Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #parole de voyante! catégorie

2017-07-23T23:13:08+02:00

Les énergies et la guidance de juillet 2017

Publié par Marie-Laure

Pour ce premier mois du second semestre 2017, le discernement est absolument nécessaire si vous voulez surfer sur la vague de la réussite, de la créativité et de l'abondance cette année... Attention aux pièges.

Cette guidance vous est offerte pour mieux traverser ce mois crucial et planter les graines de nos projets de la décennies...

Prenez un papier, vous en aurez besoin... Petit coaching guidé proposé pour mieux vivre ce second semestre... 

 

Voir les commentaires

2017-06-16T22:28:41+02:00

Pour bien finir le mois de juin 2017 et boucler ce semestre

Publié par Marie-Lore
Pour bien finir le mois de juin 2017 et boucler ce semestre

Cette semaine a été tant source de bouleversements, de secousses, de doutes et de peurs que je me suis posée pour aller chercher l'énergie de remonter et de s'accrocher...

5 minutes à écouter pour ne pas passer à coté du bonheur!

2017 est une année faite pour poser vos projets dans la matière, pour oser faire ce qui est là lové dans vos tripes...

Commentez partagez votre état et faites passer la vidéo autour de vous!

Et venez vous inscrire à la newsletter de www.staudt-marie-laure.com

Voir les commentaires

2017-06-09T12:27:02+02:00

Prédictions et influences de ce premier semestre 2017

Publié par Marie-Lore Staudt

Très heureuse de vous retrouver dans une nouvelle version des énergies et influences du monde qui nous entoure. Vous avez été beaucoup à me demander d'y revenir. C'est fait!

Voici une vidéo à écouter pour tout connaître sur ce premier semestre 2017 pour ne pas passer à coté du bonheur!

Si vous êtes intuitifs, vous êtes plus que concernés et vous allez ressentir l'écho de tous ces messages dans vos tripes!

A très vite et partagez sans modération, soyons de plus en plus conscients de ce qui nous influence pour être maître de notre coeur et non l'esclave de notre ego!

Et retrouvez plus de partages sur mon new site 

www.staudt-marie-laure.fr

Voir les commentaires

2017-05-28T13:44:50+02:00

Prévisions 2017, une année créative et stimulante

Publié par Marie-Lore
Prévisions 2017, une année créative et stimulante

Les influences de l’année 2017 

Je suis très occupée à remettre une nouvelle plate forme en place pour échanger avec vous sur les prévisions

2017 est une année créative et stimulante pour mettre en place le cadre de nos projets de vie.

J’avais annoncé l’année passée « 2017, une année cool », plus agréable que 2015, 2016 et 2018… Et pourtant nous vivons tous des moments assez “compliqués” parfois lourds et bouleversants… Certains me demandent comment 2018 peut être pire que ça…

Depuis le début de cette année, nous pouvons vivre des états de doutes, d’hésitation, de peur et de colère alors que nous avions plutôt l’impression de bien avancer les mois précédents sur nos envies, et nos décisions. Des personnes et de situations sont venues appuyer sur nos blessures et traumatismes d’enfance et on fait remonter les vieux dossiers que nous avions cru avoir bien rangé dans les archives de notre vie. Et soudains ces dossiers se ré-ouvrent avec une forte déstabilisation à la clé, des incompréhensions, des reproches et de la dureté. Nous sommes plus vulnérables et souvent dans des ascenseurs émotionnels. Alors attention, la fatigue est la plus mauvaise conseillère...

Vous vous sentez concernés?

Oui et bien vous faites parti des hyper-sensibles, vous êtes les rats de laboratoires et des relais de l’Univers…

Vous êtes là pour servir le grand changement qui doit impérativement s’opérer si nous voulons transformer vraiment la face de ce monde de plus en plus superficiel et artificiel pour revenir à l’amour, à l’authenticité, à la simplicité et retrouver les valeurs nobles de l’être humain. Vous vivez à l’avance ce que nous tous allons vivre dans les prochaines années. Vous avez la charge de tout faire pour retomber sur vos pieds et gardez l’équilibre parce que le monde va s’appuyer sur vous les prochaines années. Vous allez montrer l’exemple que nous pouvons vivre dans un monde meilleur à notre place et entrer dans l’entraide sans porter ou faire à la place des autres, mais en prenant ses responsabilités. Alors prenez des vitamines et reposez-vous... Sinon votre corps va prendre les chocs...

Retour vers le passé

Alors revenons en arrière pour comprendre ce moment vital auquel nous sommes confrontés…
Depuis ce début d’année, nous vivons des remises en questions profondes de nos fondations, de nos croyances ou de nos constructions de vie. Nous ne sommes plus à l’aise dans nos activités salariés, nous n’arrivons pas à faire décoller suffisamment notre entreprise et nos sommes lassés de notre vie de couple.

Les autres appuient là ou cela fait mal et ces bouleversements émotionnels sont fatigants et retardent nos projets. Nous devons nous occuper de notre bien-être, retrouver notre équilibre et savoir surfer entre deux vagues sur cette mer parfois déchaînée.

Changement de cadre nécessaire

On entend depuis des décennies que nous devons changer nos structures…. En fait cela signifie qu’il est important pour chacun de revisiter ses paradigmes sur lesquels nous nous sommes construits pour sortir de nos blessures et traumatismes de l’enfance pour retrouver nos pouvoirs et créer des miracles. Nous sommes les bâtisseurs du futur
N’avez vous pas remarqué à quel point la vie, les autres, les situations nous jettent dans de vieux schémas que nous croyons avoir réglé, corrigé, rangé dans des boîtes enfermées dans les caves et greniers de notre cerveau?
Et là, chaque événement à tendance, dès que nous sommes fatigués, dès que nous relâchons notre attention, dès que nous sommes complaisants, à appuyer là où cela fait mal?
Alors il est temps après les compréhensions, les leçons de la vie que nous avons vécu ces dernières années de nous frotter à l’expérience nouvelle et de fonctionner différemment. Tant que nous n’agissons pas autrement que par habitude, par ,automatisme, tant que nous ne mettons pas plus de conscience, les étapes à franchir sont laborieuses.Il est temps de tirer le suc de nos expériences passées.

Faire autrement

Pour lire la suite, rendez-vous sur mon nouveau site et inscrivez-vous à la newsletter!

C'est ICI, cliquez-moi :o)

Prévisions 2017, une année créative et stimulante

Voir les commentaires

2016-11-16T09:36:00+01:00

Vous êtes nés au 20èm siècle?

Publié par Marie-Laure Staudt
Vous êtes nés au 20èm siècle?

Les années 1900

Vous avez plus de 16 ans ? Vous avez donc choisi l’énergie du siècle dernier pour vivre votre incarnation présente.

Nous faisons partie vous et moi de la génération du 20ème siècle. Nous sommes nés entre 1920 et 1999 pour ceux et celles qui lisent ce blog. A moins que vous ayez plus de 95 ans...
J’ai bien envie d’écrire sur l'énergie des derniers siècles avant d’évoquer chaque année pour bien expliquer le socle que nous avons choisi vous et moi pour réussir notre vie, pour être heureux.

Si comme les bouddhistes l'affirment, nous choisissons le moment de notre incarnation et les parents les plus successibles de nous montrer qui nous sommes, ce n'est donc pas un hasard d'être nés dans les années 1900. Effectivement, voyante depuis la fin du siècle précédent, j'ai eu la chance de bien ressentir avec vous et de vivre dans mon corps, la différence d'énergie entre ces deux siècles sur lesquels nous bâtissons notre vie.

Le 20ème siècle : le pont entre deux mondes

Ce siècle précédent porte une énergie particulière de réussite matérielle et personnelle, qui nous prépare au changement du siècle actuel. Il boucle un long cycle d’expériences humaines au sein de la tribu et du groupe et fait le pont avec l’énergie de ce nouveau cycle dans lequel nous sommes depuis moins de deux décennies qui nous invite à plus de conscience, de plaisir, de ressenti, à "être" tout simplement.

Le 20ème siècle : l’ancrage dans le matériel

En nous y incarnant, nous avons eu envie et besoin de tester le monde matériel dans son apothéose. Ce besoin de s’entourer de choses matérielles occupe une bonne partie de notre existence. La réussite sociale est importante à nos yeux, à ceux de notre famille, amis et concitoyens. Et si cela nous parait dérisoire, nous galérons financièrement.

Vous l’avez compris nous avons pris la responsabilité pour évoluer dans cette incarnation, de gagner notre vie, d’avoir de l’argent comme référence de notre valeur humaine pour pouvoir passer à autre chose. Une fois certains de notre capacité à générer de l’argent par nous-mêmes, nous pouvons vivre autrement. Nous commençons véritablement à nous occuper de trouver notre place pour être heureux au milieu des autres et pas simplement pour être acceptés par ces mêmes autres.

Le 20ème siècle : Se construire par soi-même

Les années dix neuf cent sont celle du matérialisme, de l'argent, de la concrétisation, de la réalisation, de la création. On a choisit de s’incarner dans ce siècle pour tenter notre chance en dehors d’un cercle familial, social ou religieux. C’est une époque où l’on se permet beaucoup plus de sortir des cadres limitant de l’éducation, du devoir, de la religion. Une période de l'histoire où tout est permis. On peut réaliser ses rêves par soi-même et pour soi-même. On existe à travers soi. On peut croire en la fortune, pas seulement en la bonne fortune mais dans le fait de réussir matériellement en partant de rien, sans héritage, sans famille, sans pays. On peut exister par soi-même, certes cela passe inexorablement par une phase matérielle.

On se sent capable d'entreprendre des grands projets. On devient inventif et beaucoup plus égoïste qu’aux siècles précédents. On pense à soi et pas seulement à la communauté ou à la famille. On n’a plus envie de suivre les pas de nos ancêtres. On brise les chaines qui nous emprisonnent dans nos réseaux sociaux. On ose entreprendre seul en se faisant confiance. On tente sa chance quitte à tout perdre.
Ce siècle nous donne l'énergie de concevoir des idées extraordinaires et sans précédent, de produire en masse, d'inventer dans la matière. Nous nous donnons la possibilité de créer en utilisant des moyens modernes résultants des trouvailles de tous ces siècles d'intelligence.

Plus les années passent, plus nous prenons de l’âge dans ce dernier siècle et plus nous sentons la nécessité et la légitimité de prendre du temps pour nous, de sortir de la culpabilité, de la peur du jugement et alors, de quitter ce monde matériel. Nous acceptons de penser par nous-mêmes et de créer notre propre réalité de plus en plus facilement et avec plus de passion.

Les années 1900 : L'importance de la notion du temps

Les incarnés de 1900 sont venus travailler sur la notion du temps :

N’avoir pas le temps, courir après le temps, prendre le temps… Ils prennent conscience de leur liberté individuelle, de la magie du libre arbitre et veulent tout faire pour rattraper le temps perdu et atteindre leurs buts.... Ils courront après jusqu'au jour où ils seront obligés de s'arrêter.  Ils comprendront que le temps n’existe pas, que le but n'était qu'un moyen d'évoluer et que la seule réalité du temps est l’instant. Il est temps d’exister tout simplement, de vivre. En ce moment, nous sommes dans notre vérité quand nous vivons dans le présent, quand nous sommes heureux juste d'exister. Et quand nous courrons après le temps ou regrettons le temps qui passe, nous sommes dans notre tête, dans nos peurs et dans nos illusions. Nous nous sentons alors malheureux ou stressés.

Les années 1900 : Prise de conscience de la trilogie âme, esprit et corps

L’âme était considérée comme une hérésie. Seul comptait l’esprit. L’intellect ou la pensée était devenue la seule référence de l’évolution de l’homme et la preuve implacable de notre existence en tant qu’être évolué. Le corps a été longtemps négligé et tabou. On l’a longtemps renié comme s’il n’existait pas.

Au cours de ce siècle, le développement de la pollution, l’évolution de la médecine moderne, l’allongement de la durée de vie et donc des maladies multiples et lourdes sans le soutien familial d’antan,  nous avons à faire l’expérience du corps. Nous sommes obligés de reprendre possession de notre corps pour nous sentir vivant et heureux. Cela devient vital de prendre conscience de notre incarnation terrestre dans un corps, dans la matière.

La seconde partie du 20ème siècle: L'importance du corps

Dans la seconde partie du siècle précédent, le corps a pris de plus en plus d’importance. Le besoin d'existence par le matériel est remplacée petit à petit par véritablement la prise de possession de notre corps. Nous existons à travers le matériel et ensuite à travers la prise de conscience de notre corps matérialisé.

Tout d'abord, nous avons eu besoin de nous exhiber pour prouver notre existence, pour nous montrer différent ou parfait aux yeux des autres. Puis renouer avec  le corps devient une nécessite pour ressentir le plaisir du sexe, petit à petit pour se sentir mieux, renouer avec ses émotions pour se sentir vivant et auto-référent et enfin vivre longtemps en bonne santé.

La médecine alternative se crée, les médecines ancestrales refont surface. L’homme se rend compte de sa résonance, de son harmonie avec le monde qui l’entoure. Il prend conscience de son union avec la nature. Il fait partie d’un grand tout et son corps est le pont entre le ciel et la terre.

Conclusion de ce 20ème siècle: En route vers la spiritualité

Ce siècle qui s'est achevé il y a un peu plus d'une décennie, a été le moteur de la transformation de notre regard sur nous mêmes, nous sommes passé d'Etres pensant à des êtres vivants. Nous sommes passé de l'esprit à la matière et à la fin du siècle de la matière à l'immatérialité.

Ce nouveau siècle dans lequel nous vivons aujourd'hui sera donc le siècle de la Spiritualité...

A très bientôt pour la suite!

Voir les commentaires

2016-11-07T22:58:41+01:00

Vous êtes nés dans les années 50?

Publié par Marie-Lore
Vous êtes nés dans les années 50?

L'énergie des années 50

Les années 50 entament un nouveau tournant dans ce siècle matériel.

Jusqu’alors les âmes étaient active pour construire, pour innover dans cet ère de l'argent, de la réussite matérielle, dans ce siècle où tout est permis. Il ne suffit plus d'être issu d'une grande famille pour être riche. On peut bâtir sa richesse soi-même facilement dans ce nouveau siècle. Avec l'arrivée des années 50 c'est la conscience du monde qui s'active... On va aussi chercher à construire et développer une humanité  plus ouverte, plus humaniste, plus intelligente en réunissant nos forces et notre savoir. Ce siècle amène une énergie nouvelle de renaissance de l'homme, de compassion, d'Amour Universelle. Les graines sont en terre. Au futurs générations de les arroser...

Vous êtes nés en 1950?

Vous êtes la génération juste après les bâtisseurs. Les natifs de 1940 reconstruisent la terre en mettant au monde les bébés des années 60 (les bisousnours) et 70 (les prédestinés à être heureux).
Les natifs de 1950, vous êtes ceux qui commençaient à vous ouvrir à la transmission, au spirituel, aux concepts nouveaux qui élèvent les consciences. Votre génération ouvre des yeux plus grands sur le monde et son potentiel. Vous êtes les catalyseurs, les précurseurs, les avant-gardistes, les inspirés de notre monde futur.

Si vous êtes nés les 5 premières années, votre coté avant-gardiste n'a pas du être facile à gérer adolescent.Vous sentez le monde différemment et avec simplicité. Vos parents ont du mal à gérer cette dose de conscience humaine que vous amenés en vous incarnant.

Si vous êtes nés dans les 4 ou 5 dernières années vous avez du recevoir l’énergie "peace and love" des années 60 et vivre une adolescence excitante et libérée... vis a vis des schémas et des cadres reçus de l'enfance... Pas toujours facile non plus pour vos parents de vous accepter avec cette liberté d'esprit...

Natifs des année 50, vous avez été nombreux à vous désillusionner à la fin du siècle derniers, après les année 90. Vous avez baissés les bras sur la notion de solidarité que vous prépariez pour les natifs des années 60 devant le manque de mobilisation du monde pour faire bouger les consciences. Vous vous êtes fatigués à la quarantaine de constater qu'il y avait autant de gens fermés dans leur tête à la fin de ce siècle et si peu de vrais solidarité...

Vous avez préféré construire votre retraite et vous retirer dans votre mas provençal ou votre grotte pour vous retrouver avec vous et votre tribu...

Les parents des natifs des années 50

Ceux qui avait 20 ans dans les année 50 ont du sentir la différence avec ce nouveaux vents frais qui s'est mis a souffler sur les vieux cadres rouillés. Ils ont du pour certains, avoir beaucoup de mal, avec leur enfermement lié a leur éducation et leur besoin d'émancipation qui commençaient à murmurer à l’intérieur de leur ventre à accepter les changements de la société qui s’opéraient dans les années 50.

Vous êtes les enfants de parents natif des années 50?

Ils ont l'air cool ces parents. Ils le sont parce qu’ils sont ouverts, très ouverts par rapport à leur grands parents mais ont tendance à vouloir faire que leur idée et leur façon de voir soient appliqués par tous.

C'est vrai ils ont compris beaucoup de choses et ne sont plus simplement les bucherons ou les chairs à canon du début de siècle. Ils ont envie de vivre dans le confort en changeant de manière de vivre. Travail, vie de famille et vacances. Ils veulent bien travailler dur mais veulent profiter plus de la vie. Ils vous ont transmis cet envie de vivre mieux et autrement.

Si vous êtes nés dans les années 70, vous récupérez leur énergie de faire "autrement" et d’être différents et uniques. Seulement ils auront tendance à vous guider.

Si vous êtes nés dans les années 80, vous aurez très envie de vous émanciper en cherchant à ne pas les décevoir. Tache compliquée avec votre mental démesuré que vous avez chers 80.Comment s'émanciper sans blesser ses parents qui ont tous misé sur nous?

Cela prendra du temps pour trouver votre autonomie en tant qu'être unique.

Si vous êtes nés dans les années 90, (les fameux indépendant-dépendants), vous êtes un extraterrestre pour cette génération qui abdiquera devant votre manière d’être. Vous finirez par obtenir tout ce que vous voulez et vous leur montrerez le chemin pour être heureux en réalisant ses envies pour leurs vieux jours. Ils repartiront apaisés.

 
Vous êtes nés dans les années 50?
Vous êtes nés dans les années 50?
Vous êtes nés dans les années 50?
Vous êtes nés dans les années 50?
Vous êtes nés dans les années 50?

Voir les commentaires

2016-11-04T12:30:18+01:00

Vous êtes nés dans les années 70?

Publié par Marie-Laure Staudt
Vous êtes nés dans les années 70?

Introduction sur cette décennie

Cette décennie suit la décennies des "Bisousnours" (comme j'aime à l'appeler) qui a amené un changement dans le monde, une envie d'unicité, de partage, de transparence.

Les années 60 ont apporté une brise d'amour dans ce siècle de reconstruction matérielle où l'apparence comptait encore beaucoup jusque là. On commence à voir le début de notre ère spirituelle du 21ème siècle. Cette décennie engage la bascule vers les années 70 où chacun doit comprendre qu'il faut compter sur soi d'abord. Les années 60 étaient vraiment les années "peace and love" où l'on voulaient être tous ensemble pour avancer main dans la main...

A partir de 1970 l'énergie change et ce fantasme s'estompe peu à peu.

C'est le temps des chocs pétroliers, la crise que nous connaissons actuellement prend ses racines dans cette décennie où le message est de comprendre qu'il est important de construire pour soi pour être heureux sans attendre ou sans compter sur les autres. Le bonheur oui, mais en se sentant responsable de le générer pour soi-même. C'est la décennie qui nous montre qu'il faut sortir de ce coté sociale qui nous conduit à la dépendance, comme le chômage, la sécurité sociale ou le soutien familial...

Le choc pétrolier arrive pour casser cette énergie qui est dans l'air. Devenez autonome!

Vous êtes nés dans les années 70?

Si vous êtes nés dans cette décennie, vous devez sentir au fond de votre ventre que vous êtes faits pour être heureux et cette phrase doit raisonner en vous depuis longtemps: "Un jour quand je serai grand, je serai heureux et je m'éclaterai!"

Vous avez choisi d'être heureux et de comprendre que ce bonheur passe d'abord par un bien-être mental et physique et ensuite par soi-même.

La génération des 70 est beaucoup plus tournée vers elle. C'est la generation qui risque le plus de connaitre les divorces, les dépressions. C'est celle qui se remettra le plus question pour sortir des vieux schémas.

Les 70 ont choisis d’être heureux. Un jour ils comprennent qu’ils ne doivent compter que sur eux. C'est la clé vers le paradis. Avant cette compréhension, ils sont dans la croyance que quelqu'un va les aider a progresser. Au lieu d’utiliser l'autre comme un levier, ils s'en servent comme d'un porte manteau...

Les 70 vont être les plus maraboutés, gouroutisés... et les plus dans des démarches multiples de développement personnel. Ils se cherchent... Ils sont curieux mais il y a chez eux, confusion entre apprendre, recevoir  et expérimenter un enseignement et croire que tout ce déclenche par un coup de baguette magique ou par un claquement de doigt. Ils veulent faire beaucoup de choses mais oublient de prendre le temps de se demander quelles sont leurs qualités et ont une vraie difficulté à aller jusqu'au bout des choses.

  C'est la géneration des indépendants. C'est celle qui nous prépare à travailler autrement en utilisant ses qualités et son potentiel propre.

Vous restez longtemps chers 70, dans l'illusion des natifs des années 60 qu'on peut faire les choses ensemble, jusqu'à pousser votre être dans un mal-être extrême bercé par cette illusion alors que votre petite voix vous murmure depuis longtemps de vous lancer...De tenter la grande aventure tout seul...

Les natifs des années 70 n'ont jamais été vraiment soutenus.

C'est difficile à vivre et en même temps, c'est un choix d'incarnation pour être obligé d'aller chercher sa force intérieure. Ils doivent apprendre à avoir confiance en eux, à compter sur eux en cherchant ce pour quoi ils sont fait.Personne ne peut trouver mieux qu'eux, là où ils seront les plus à l'aise comme des poissons dans l'eau. On ne peut plus obliger cette génération à faire les études que papa et maman décident à leur place. Ils ne peuvent pas se contraindre à vie. D'ailleurs si vraiment ils sont malheureux, ils finissent par tout planter et se barrent très loin...

Cette génération bien particulière a décidé d'être heureuse et arrive avec une énergie de responsabilité individuelle forte. C'est la génération qui est partagée entre la tête et le cœur. Ce sont des guerriers solitaires qui recherchent l'âme sœur jusqu'à trouver seul leur voie. Il passe de la tête au cœur en regrettant de ne pas être soutenu et cherchant à s'en sortir seul sans demander franchement de l'aide. Ils ont un gros cerveau et une forte intuition... C'est à que réside leur grande difficulté. .. Arrêter de cogiter et suivre leur intuition...

Vous mettez du temps, parfois vos 40 premières années, avant d'être acculés... Et l'âge aidant, vous finissez par vous dire, "Bon il est temps!" pour ne pas souffrir de désillusion trop forte et ouvrir votre esprit sur une autre dimension.

Quand vous aurez compris que votre bonheur ne tient qu'à vous, vous avancerez à pas de géant et constaterez qu'à chaque fois que vous faites les choses seuls, votre vie se construit sans soucis.

Alors si vous avez quelques décennies derrière vous, vous pouvez déjà faire ce bilan. Retournez-vous, juste pour voir... Et vous pourrez enfin choisir d'être heureux en vous sur-motivant. Sinon, prenez un coach pour vous pousser en avant et vous gonfler d'énergie pour faire les choses dont vous rêvez! Mais ne fantasmez pas trop, c'est quand même vous qui devrez vous dépasser et vous poser les bonnes questions... En cherchant les réponses. Elles ne tomberont pas toutes crues...

Vous êtes parents d'enfants nés dans les années 70

Vous avez du vous prendre la tête plus d'une fois sur cette inconsistance et leur énorme capacité à tous remettre en question, à être insatisfait et à décider de changer de voie alors qu'ils arrivaient enfin au but. Ils touchaient du bout des doigts la réussite professionnelle ou familiale à vos yeux et voila qu'ils décident encore de changer de vie...

Vous devez parfois aussi les trouver bien égoïstes. Ils pensent beaucoup trop à eux et peu à vous. C'est ce que vous croyez parce qu'ils sont en fait, très dévoués envers leurs parents mais ne veulent pas du tout de la même vie. Ils doivent s'éloigner de vous pour mieux se retrouver avec eux mêmes, pour mieux supporter votre cadre un peu trop rigide à leur gout. Quand vous vous occuperez plus de vous, ils reviendront.

C'est sans doute la génération du 20ème siècle qui se sera faite le plus accompagnée par des psy, coach, médecins ou accompagnants et qui aura acceptée de se faire du bien, en prenant des vacances, en se faisant masser, en s'arrêtant de travailler, en s'écoutant finalement...

C'est la génération qui a décidé de naître à la fin du 20ème siècle pour être adulte pour ce passage à l'an 2000.

Les 70, ces enfants terribles et hors normes, vont être les piliers de la bascule. Ils ont été des leviers puis les piliers sur lesquels les anciens et les plus jeunes vont pouvoir s'appuyer pour ancrer leur changement.

Leur problème?

Ils sont un peu paresseux du fait qu'ils sont tellement surs de réussir, qu'ils ne vont jamais malheureusement jusqu'au bout des choses... Un petit défaut me direz-vous comparé à leur élan d'évolution. Ils vont finir par comprendre que leur bonheur ne dépend que d'eux mêmes et ils vont décider un jour de prendre en main leur destinée.

Ceux qui sont nés au début des années 70 sont entrain de s’apercevoir que les années passent vite et qu'il serait temps de passer aux choses sérieuses...

Vous avez des parents nés en 70?

Vous êtes nés dans les années 90 et et vos parents sont de cette génération? Ils vous transmettent cette énergie de réussite et peuvent accepter votre lenteur puisqu’ils sont lents dans leur évolution. Vous prendrez le temps entre vos 15 et 30 ans pour trouver votre place alors qu'eux, auront utilisé presque deux fois plus de temps, ils ne pourront pas vous en vouloir finalement de votre coté dépendant- indépendants. Ils seront plutôt ouverts avec vous et vous protégeront de ce qui vous empêche d'être libre... Peut être trop d'ailleurs...

En tous cas, ces parents sont plutôt sympathiques et hors normes, différents de vos grands parents et plus ouverts que leurs aînés.

Conclusion: Les années 70

Cette décennie apporte une autre philosophie, celle de comprendre que nous sommes chacun responsable de notre bonheur et ce n'est ni nos parents, ni la société qui doit porter cette charge. Cette période nous demande de nous recentrer sur nous-mêmes et de comprendre qu'il est temps de changer. L'intégration prend du temps mais l'ancrage de l'évolution se trouve là... Les années 70 marquent un pas vers la responsabilité individuelle.

Je suis bien contente d'être née à cette époque, pas vous?

Vous êtes nés dans les années 70?

Voir les commentaires

2016-08-25T20:54:46+02:00

La solution est en nous, mais où?

Publié par Marie-Lore
La solution est en nous, mais où?

A ma grande question "que faire pour être heureuse?", depuis mes 20 ans, on m'a toujours répondu:

" La réponse est en toi"

En posant des questions sur ma vie, sur mon avenir professionnel, face aux indécisions que je pouvais avoir, j'allais interroger les "sachant... ceux qui sont sensés savoir", et comme ultime conseil ils me répondaient :

"Interroge-je toi pour savoir ce qui est juste pour toi"

La réponse est en moi, Certes mais où?

Ok, ok, et si justement j'hésite, comment puis-je faire pour me décider? Quelle décision prendre, comment savoir si c’est la meilleure pour moi ?

Je vous avoue m'être réveillée la tête dans les bras, jeune adulte, à plusieurs reprises au milieu de la nuit, dans des escaliers, sur un muret, au milieu de nulle part où je m'étais arrêtée pour réfléchir à ce que je voulais faire de ma vie. Et je m'en suis voulu de m'être assoupie en pleine interrogation. Ces réflexions avortées dans l'œuf m'ont juste conduite à m'humilier moi même, à me trouver trop nulle de ne pas trouver de solution. Et pourtant, on ne cessait de me dire qu'elles se trouvaient à l'intérieur de moi... Mais où bon Dieu?

Comment trouver la solution à l'intérieur de nous? Où creuser?

20 ans après, je ne comprends toujours pas pourquoi, moi qui suis intuitive, on me parlait de réfléchir aux solutions, sans m'expliquer comment faire pour les trouver à l'intérieur de moi.

Alors la seule solution que j'avais a l'époque était de cogiter, de tergiverser et de choisir entre toutes les solutions que j'arrivais à imaginer à mon niveau. Et Dieu sait que j'étais capable d'en trouver un paquet... Et maintenant je comprends a quel point c'était juste impossible et inapproprié...
Ce n'est pas le mental qui va trouver une quelconque solution valable et juste. Il n'est que dans l'inquiétude, dans le ressassement ou le regret du passé ou dans une attente sur le futur mais jamais dans une présence à l'instant. Il ne trouvera que des compromis, des alternatives, des solutions d'attente... Qui, en définitif ne nous conviennent pas à la longue...

Le corps, la clé pour trouver des solutions

C'est le corps notre messager.... Il sait mieux que notre tête ce qui est bon pour nous.
Vous entendrez monter de vos tripes toutes les réponses, lorsqu'il sera en paix.
Ce n'est que dans les moments de quiétude que vous allez entendre votre petite voix intérieure qui possède toutes les solutions. C'est magique.

Aujourd'hui, si j'ai un souci, je me pose, je respire. Je cherche le calme intérieur. Je m'arrête tant que je ne me sens pas calme à l'intérieur de mon corps.

"Je prendrai du temps quand j'aurai réglé mes problèmes"

Je vous entends dire que vous vous arrêterez un peu quand vous aurez réglé vos tracas... Sauf que pour vous en débarrasser, vous sollicitez votre cerveau... Et la tête nous en crée d'autres. Nous ne trouvons jamais les solutions avec notre mental. Ce ne sont que de vulgaires compromis, des solutions alternatives en attentant de trouver mieux, des excuses par peur de la difficulté, par manque de confiance en vous. Mais celles ci ne résonnent pas en nous.

Acceptez d'écouter votre corps quand il est fatigué et de dormir, de faire une pose quand vous stressez, de respirer quand vous n'avez plus d'air. De mettre votre estomac au calme quand vous avez trop mangé. Et peu à peu en respectant votre corps et son rythme, vous verrez qu'il vous délivrera ses messages qui ne pourront que résonner puisqu'ils viendront de votre profondeur.

Nous connaissons petits notre chemin d'âme

Nous savions tout déjà sur nous dans notre enfance. Mais au lieu de nous écouter, de suivre notre chemin, nous avons cherché à correspondre au modèle et aux normes qu'on nous imposait à travers l'"éducation". Cacher sa "fragilité", se couper des émotions, entrer dans la concurrence, être bien sous tous rapport, faire plaisir aux grands.... Tous ces comportements que nous avons adoptés pour nous faire accepter de notre tribu, nous ont éloignées de notre vraie nature. Nous ne nous souvenons plus de nos dons, de nos qualités, de nos côtés atypiques, de notre différence, de notre "autrement". Nous sommes formatés sur le même modèle que toute notre génération. Alors c'est difficile de trouver notre place puisque 1000, 10 000 ou 100 000 personnes nous ressemblent et ont fait les mêmes études que nous... Et se sentent autant dans l'ennui que nous. Et pourtant, nous avons un travail, une famille, un chien, un compte en banque, un crédit, une épargne... Tout pour être heureux quoi!
Mais à force d'être dans la tête, nous en avons oublié le corps et le cœur.
Du coup, notre petite voix intérieure qui sait tout sur nous, s'est tu. Extinction de voix... Comme en ce moment , je le vois chez bon nombre d'entre vous qui ont des toux, des maux de gorge, des chats dans la gorge, des petits rhumes qui ne passent pas...

Votre voix intérieure sait tout ce qui est bon pour vous. C'est tellement évident que ce sera naturel d'y venir si vous êtes rebranchés à ce corps qui a toute les réponses en lui... Alors si vous voulez trouver ces solutions en vous, prenez le temps de vous arrêter et de chouchouter votre corps. Et surtout arrêter de cogiter!

Prenez des vacances, reposez vous, cuisinez de bons petits plats. Partez à la campagne, faites du sport... Perdez du temps pour en gagner ensuite au lieu de tourner en rond et de répéter à l'infini les mêmes erreurs en vous lamentant...

Rebranchez-vous à vos sens pour retrouver le bon sens de votre vie.

La solution est en nous, mais où?

Voir les commentaires

2016-05-04T23:54:21+02:00

Ma mission d'âme

Publié par Marie-Lore
Ma mission d'âme
Je m'appelle Marie-Laure Staudt, j'exerce le métier de voyante depuis dix-huit ans.

Être voyante, c'est plus qu'un métier, c'est une responsabilité de messager, que notre âme nous demande d'assumer. J'ai ce don de capter les messages que nous avons du mal à écouter. Je suis le haut-parleur de votre petite voix intérieure.

A travers les dix mille personnes que j’ai reçues en consultation, j'ai constaté à quel point nous étions, une fois adultes, débranchés de notre corps. Dès l'enfance, l'éducation nous conduit à nous couper plus ou moins de la douleur physique, de nos émotions et de nos sens qui nous font nous sentir vivants. Nous perdons, en grandissant, le lien avec notre joie de vivre. Du coup, j'ai compris à quel point il était important de se relier à son intuition pour retrouver du bons sens et le goût de la vie pour ne plus touiller des jours et des semaines dans de la rancune, du mal-être ou de la mélancolie.

Nous ne savons plus, adultes, vers où nous diriger. Nous sommes comme de minuscules barques au milieu de l'océan sans gouvernail et sans moteur. Avec, souvent, une seule rame pour avancer, nous tournons en rond et sommes ballotés par les vagues et par le passage des gros paquebots qui menacent de nous éventrer et de nous faire chavirer dans l'eau glacée, à chaque instant, si nous n'y prenons garde.

Tant que nous ne prenons pas le temps de nous arrêter pour retrouver le bon sens de la vie, nous cherchons notre équilibre à tâtons. Nous avons besoin de notre intuition pour nous diriger vers la lumière et retrouver le chemin du bonheur. Pour ce faire, chacun a besoin de faire la paix avec son passé. Admettre que nous avons vécu des traumatismes dans l'enfance, accepter de voir que les adultes ont été dans le déni de notre particularité, de nos dons, redonne du sens à notre existence. C'est se reconnaître dans son unicité, c'est retrouver sa valeur humaine, c'est regagner confiance en soi, c'est sortir du moule et du conditionnement trop étroit dans lequel nous avons grandi. Nous comprenons alors la raison de notre mal-être. Nous avons été contraints de nous couper de notre corps, de nos émotions, de nos sens et de notre intuition pour ne pas perdre de vue l'amour que nous avions à la naissance pour ces parents qui nous ont donné la vie. Accepter de voir que nous avons été élevés par des êtres imparfaits qui n'ont pas su faire ressortir le meilleur de nous-mêmes est douloureux. Arrêter de vouloir absolument les copier, se faire aimer et reconnaître par nos éducateurs, nous donne la liberté et la soif de vivre. Admettre qu'ils n'étaient ni des dieux ni des supermans nous laisse la possibilité d'exister sans complexe. Nous pouvons tenter des expériences, nous lancer dans l'aventure de la vie sans avoir peur de faire des erreurs, d'être jugés ou de ne pas être à la hauteur des attentes de nos aînés. Nous devenons des adultes auto-référents. Nous pouvons retrouver notre joie de vivre et déployer nos ailes.

Nous finissons par comprendre que l'amour est la seule lumière à suivre dans le noir, qu’elle est plus forte que tout et d'une grande puissance de guérison. Nous pouvons alors accomplir un changement intérieur profond. Nous pardonnons, nous écoutons, nous percevons mieux notre environnement, si nous sommes branchés sur le cœur. Nous pouvons aller à la découverte de nos trésors cachés, par nous-mêmes, sans craindre de ne rien trouver. Il faut juste aller creuser bien profond pour dénicher ces perles rares que nous avons protégées tant bien que mal au fond de nos tripes, et qui font de nous des êtres uniques.

Vous l'avez compris, mon travail n'est pas de vous donner les réponses, mon don m'a fait comprendre l'importance de vous aider à retrouver le lien à votre ressenti pour devenir maîtres de vous et savoir vous guider ensuite vous-mêmes au milieu des tourments à la recherche de votre vérité.

Voir les commentaires

2013-01-31T10:47:00+01:00

La dernière citation de janvier

Publié par Marie-Lore

20130117_130800.jpg

"Apprends à faire silence.

Que ton esprit en paix écoute et absorbe."

Pythagore

Mon chat m'aide bien. C'est mon assistant... Même devant une souris, il sait rester calme et faire silence.

Il me montre aussi au quotidien la nécessité de faire des pauses pour ne pas entrer trop dans le mental...

C'est un maître pour moi. Parfois on va les chercher au fin fond de l'Inde alors qu'ils sont juste devant nous... Les messages sont là. Tout a du sens. Et chacun le comprend s'il a bien envie de le voir.

Quand je trie la maison de ma maman, je vois son amour partout dans plein de petit messages, les lettres qu'elle a gardées, le soin qu'elle a mis dans la préservation de cet héritage, chaque objet, chaque bouton qui traine, chaque article de journeaux découpé a du sens.

Je vois à quel point on ne fait ou dit jamais rien par hasard, consciemment ou inconsciemment. On met des attentions, des attentes, des signeaux dans tout notre quotidien pour montrer ce qu'on est au fond de soi  aux autres et ce qu'on a envie de partager avec eux comme lien d'amour.

Seulement on ne les entend pas ces signaux. On ne les écoute pas. On les interprète selon ce que nous attendons nous-mêmes des autres et on passe à côté de l'Amour.

 

Regardez autour de vous aujourd'hui, des preuves d'Amour fleurissent partout dans votre Univers. Chaussez d'autre paire de lunette, juste aujourd'hui...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog