Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-03-30T21:21:00+02:00

Une semaine au présent...

Publié par Marie-Lore

SDC10330.JPGCette fois-ci au Maroc, avant de commencer notre périple dans le désert, j'ai fait choisir au hasard une lettre de l'Abécédaire à chaque participant et aux accompagnants pour entrevoir l'énergie dans laquelle allait nous plonger le séjour pour en sortir grandit.

Nous avons eu "P comme Présent" par exemple. Et c'est vrai que, chaque fois qu'une situation était compliquée et difficile à vivre, qu'elle nous rebranchait sur une situation antérieure douloureuse, revenir au présent et à ce que nous avions envie de faire ou d'être à ce moment précis, était un bon exercice avec ses cadeaux à chaque essai dans nos coeurs.

Chaque participant a vécu cela et je me suis éclatée de le vivre aussi simultanément. Et l'humeur du groupe se trouvait métamorphosée à chaque fois, c'était magique. C'était choisir de changer d'état face à une situation en se demandant ce qu'on avait envie de vivre maintenant en laissant l'émotion négative derrière nous quand on le souhaitait, si on le décidé tout de suite.

Essayez, juste pour voir la différence, c'est extraordinnaire comme expérience. On est là dans le présent avec tout notre être entier et cela change tout. On devient créateur de chaque situation et maître de notre présent et de tout ce qu'il contient.

Parole de voyante...

anim240.gif"La peur est là pour nous rappeler de prendre une profonde inspiration et de nous abandonner à l'instant présent, oú l'amour de l'Univers est un constant soutien."

Joan Borysenko

Voir les commentaires

2011-03-29T13:39:00+02:00

J’ai beaucoup appris :o)

Publié par Marie-Lore

SDC10376Je rentre de ce séjour initiatique remplie d’énergie, j’ai le cœur qui explose de joie, ça pétille à l’intérieur, la vie est belle !

Je suis partie avec un groupe de participants qui s’offre chaque année depuis trois ans, au moins une semaine avec moi dans le désert. Quand je vois le bienfait de cette pause pour soi, je n’ai plus de scrupule à dire haut et fort : « Prenez du temps pour vous regarder grandir avec bienveillance et amour et vous verrez pousser vos ailes à vitesse grand V ! »P1010551-copie-1.JPG

On me demande souvent comment améliorer son quotidien ou changer sa vie, comment être certain de cheminer sur la bonne route, comment trouver sa voie, comment être heureux… Je donne la même réponse à chaque fois: « Prendre du temps pour soi est le point de départ, le carrefour où tout commence. Là où on s’assoit pour ressentir au fond dans ses trippes, ce qui est juste pour soi».

Personne sait mieux que soi, ce que nous avons envie de faire, pas même une voyante, un grand sage, un professeur, un parent ou quiconque d’autre que nous-mêmes. Là est souvent l’erreur, croire que quelqu’un d’autre que nous-même détient la vérité. Dans ces séjours, je mets les conditions idéales à votre disposition pour ouvrir la porte vers vous-mêmes, libre à vous de tourner la poignée dans le premier, 2ème, 10ième séjour. Le temps n'existe pas... Je sais qu’en venant, vous avez envie de la franchir cette fameuse porte vers un mieux être.

Ce moment dans le désert n’est pas un stage de développement personnel, c’est comme l’a écrit une participante : « Un séjour initiatique de Marie-Lore, c’est l’occasion en or de vivre une expérience unique, d’abord pouvoir être en pleine nature. Le désert avec son silence, sa pureté, sa vérité. Avoir la chance de vivre une semaine dans un lieu où il n’y a aucun bruit, où on n’est parasité et intoxiqué par rien, où on peut se purifier de tout ce qui nous oppresse, nous fatigue inutilement, nous distrait ou nous dévie de ce qui doit être normalement notre fonctionnement et notre état naturel. Et donc pouvoir s’ancrer dans son corps sans aucun obstacle. Se retrouver dans sa vérité. Retrouver une vraie qualité de sommeil. Bien manger. Ecouter le silence. Contempler la nature sans artifice. Retrouver la paix. »

Un séjour initiatique est un moyen de retrouver le calme en soi et d’apercevoir ce qui nous fait du bien dans notre vie avec simplicité et vérité. 

SDC10447Cette semaine a été riche d’enseignements, de compréhensions, de potentiels offerts. Nous avons tous été confrontés à notre libre-arbitre et donc à notre capacité de choisir ce qui était le meilleur pour nous même dans l’instant présent. 

SDC10428J’ai vu pendant cette semaine toutes mes blessures d’enfants. Chaque situation, personne, lieu ont éveillé en moi des émotions positives ou négatives. C’était incroyable de voir à quel point ces émotions faisaient écho à chaque fois à mon vécu. C’était génial de voir que je pouvais aujourd’hui, faire face à un état négatif en étant adulte, en choisissant de changer de comportement si j’avais envie SDC10138.JPGmaintenant d’être bien et de vivre un bon moment dans ma vie. Je n’étais plus l’enfant qui est impuissant et n’a pas le choix face aux adultes autour de lui. C’était un état de liberté, d’émancipation prodigieux pour moi. Ne plus être enfermée dans un mal être et ne plus développer des sentiments négatifs pendant des lustres mais choisir mon état en toute conscience, les yeux grands ouverts sur les situations et le cœur sur mon envie d’être à ma place aujourd’hui. C’était agréable de voir qu’en choisissant d’être heureuse à chaque moment difficile, je pouvais activer une attitude nouvelle.

SDC10219

J suis de plus en plus sure aujourd’hui que nous avons vraiment toujours le choix de l’attitude à adopter face à chaque confrontation, expérience que la vie met entre nos mains. Nous avons en main, la clé de cette fameuse porte.

SDC10323

Merci à tous les participants de votre sincérité, merci à Tristan de son accompagnement doux et accueillant, merci à Lahcen de son envie de grandir en paix.

Merci à vous lecteurs de participer à cette évolution de la conscience.

La vie est belle, ne l’oubliez jamais ! Vous êtes le premier acteur de votre vie ! C’est vous qui choisissez le scénario. A chaque instant, vous pouvez choisir un rôle différent.SDC10140

Voir les commentaires

2011-03-25T12:05:00+01:00

Femme de cœur

Publié par Marie-Lore

solde.jpg

Depuis que je travaille on vient me chercher pour participer à de grands projets juteux… On m’utilise souvent à mon insu, on vient puiser dans ma source des codes de déblocages… Je décline au fur et à mesure du temps les offres bidons des manipulateurs qui travaillent à cœur fermé et j’ai préféré longtemps me battre à corps et à cris, pour des causes perdus …

Depuis que je travaille on vient me chercher pour participer à de grands projets juteux… On m’utilise souvent à mon insu, on vient puiser dans ma source des codes de déblocages… Je décline au fur et à mesure du temps les offres bidons des manipulateurs qui travaillent à cœur fermé et j’ai préféré longtemps me battre à corps et à cris, pour des causes perdus …

Aujourd’hui je suis définitivement une femme de cœur et pas une femme d’affaire !

Je travaille avec les autres pour un monde meilleur et j’y crois à ce monde que nous recréons chaque jour avec plus de couleur et de bonne humeur. Je me balade avec mon nuage rose autour de moi et je me sens bien mieux pour aider les autres en passant un coup de peinture rose tendre plutot que de barbouiller en noir le tableau de nos vies. Cela laisse le champs libre pour écrire et colorier par dessus à notre gré! Allez écrire sur du noir, à part de l’encre blanche, vous arrivez à distinguer quelque chose?

Cette compétition pour gagner de l’argent, « Il faut bien vivre ma p’tite Dame et payer ses factures ! » Au prix de quoi ? D’un bon restaurant par semaine en avalant du poison chaque jour dans la cantine de son entreprise ?

Au prix d’une hospitalisation payée par la sécu pour réparer nos gros bobos ?

Au prix du dédain des autres de votre suffisance et de votre ambition financière d’être très riche, plus riche que le voisin qui est déjà bien plus riche que le voisin… ?

A quand les grands projets humains où l’on se tiendra par la main, où chacun aura sa place, sera heureux de son implication personnelle et saura prendre ses responsabilités pour un présent utile et un avenir meilleur? Quand travaillerons-nous ensemble en choisissant notre place, en respectant l’autre, en transmettant de l’amour. Est-ce si utopique que cela de croire qu’on est fait pour être heureux ? Est-ce si difficile d’imaginer gagner de l’argent sans escroquer son voisin ?

Vous-y croyez-vous ?

Je suis de ceux là. Je suis une femme de cœur et pas une femme d’affaire.

Marie-Lore Staudt.

Voir les commentaires

2011-03-22T08:11:00+01:00

Préparez des salades goûteuses en peu de temps

Publié par Marie-Lore

Comme promis, voici mes préférées :

Voici deux Salades marocaines ben oui… c’est d’actualité !

Pour les ingrédients (bio de préférence bien sur):salade-marocaine.JPG

1 Poivron vert ou rouge

1 concombre (pas obligatoire)

1 oignon

2 ou 3 Tomates

Coriandre fraiche

Sel/ Poivre

Cumin en poudre, une cuillère à café au moins

Huile d’olive (avec générosité)

Vinaigre balsamique ( chouilla)

Une fois lavés, vous coupez les tomates, le concombre et le poivron en petits carrés. Personnellement j’enlève les pépins dans les tomates une fois coupée en deux, pour ne pas avoir trop de jus et je crois que les pépins sont plutôt indigestes ( ?)

Les oignons, prenez soin de les couper très très petits (pour éviter d’avoir une haleine de fuine ;o)

La coriandre coupez-là au ciseau en petits bouts.

Vous mélangez le tout et salez, poivrez, saupoudrez de cumin (n’ayez crainte, c’est bnine ! délicieux…) puis un peu de vinaigre, plus d’huile et miam emballez c’est pesé, vous allez vous régaler !

Une petite variante :

Vous pouvez faire la même légèrement différente (que je préfère même) avec  un avocat, sans le concombre.

Voici la petite liste de course :

1 poivron rouge

3 ou 4 tomates

1 oignon

1 avocat (gardez son noyau, cela empêchera l’avocat de noircir dans la salade, très pratique pour le guacamole aussi comme technique !)

1 bouquet de coriandre à couper en petit morceau (prenez un ciseau, se sera bien plus facile)

1 pincée de Piment

Une cuillère au moins de cumin

Sel/ Poivre

Huile d’olive seulement, (ou à peine du tamarin bio un chouilla…)

Comme la précédente, vous mélangez les ingrédients avant de mettre les morceaux d’avocats. Puis ajoutez l’avocat, préférez touiller délicatement avec le dos d’une cuillère pour le final puis assaisonnez… Je la kiffe celle là !

Bon appétit !

Voir les commentaires

2011-03-21T00:16:00+01:00

Un nouveau séjour initiatique dans le désert commence…

Publié par Marie-Lore

-44-yes.jpgDécider de faire un séjour initiatique, c’est partir à l’aventure. On ne peut rien programmer à l’avance et tout peut arriver. Du coup chacun se confronte hors repère (maitrisé habituellement) à ce que nous sommes devenus aujourd’hui.

C’est un bon moyen et le  bon moment si on le souhaite, pour faire le point sur ce que nous avons fait de nous même.

Et si on n’a quelques difficultés à se voir faire, les autres participants servent de miroir. Si notre orgueil nous autorise à les observer avec amour et tolérance, on rentre chez soi avec un regard juste et objectif sur soi-même, ses qualités et ses défaut, son envie de changer ou sa mauvaise volonté à faire les efforts nécessaires dans le présent.

Si on parvient à lâcher-prise et à faire confiance, on vit 10 vie en une semaine et les mois qui suivent changent complètement notre vision du temps.

Alors en route pour la grande aventure, j’ai tiré cet ange pour m’accompagner tout le printemps, quelle chance !

A très bientôt chers blogueurs, je vous ai programmé des choses pour la semaine…

ombres.JPG

Voir les commentaires

2011-03-20T08:11:00+01:00

L'abécédaire de la voyante: R comme RENCONTRE

Publié par Marie-Lore

des-news....gifIl n'y a pas de bonnes ou de mauvaises rencontres. Il n'y a que des rencontres qui correspondent à notre chemin d’évolution.

Est-ce que cela signifie que la personne dure ou méchante qui croise un jour notre route, qui nous fait tant souffrir, nous en avions besoin pour avancer ?
Oui. Je dirais même que nous l'avons appelée dans notre vie pour vivre l'expérience à travers laquelle nous expérimentons qui nous sommes et ce que nous avons envie d'être.

Difficile à accepter, non? Et pourtant je le constate chaque jour dans nos vies... Nous grandissons quand nous décidons de nous éloigner, une fois repérés, de certains comportements qui nous font du mal. Quand nous comprenons qu’ils appuient sur nos blessures d’enfant et réactivent nos souffrances d’antan.

C’est une manière de nous définir dans ce que nous sommes aujourd’hui et de respecter l’adulte que nous avons envie d’être au quotidien en ne retombant plus dans nos blessures d’enfants. Nous ne pouvons pas les nier parce qu’elles ont existées. Maintenant nous avons le choix en tant qu’adulte conscient, de ne pas les réactiver, de ne plus les vivre à travers les rencontres du présent en faisant le choix de ne plus retomber dans la souffrance et la peine qu'elles réveillent si nous n'y prettons pas une grande attention.

Beaucoup décident d'éviter certaines rencontres quand par exemple, un voyant annonce que la personne que nous venons de rencontrer n’est pas la personne aimée tant attendu ou la femme ou l'homme de notre vie. Dans ce cas de figure, la majorité préfère éviter  ce hasard qui ne garantit pas le succès d’une vie à deux. Et pourtant c'est la route adéquate vers notre réussite amoureuse. C'est le chemin que nous empruntions sans nous rendre compte que nous n’étions pas sur la bonne voie. Bifurquer sans comprendre pourquoi nous avions pris ce chemin ne fait que nous éloigner de la vraie direction de notre vie ! Cette expérience devait nous mettre face à notre erreur en la vivant, en ressentant pourquoi nous n’irions pas au bout du chemin ensemble. Là nous allons continuer sur un chemin de traverse parallèle, qui n'est pas le notre et retrouver par pur hasard, encore et encore le même genre de personnes.

La solution? Vivre les rencontres les yeux grands ouverts et le cœur débordant d'amour. Si l'écho ne se fait pas et que nous souffrons intérieurement, si cette rencontre réveille le passé,  nous faisons fausse route tout simplement et nous bifurquerons vers le vrai sentier de notre vie au bon moment. En attendant cette rencontre nous fait faire un grand pas dans notre vie.

Chaque rencontre est à remercier puisqu’elle nous définie dans ce que nous sommes et se trouve être le reflet de notre état intérieur dans l’instant présent.

Chaque rendez-vous est un vrai rendez-vous à vivre.

Vive les rencontres !

Voir les commentaires

2011-03-19T00:03:00+01:00

La cuisine saine et simple

Publié par Marie-Lore

photo--4-.JPG 

Voici pour cette fin d'hiver, la recette de la soupe traditionnelle de légumes (la basique, on ne peut pas se tromper!)

Je suis à Ourzazate et le temps se prête volontiers à ce plat bien de chez nous! Le temps ici est un vrai temps d'hiver (avec le soleil en plus!)

Voici les ingrédients: Carottes, poireau, oignons, pomme de terre (bio) et vous pouvez ajouter des navets ou des courgettes si vous en avez envie à la place de poireau ou en plus. Avec des navets, c'est le bonheur!! ;o)

La proportion pour 3 ou 4 bols de soupe est de :

3 ou 4 pommes de terre,

un poireau,

un gros oignon

et 3 ou 4 carottes

sel, poivre (et une pinsée de cumin en option si vous aimez les épices.)

1 litre d'eau à 1,5L

Vous épluchez les légumes devant la télévision, son niveau ira très bien avec l’épluchage puis vous les coupez en morceaux grossiers. Le poireau se coupe du bout à la pointe sur toute la longueur pour pouvoir bien le nettoyer à l’intérieur pour éviter d’avoir de la terre dans votre assiette.

Je fais chauffer en parellèle de l’eau dans ma bouilloire.

Maintenant voici deux choix pour la cuisson :

Petite, j’ai appris à faire revenir l’oignon coupé en lamelle dans deux cuillère à soupe d’huile d’olive. Je dois dire que c’était tellement ancré comme étant "LA chose à faire absolument pour réussir une soupe", j’ai fonctionné ainsia pendant des lustres et n’imaginais même pas faire autrement. Et puis sachant que l’huile chauffée n’étant pas la meilleure chose pour le corps (mis à part l’huile d’olive, en chauffant une huile, ses mollécules deviennent insaturées, donc indigestes pour l’organisme qui les stocke où il peut…

Il y a quelques années, quand j'ai rencontré mon amoureux, très bon cuisinier faisant très régulièrement les repas de ses enfants, je l’ai vu cuire sa soupe sans le fameux rituel oignons sautés dans l'huile ! Quel sacrilège !

Vous savez quoi ? Je l’ai presque trouvé meilleur. Je ne sais pas si c’était l’Amour ou la réalité, en tous cas aujourd’hui trois soupes sur 4 sont cuisinées sans cette tradition maternelle… Et hop, encore une croyance qui a sautée !

Dons, première application :

Après avoir fait revenir l’oignon, je jette tous les légumes dans la casserole et je recouvre les légumes d’eau (froide ou chaude) chaude, ça va plus vite. Feu doux dans les fourneau et je laisse tranquillement cuire une bonne demi heure au moins. Je pique avec un couteau les pommes de terre et carottes, si je traverse facilement, c’est cuit !

Maintenant, il ne reste plus qu’à mouliner avec un mixer et c’est partie! Miamm cela me donne faim… Mais un tagine mijote sur le feu…P3150022.JPG

J’ai fait rire le nomade de travailler avec mon ordi au désert !

C’était pour vous Madame Bon Plan en exclusivité ! Si vous avez besoin de plus d'explication, makin Mouchkine!

P3150023.JPG

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog