Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-08-26T13:47:00+02:00

L'Abécédaire de la Voyante: C comme CROYANCE

Publié par Marie-Lore

des-news....gifNous avons tous des croyances auxquelles nous sommes fortement reliées qui nous viennent de l’enfance, de notre éducation religieuse, de l’école, du cercle amical, de la société ou même des médias…

Nous nous sommes forgés au fil du temps des idées sur tout.

Ces croyances sont parfois indécrottables, même quand nous ne les avons pas toujours expérimentées ou qu’elles ne sont pas le fruit de notre propre réflexion. Elles se sont pourtant belles et bien  installées confortablement au chaud dans notre tête, entrées insidieusement dans notre cerveau.

Notre vision du monde du coup n'est pas la même que celle de notre voisin. Et la difficulté réside dans le fait d’admettre que nous ne détenons pas tous "La Vérité" mais notre vérité seulement et que nos croyances ne sont peut-être pas similaires à celle de nos collègues, patrons, amis, étrangers qui nous entourent…

Notre vécu, notre passé et nos héritages divergent. Nous ne pouvons pas penser tous la même chose, même si parfois nous avons l’impression de vivre dans une société formatée. Nous formons un peuple mondial, nos idées divergent d’un pays à l’autre, d’une ville à l’autre, d’un bureau à l’autre. 

Ne pas reconnaitre ses croyances, c’est restreindre le monde à sa propre vision.

Se cloisonner dans ses croyances, c’est refuser de remettre en question sa vision du monde et ne pas s’ouvrir aux autres.

S’accrocher à ses croyances, c’est être intolérant à la différence, à l’unicité, c’est ne pas se reconnaitre comme un être unique au milieu d’autres êtres uniques.

S’enfermer dans nos croyances nous fait vivre dans un monde très restreint. Nous pouvons passer notre temps à juger de ce qui est bon ou mauvais. Le fonctionnement devient très linéaire, "Vous pensez comme moi, c’est bien. Vous pensez différemment, ce n’est pas bien." Nous restons coincés dans une vision du bien et du mal où nous devenons le référent, un mini Dieu qui sait ce qui est bon et mauvais pour tout le monde.

Sortir de nos croyances nous ouvre le cœur et les yeux sur l’immensité du monde et sa diversité. 

Laisser tomber nos croyances nous permet de trouver nos propres valeurs et d’accepter la différence comme une normalité et non comme une déficience et un désordre de la pensée.

Voir les commentaires

commentaires

Florence 26/08/2012 22:55


Le pire avec les croyances, c'est qu'au départ, on ne les voit pas.


La bonne idée est de se retrouver devant un miroir bienveillant qui nous explique que notre difficulté du moment est due à une croyance.


(et là, on se dit: "Ohhh non, encore une que je n'avais pas vue !") ^ ^


En général, lorsque je pense ou que j'enonce une généralité, la "sirène d'alarme à croyance" ne tarde pas à résonner ;-)

Thalie 26/08/2012 20:46


Les croyances maintiennent dans un jugement permanent et pourrissent nos rapports avec les autres. Parce qu'on est tellement sure qu'on a 2000% raison de dire ce qu'on dit et de penser ce qu'on
pense; qu'on ne peut pas voir "autrement". On en oublie aussi la tolérance, l'indulgence, l'acceptation et le respect de nos différences, la valeur du partage et de l'échange. Rigides, on s'érige
en père ou mère la morale, fonction de ce qu'on juge être bien ou être mal.


Et puis les croyances nous limitent dans nos actions, en rendant difficiles la remise en question et le changement. Elles empêchent d'aller voir en profondeur, au delà des apparences. 


J'en ai encore des pelletées, de croyances. Mais chaque fois que j'en abandonne une, je me sens plus libre, plus épanouie, plus heureuse; et ressent plus fortement que nous sommes tous égaux et
unis.


 

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog