Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-09-28T11:08:00+02:00

L'abécédaire de la voyante : E comme ENNUI

Publié par Marie-Lore

Je regardais cet été, au bord de la piscine toutes ces personnes qui avaient vraiment l’air de s’ennuyer. Plus je les regardais et plus je saisissais leur ennuie profond. Voici un des inconvénients de l’état de voyante, c’est qu’on capte tout ce qui  fait de la peine et des soucis. Et je me revoyais quelques années plus tôt dans le même état d’esprit. Ma vie ne me plaisait pas à fond et en même temps je ne voyais pas du tout ce que je pouvais faire d’autre. Je sortais avec des amis, je partais en vacances, j’avais un chéri et pourtant il manquait quelque chose. J’avais le même sentiment en regardant ces personnes comme si elles attendaient quelque chose… Le déclic, ce fameux signal qui nous dira, « ça y est, c’est le moment de bouger »… Le problème est que ce déclic n’arrive jamais.

Alors que faire, vivre dans l’ennui ou ruminer d’ennui ?

L’ennui est le premier indice de l’envie de changer ; c’est plutôt sain. « Je ne suis pas en accord avec la vie que je mène ». Si on y regardait de plus près, on verrait que par habitudes, culpabilité, éducation, absence d’exemple, on a du mal à accepter de remettre vraiment notre vie en question. On y a des attaches quand même: une maison, un mari, le chien, la belle mère qui garde les p’tits… Le boss qui ne nous embête pas trop… Les amis d’enfance qui ont grandi avec nous qu’on retrouve chaque été chez nos parents, les collègues de boulots dans les dîners mondains… Alors on préfère rester dans l’ennui un certain temps avant de vraiment en avoir marre… d’en avoir marre.

Là l’ennui qui nous taraudait, devient intenable et l’on comprend tout d’un coup qu’on n’est vraiment pas à notre place dans notre vie. Que cette vie là n’est pas la nôtre. En tous cas, pas celle que l’on souhaite voir défiler ainsi notre vie entière. C’est à ce moment là en général, qu’on se fait aider pour y voir plus clair et trouver notre vraie place.

Quand y'a de l'ennui, y'a pas de plaisir...

Voir les commentaires

2009-09-25T19:40:00+02:00

L'Abécédaire de la voyante: D comme DIGESTION

Publié par Marie-Lore

De la même manière que l’estomac digère les aliments pour vivre, notre être a besoin de digérer les évènements pour avancer. Cette digestion n’est pas un temps pour mieux comprendre les évènements qui nous arrive ou pour les oublier, elle est simplement l’étape pour intégrer et ancrer en profondeur ce que nous avons traversé et compris.

L’estomac transforme les aliments avalés en carburant et rejette le surplus et les « restes » de cette transformation sous forme de déchets. Et bien nous avons le même processus qui se passe pour métamorphoser ce que nous vivons en expériences. Cette digestion est un processus physique qui ne peut se produire qu’en posant notre corps, en mettant notre esprit en position « vacant » et en acceptant de prendre du temps pour ne rien faire et surtout pour ne plus ruminer ou cogiter sur ce qui vient de se passer. Comme si dans notre agenda quotidien quand nous vivons des tranches de vie importantes et des compréhensions merveilleuses, nous devions y mettre une case « Repos ; Sieste ; Digestion », « de telle heure à telle heure : RIEN ».

Accepter d’attendre avant de programmer un nouveau but évite de superposer de nouveaux évènements sur les anciens qui ne sont pas bien à leur place encore et provoquent inévitablement des réactions. Ce sont les actions qui nous font avancer d’un grand pas, jamais les réactions qui embrouillent les situations. N’ayant pas eu le temps de panser, soigner, guérir, comprendre, accepter, transformer ni jeter le superflus, notre mémoire réagit. Nos cellules s’en souviennent mieux que notre tête et avant qu’elles effacent les bugs, il faut du temps. C’est ainsi. C’est le temps nécessaire aussi pour reprendre des forces pour l’étape suivante. Step by step.

L’impatience annule  souvent cette étape. Malheureusement elle bloque la digestion, elle empêche le temps de faire son œuvre. Le temps joue un rôle essentiel dans notre vie. Il nous éloigne de la souffrance émotionnelle ou physique de l’évènement et de la difficulté que nous avons ressentie.. Accepter ce temps de pause, ce temps de « rien » nous permet de gagner en discernement pour mieux gérer l’étape suivante. Nous pourrons alors métamorphoser cet évènement en expérience, pour ne plus avoir besoin de revivre encore et encore la même chose pour en imprégner notre corps d’une profonde compréhension. Nous avons ensuite plus de facilité à voir venir le même évènement, à s'y préparer, à poser son cadre, bref, à ne plus retomber dans le même panneau.

Observons notre corps qui fabrique son carburant chaque jour que Dieu fait et programmons aussi naturellement et instinctivement cette digestion. Nous sommes des alchimistes, nous en avons le pouvoir, ne l'oublions pas.

Parole de voyante.

Voir les commentaires

2009-09-21T19:05:00+02:00

Journée internationale de la paix...

Publié par Marie-Lore
Le 21 septembre, hier, nous fêtions la journée mondiale de la Paix. Je l'ai appris par hasard en revenant d'un rendez-vous professionnel en passant par la place du Trocadéro. Une bande de lycéen proposait de faire des dessins et d'écrire un message de paix pour le monde. Quelle belle idée ça d'envoyer des pensées de paix pour la terre!
Avez-vous sentie une énergie particulière en cette première journée d'automne ensoleillée?... C'était une journée d'équilibre entre l'ombre et la lumière puisque nous avons eu autant de jour que de nuit...
En tous cas, j'ai vécu une super journée remplie de bonnes nouvelles pour moi et mon entourage. Mon ami a enfin eu un rdv pro qui lui a fait du bien, j'ai trouvé un dentiste qui a l'air d'avoir bien compris ma demande et mon besoin (cela fait 6 mois que je fais le tour du monde professionnel des dentistes)... J'ai eu plusieurs appels de clientes qui avaient de très bonnes nouvelles pour elles et je me suis réconciliée avec un femme formidable...
Elle est pas belle la vie?
Et vous, comment était votre journée?
:o)

Voir les commentaires

2009-09-18T10:17:00+02:00

Epidémie galopante de suicides chez France Telecom!!

Publié par Marie-Lore

Je viens de l’entendre à nouveau. Encore un suicide chez France Télécom. Je vous en avais parlé, il y a quelques mois de ce nombre dramatique de suicides dans les entreprises.  Evènements nouveaux depuis à peine 2 ans dans les confidences intimes des consultations (c'est ici).

J’entends parler sans cesse en bruit de couloirs de cette fameuse grippe qui en France a tué un peu plus de 25 personnes. Entendez-vous parler du nombre grandissant des suicides dans les entreprises ? Plus de 20 chez France Telecom en un an ? Combien chez Renault ou chez EDF ??? C’est énorme ce silence et ce dénie, vous ne trouvez pas ?

J’accompagne depuis deux ans des personnes qui ont décidé de transformer leur vie professionnelle pour ne plus être harcelées, rabaissées, contrôlées, manipulées… Pour ne plus subir leur travail, pour ne plus être éternellement fatiguées ou déprimées. Elles n’ont plus la force de continuer à se trahir, à renier leur ligne de conduite et leur intégrité. Elles ont de plus en plus envie d’exercer une activité qui leur correspond. Vous vous souvenez,  je parlais aussi du fait que les gentils commencent à dire non…

Comme il est difficile d’imaginer de quitter son travail quand on a la charge d’un emprunt immobilier, lorsque l’on est parent isolé, jeune étudiant qui démarre dans la vie,  jeunes mariés ou à deux doigts de la retraite... Je vois bien oh combien beaucoup comprennent et trouvent la voie qui leur conviennent  mais tremblent devant un statut  libéral qui n’assurera pas pendant les premières années une rentrée mensuelle fixe pour payer ses factures.

Quand on commence à penser que travailler dur et accepter des compromis abjects n’est pas le seul moyen  de payer ses factures, on peut ouvrir son cœur et son esprit sur autre chose. Le gros problème est qu’on est robotisé en devenant salarié au bout d’une dizaine d’années. On a peur. Les médias, la société, la famille, notre entourage nous maintiennnent tellement dans la peur de la crise, du manque d’argent qu’on finit par entrer dans le moule et à en prendre la forme. On achève même notre conditionnement en se soumettant à des cadres qui ne nous épanouissent pas, en croyant que nous n’avons pas le choix et en véhiculant l’information à notre tour.

Un remède ?

S’arrêter.

Prendre un mois de vacances, seul.

Accepter l’arrêt de travail proposé par votre médecin qui constate votre état (qui frôle la déprime ou la dépression que nous ne voulons pas voir parce que jusque là nous avions une volonté de cheval.)

Recevoir pendant des semaines des soins de relaxations, comme du Reiki, des massages, de l’acupuncture… Pas une ou deux fois mais 4, 5, 10 fois, 20 fois, jusqu’à se ce que vous vous sentiez mieux et que vous puissiez regarder votre travail sans culpabiliser. Jusqu’à ce que vous vous disiez dans votre fort intérieur, je quitte ce travail. Jusqu’à prendre conscience que ce travail est contraire à votre éthique et que vous pourriez être heureux en faisant autre chose de plus plaisant.

Je vois pour l’année 2010 encore plus de suicides, de dépressions. Je sais que certains se programment cela parce que c’est le seul moyen pour eux de changer. Il existe des méthodes douces.

J’ai une grande peine de voir votre détresse face à un sentiment d’insécurité ou d’impuissance. Je sais que je ne peux rien faire tant que vous n’aurez pas pris la décision d’être capable de changer les choses et d’avoir suffisamment confiance en vous pour vous donner le temps de digérer cette étape et d’avoir la force d’entreprendre le changement.

Je dois souvent être vigilante pour accepter de vous laisser faire votre douloureux chemin. A chaque fois que j’ai essayé de vous aider malgré vous, je n’ai fais que repousser votre « destinée », cette programmation inconsciente.

Alors surtout, sachez que l’être humain est fait pour être heureux, ça j’en suis sure. Il possède un libre arbitre et peut décider de changer les choses du jour au lendemain. Nous avons tous une baguette magique dans notre poche et nous l’oublions en grandissant. Pourtant elle y est, regardez bien au fond de vos poches. La vie est un miracle.

Ecouter votre corps quand il est fatigué c’est votre indicateur le plus précieux. Et surtout appelez à l’aide, il y aura toujours une bonne âme ou une bonne fée sur votre chemin pour vous tendre la main.

Parole de voyante.

:o)OOO00o

 

Voir les commentaires

2009-09-16T06:15:00+02:00

Une épidémie mondiale est en train de se propager !

Publié par Marie-Lore

Une épidémie mondiale est en train de se propager !

l'OMB* prévoit des milliards d'individus contaminés dans les dix ans à venir.

 

Voici les symptômes de cette terrible maladie :
 

 1 - Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d'agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.
 
2  - Manque total d'intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s'intéresser à tout ce qui engendre des conflits.
 
3 - Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente l'un des symptômes les plus graves)

4 - Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont, ce qui entraîne la disparition de l'habitude de vouloir changer les autres.

5 - Désir intense de se transformer soi-même pour gérer positivement ses pensées, ses émotions, son corps physique, sa vie matérielle et son environnement afin de développer sans cesse ses potentiels de santé, de créativité et d'amour.
 
6 - Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit « merci » et donne un sentiment d'unité et d'harmonie avec tout ce qui vit.
 

7 - Ouverture sans cesse croissante à l'esprit d'enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.
 
8 - Moments de plus en plus fréquents de communication consciente avec son Ame, Non-duelle… Ce qui donne un sentiment très agréable de plénitude et de bonheur.

9 - Plaisir de se comporter en guérisseur qui apporte joie et lumière plutôt qu'en critique ou en indifférent
 
10 - Capacité à vivre seul, en couple, en famille et en société dans la fluidité et l'égalité, sans jouer ni les victimes, ni les bourreaux, ni les sauveurs.
 
11 - Sentiment de se sentir responsable et heureux d'offrir au monde ses rêves d'un futur abondant, harmonieux et pacifique.
 
12 - Acceptation totale de sa présence sur terre et volonté de choisir à chaque instant, le beau, le bon, le vrai et le vivant.
 
Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, la dépendance, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.
 
Cette maladie est extrêmement contagieuse ! Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les traitements médicaux peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes mais ne peuvent s'opposer à la progression inéluctable du mal

Aucun vaccin anti-bonheur n'existe.
 Comme cette maladie du bonheur provoque une perte de la peur de mourir, qui est l'un des piliers centraux des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux risquent de se produire, tels des grèves de l'esprit belliqueux et du besoin d'avoir raison, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, des cercles de partage et de guérison, des crises de fou-rire et des séances de défoulement émotionnel collectives
.
 
*(Organisation Mondiale du Bien-Etre)

Ce texte est un petit clin d'oeil que je voulais faire depuis longtemps au sujet de la grippe, j'en ai l'occasion d'une manière légère grâce à ce texte ...
Merci à une charmante rennaise!!!
;o)

Voir les commentaires

2009-09-13T06:57:00+02:00

Et bien, j’ai du taf !

Publié par Marie-Lore

 « J’ai du taf ! », j’entends souvent cette phrase en fin de consultation… Et je la trouve toujours étrange. Comme si on mesurait sans arrêt à coup d’heures de travail ce qu’on est venu faire sur terre. Heu, ça ne serait pas une bonne vielle croyance ça messieurs, Dames comme quoi il faut travailler à la sueur de son front pour atteindre le paradis ?

Moi je dis qu'on a choisis de venir faire des expériences sur terre, pas la course… Enfin moi je dis ça.. Vous, je ne sais pas ce que vous en pensez…

Bon, vous pouvez toujours venir vous exprimer sur Fée Minine, ça va faire avancer le chmilblick, en douceur…

(:0)OOO00o


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog