Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-04-18T23:21:00+02:00

Redevenons des êtres vertébrés

Publié par Marie-Lore

fourmiz.jpg

Après avoir posté mon denier billet sur le corps, j’ai encore souris en lisant celui de Tristan posté le même jour. Nous étions tous deux entrains d’écrire un texte sur le même sujet sans nous concerter encore une fois… On s’est bien choisis !!

Je vous invite à lire le texte de Tristan que je trouve d’une finesse et d’une justesse implacable !

Tristan parle de cette carapace que nous avons développée autour de notre corps et des différentes manières de la faire tomber.

Je le constate chaque jour en consultation, en relaxation et en soin reiki que nous avons tous battis autour de nous une grosse carapace de protection, souvent sans nous en rendre compte malheureusement.

Cette carapace sensée nous protéger, finit par nous étouffer et nous couper complètement de notre ressenti et de nos émotions puis de nos désirs… Pour être heureux, nous finissons tous par comprendre qu’elle est devenu une seconde peau tellement épaisse que nous ne sentons plus notre corps et notre tête  n'est plus reliée qu’au cerveau. Nous souffrons sans nous en rendre compte, nous sommes fatigués épuisées, malades et nous résistons souvent jusqu’à la cassure parfois violente de cette carapace qui est devenu aussi familière qu'un doudou rassurant. Ce cocon devient alors indésirable et le briser semble être la seule issu pour respirer ! Quelle erreur ! Si notre cerveau a inventé ce cocon un jour, c’était bien pour nous protéger, pour que la chenille devienne tranquillement un papillon. Prenons le temps nécessaire dans ce cocon pour se transformer en un magnifique papillon…

Mettons de la douceur dans notre vie pour que petit à petit cette carapace se ramolisse. Prenons du temps pour construire et solidifier notre colonne vertébrale pour sortir à notre vitesse de ce précieux cocon. Choisissons notre moment. Personne d’autre mieux que nous même ne connaissons le meilleur moment pour nous envoler !

 

 

C'est ICI

joil-papillon_.gif

 

Voir les commentaires

commentaires

Fatma 19/04/2010 18:48



MERCII Marie Lore pour cet article C'est difficile
d'accepter qu'il faut du temps pour se débarrasser de sa carapace! Merci de m'avoir appris à faire entrer de la douceur dans ma vie, de par le rëiki surtout mais pas que..!


Et merci d'être une véritable accompagnatrice,juste, vraie, bienveillante! Sans Bobards!!


GROOOS BISOUS



christian 19/04/2010 18:08



VOUS êtes excellent(e)s... je vous aime



Thalie 19/04/2010 16:27



Oui, ce texte de Tristan est génialement éclairant.


Perso, je ne savais pas que j'avais une carapace. Je croyais que tout était 100% moi. Et puis petit à petit, j'ai découvert que certains comportements, certains fonctinnement, c'étaient
effectivement construit depuis ma plus tendre enfance, en réaction et en protection à des choses vécues. Et qu'au final, une grande partie de moi n'était pas moi.


Alors petit à petit, mon vrai moi 100% à moi se construit sous la carapace. Et quand une partie est assez forte, alors elle pousse la carapace qui finit par tomber.


Entourée par mes accompagnements, j'y vais pas à pas, pour ne pas la faire tomber trop vite et me retrouver perdue. Et aussi pour prendre le temps de bâtir ce qui est vraiment moi.


Ca prend du temps, mais c'est un chemin tellement génial, qu'on ne le voit pas passer, le temps.


Bises



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog