il sera heureux un jour en vivant au quotidien ses envies propres. Cela l’aidera à continuer à chercher ses buts dans la vie, développera son identité propre et lui donnera la force d’être dans la réalisation de ses rêves, donc l’aidera à marcher sur son chemin personnel.

Le fantasme lui, dans notre imagination, inclut toujours une autre personne ou un évènement extérieur pour exister concrètement. Il dépend de la bonne volonté ou de la décision d’un autre individu ou du heureux hasard. On mobilise notre énergie pour attendre un évènement en secret qui dépend d’un élément hypothétique extérieur qui changerait agréablement notre situation présente qui nous déplait telle qu’elle est. On nourrit une croyance en un déclenchement extérieur qui changerait notre vie telle que nous le souhaitons. En s’y penchant de plus près, on serait conscient alors que ce projet est irréalisable s’il ne tient qu’à notre bonne-volonté et nous maintient dans une fausse attente et une immobilité jusqu’à sa réalisation plus qu’improbable. Elle s’appuie sur l’action et la responsabilité d’un autre individu ou du bon vouloir d’un Dieu créateur de notre souhait. Un autre être que nous deviendrait le créateur de notre vie.

Le fantasme nous attache à une énergie extérieure  et nous enfonce dans un présent inadéquat à nos désirs.

Le rêve nous pousse en avant et ne dépend que de la foi que nous avons en nous, à la force de notre envie et  à la mise en action personnelle pour créer cette réalité.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog