Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-02-17T13:12:00+01:00

La vérité sans attente…

Publié par Marie-Lore

J’ai beaucoup de difficultés à dire les choses à mes amis. La vérité pure. J’ai toujours souffert de ne pas pouvoir exprimer ce que je ressens.

Au travers mon don de voyance, (le fait de percevoir très vite la difficulté de mon interlocuteur), associé à mon éducation familiale très catholique, (on m’avait insidieusement plongée par vœux de silence dans les non-dits, « ce n’était pas bien d’embêter les gens en les mettant en porte à faux en leur disant leur quatre vérités ») avec en plus cet héritage maternelle, de ne parler que des défauts d’un individu, (manquerait plus que l’autre se croit trop génial !), j’ai finis par taire adolescente les informations que je recevais…  

J’ai, au fur et à mesure, en grandissant appris à « dompter » mes paroles et rendu plus dociles mes retenus. La porte s’est ouverte peu à peu sur une communication franche avec mes proches.

Et pourtant…

Depuis quelques jours, j’ai très mal à la gorge. Je connais bien ces symptômes. Quand j’ai quelques choses d’important à dire à quelqu’un que j’aime qui ne sera pas entendu « comme il se doit », ma gorge prend feu et la fumée finit par attaquer mes poumons… Et re-belotte… J’avais identifié le départ de l’incendie et je ne saisissais pas pourquoi je n’arrivais pas à l’éteindre…

Et puis, j’ai compris. Je refusais d’accepter que l’autre n’entende pas. J’étais mon propre incendiaire... Je VOULAIS absolument que l’autre entende ! J’ai fini par abandonner cette idée. Pas le fait de dire ce que j’avais envie de dire…

J’ai pioché il y a quelques semaines l’Ange de la Vérité. (Je vous en ai déjà parlé de ces petites cartes magiques…) Et depuis, je l’appelle à chaque fois que j’ai quelque chose d’important à dire. Et je me rends compte que mes mots sortent de ma bouche simplement, avec des paroles claires, sans énervement et sans agacement. J’ai même l’impression que c’est mieux perçu qu’auparavant… En tout cas, je m’en fou. Pas que je ne m’intéresse plus à la compréhension de l’autre, je ne mets plus cette VOLONTé personnelle de VOULOIR faire entendre quelque chose d’important. Je me sens juste en accord avec ce que je suis. Je me sens à ma place d’amis, de confidente. J’ai dit ce que je ressentais sans colère ni agressivité. Et sincèrement, je me sens super mieux ! Cela m’a mis le cœur en joie !

J’ai compris que la vérité sincère SANS ATTENTE était toujours bonne à dire et cela, je sens que ça va changer ma vie !Amma-Nous.jpg

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Dom 22/02/2010 05:26


J'aime beaucoup cette photo...
Dom.


Framboise Cannelle 20/02/2010 21:27


Moi aussi ça me parle. Merci à toutes et tous.


Christian Julia 19/02/2010 16:22


un seul mot... merci...
tendresse 


hadda 18/02/2010 15:42


plus on aime plus c'est dure
parce que la vérité peut  vraiment destabiliser l'autre
je sais que j'ai souvent dit la vérité sans ménagement et j'ai donc été accueilli
je mesure beaucoup plus mes propos mais je n'en reste pas moins dans un besoin de vérité
la vérité vaut qu'on se donne de la peine parfois
pour moi vérité et sincérité vont de pairs
parfois la frontière est difficile entre ce que l'on ressent et ce que l'autre conçoit des choses
et puis toujours cette question d'objectivité
j'aspire à ne vivre que dans la vérité mais des fois putain c'est dure quand vous avez en face de vous des gens qui sont dans le déni


Dom 17/02/2010 22:55


Merci Marie-lore pour ce joli partage qui me touche profondément, les larmes me sont monter aux yeux en te lisant, ... Mais c'est des larmes d'amour qui viennent de mon coeur. En te lisant, j'ai eu
l'imprèssion que tu me parlais... Et je suis aussi quelqu'un qui a beaucoup de mal à dire ce je ressens lorsque ça touche à des bléssures profondes, par peur d'être jugée, de faire ressortir une
colère qui est là, alors que je voudrais la faire taire parce que j'ai envie d'avancer et que pour moi la colère c'est un sentiment que je ne veux pas éprouvé parce que je ne le trouve pas
constructif et surtout parce que j'ai peur d'être mal jugée, face à cette colère que je me suis permise d'exprimer, alors je l'étouffe, mais ce que j'ai envie de dire est toujours là, tapis dans un
coin, en attendant le fameux "bon moment"... Sauf que ce "bon moment" peut durer des jours, des mois, voir des années... Et je suis entrain de faire l'apprentissage de dire les choses en essayant
de ne pas attendre qu'on me l'autorise ou qu'on me fasse une place pour les dire... La semaine dernière j'ai vécu, plein de choses qui s'apparentaient à ce que tu expliques, et je l'ai même eu en
clair par une directrice de centre à l'égard d'un professeur avec qui j'avais des soucis (moi et d'autres), dont on était venu se plaindre, et la responsable nous a dit, mais pourquoi vous ne lui
dîtes pas, moi je veux bien lui parler, mais il faut aussi que vous preniez vos responsabilités, vous êtes des aldutes "mais parcequ'elle ne nous entendra pas, elle se fiche pas mal de ce que
l'on pense" et là, la responsable du centre nous a dit, qu'une fois qu'on s'était expliqués, que ça devenait l'affaire du professeur de comprendre ou pas... Et là j'ai reçu un vrai
électrochoc,  une leçon de vie... J'ai fais un vrai bond dans ma façon d'apréhender les discussions que je voyaient plutôt comme des confrontations jusqu'à il y a quelques jours... Et
j'ai l'impréssion qu'aujourd'hui, j'aurais plus de facilité à m'exprimer qu'avant avec moins de retenues, enfin j'espère... Je l'ai expérimenté aujourd'hui, avec un peu de peur au début, et
pourtant ça a coulé tout seul, je n'ai même pas été intérrompu !
Je t'aime très fort Marie-Lore. 


Valérie 17/02/2010 22:32


Pas évident de dire ce qu'on ressent ou des vérités qui peuvent faire mal ! Pas évident de les entendre non plus... Quand on arrive à dire ce qu'on veut, ce qu'on ressent, la vérité, sans peur de
la réaction en face, c'est sûr qu'on doit se sentir tellement libre !


Françoise 17/02/2010 18:29


Merci Marie-Lore pour ce billet qui tombe bien à propos !
les expériences des uns et des autres sont bien utiles pour nous comprendre nous même,
même si l'autre n'est pas prêt à entendre, la graine sera semée et le chemin se fera petit à petit... car rien n'est perdu dans l'univers...
ps : quel est ce petit jeu de cartes dont vous parlez pourriez-vous donner plus de précision ? d'avance merci de votre réponse


Seve 17/02/2010 18:07


C'est toujours réjouissant pour moi de lire la prise de conscience de quelqu'un :-) c'est tellement enseignant par la même occasion...
En te lisant, au début, je voyais comme l'impératrice tête à l'envers, et puis au fil du texte, ça s'est transformé en Pape tête à l'endroit avec une tempérance et une force sereine... :-) bon,
c'est pas moi l'experte du tarot, donc j'ignore si c'est vraiment bien relié à ces cartes-là en réel, mais voilà, c'était là. Et puis, je me suis souvenue qu'en réduisant 2010 complètement, ça
faisait 3, donc que cela rejoignait l'impératrice avec son chakra de la gorge, le bleu, celui de la communication... Peut-être que ce que tu partages dans ton article résonne avec un défi collectif
? Du coup, je vais être encore plus attentive à ma manière de m'exprimer. Il est vrai que la période post-accouchement, avec les nuits hachées peut rendre plus émotionnelle par moments ! lol


Ysabeille 17/02/2010 16:01


Merci pour ce texte sur la vérité. J'avais l'impression en te lisant que je lisais mon histoire. Moi aussi j'ai un don de voyance et j'ai eu le même genre d'enfance que toi au sujet de
l'affirmation de soi.... Je suis bien heureuse d'avoir lu ce texte ce matin parce que je suis sur cette route de la vérité à dire et moi aussi ma gorge me fait mal ou mon foie en prends un coup
lorsque je tarde à me dire...


Thalie 17/02/2010 15:09


Merci et bravo pour ce texte.
Je saisissais bien, pour la vivre très fréquemment, cette difficulté à dire ce que je ressens, encore plus vis à vis des personnes que j'aime. Avec mon ange de la sincérité, je m'y attele encore et
encore, à changer cela. Et déjà, ça change la vie.
Mais je n'avais pas saisi que je mets une attente derrière, toujours ou du moins très souvent je crois. Parce qu'en fait je me rends compte que j'aimerais toujours être entendu. Donc effectivement,
il y a une attente...
Voilà une des différences entre sincérité et vérité (-;


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog